Yslaire, de la planche à l’écran…

Après Mézières (2013), Juillard (2011) et Hermann (2009), la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges poursuit son exploration des maîtres la bande dessinée franco-belge, en rendant hommage à l’auteur de BD et réalisateur multimédia de la première heure Bernard Yslaire, à travers une somptueuse exposition réalisée par Pierre-Marie Jamet de la galerie Oblique. Des projections, des films ou des reportages numériques, et plus de 80 dessins originaux allant de « Bidouille et Violette » au « Siècle d’Eva » en passant, évidemment, par la saga des « Sambre », mettent ainsi en valeur l’œuvre d’un artiste sincère et complexe, passionné de narration graphique, pour servir au mieux ses métamorphoses et ses univers au romantisme noir.

Bernard Hislaire, alias Yslaire.

Né à Bruxelles, Bernard Hislaire alias Yslaire débute au journal Spirou avec « Bidouille et Violette », première histoire d’amour de la BD franco-belge. Puis, il entame la saga-culte « Sambre » qui fera sa renommée. Six albums et trois cycles dérivés confirmeront un succès autant public que critique. Ensuite, il crée, produit, programme et réalise l’un des premiers web-feuilleton. Sous le titre de « XXeciel.com », ce récit est adapté en BD, bousculant tous les codes du genre. « Le Ciel au-dessus de Bruxelles » confirmera ses interrogations sur les médias et l’Histoire, son dialogue plastique avec la photographie, et le tout-numérique.

Gilles RATIER

« Yslaire, de la planche à l’écran »

du 28 novembre 2015 au 23 janvier 2016 , dans le hall de la Bfm centre-ville (Bibliothèque francophone multimédia) de Limoges.

Inauguration vendredi 27 novembre à 18 h 30 , en présence de l’auteur .

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>