« Kriss de Valnor T6 : L’Île des enfants perdus » par Roman Surzhenko, Mathieu Mariolle et Xavier Dorison

Nouveau titre inscrit dans l’univers des « Mondes de Thorgal », « Kriss de Valnor T6 : L’Île des enfants perdus » poursuit la longue odyssée vécue par la farouche combattante, depuis que les Walkyries et leur divine reine, Freyja, lui ont imposé leur ultime sentence : accomplir une action digne du rang suprême… ou être condamnée à un enfer éternel dans les brumes glaciales du Niflheim. Désireuse de gouverner tous les Vikings du Nord, Kriss s’oppose à Jolan puis à l’empereur Magnus, qu’elle affronte au cours de la grande bataille du Raheborg (voir le tome précédent). À l’issue de cet affrontement, perpétuellement traquée par ses ennemis, Kriss s’est réfugiée sur une île du Lac-Océan. Une terre peuplée d’indigènes orphelins a priori pacifiques et innocents…

La fin d'une bataille, le début d'une autre... 1ère planche (Lombard, 2015)

Les ramifications des Mondes de Thorgal

Pour comprendre les mondes de Thorgal, il est conseillé de (re)lire le HS Aux Origines des mondes (Le Lombard, 2012), ici présenté dans sa version limitée pour l'exposition "Rosinski à Versailles".

Depuis 2010 et la création des séries composant « Les Mondes de Thorgal », les amateurs de saga nordique ont de quoi faire ! Outre les péripéties vécues par le fameux héros de Van Hamme et Rosinski (34 titres déjà parus entre 1980 et 2013 ; scénario d’Yves Sente depuis le tome 30 en 2007), les lecteurs ont aussi pu suivre – d’abord au cœur de la série principale – les aventures de Jolan, le fils de Thorgal, ainsi que celles de sa fille, « Louve » (5 albums déjà parus depuis novembre 2011, scénario de Yann et dessin par Roman Surzhenko) et celle de sa principale ennemie, « Kriss de Valnor » (5 albums par Yves Sente et Giulio De Vita entre 2010 et 2014). Depuis février 2013, dans « La Jeunesse de Thorgal » (3 albums parus), nous retournions en outre et en parallèle aux origines adolescentes de la vie du jeune scalde. Ce spin-off de la série mère, également conduit par Yann et Surzhenko, demeure néanmoins en marge chronologique relative du grand fil narratif unissant toutes les autres séries : car « Thorgal » (parti vers Bagdhad) est censé rejoindre prochainement (en 2017 ou 2018), lors du tome 36, un point d’orgue recroisant non seulement « Kriss de Valnor » (la série dérivée s’achevant à son tome 8 ) mais aussi « Louve » (7 tomes prévus). On imagine sans peine le travail de communication rendu nécessaire au fil des semaines entre les scénaristes Yves Sente et Yann, ainsi qu’entre leurs dessinateurs respectifs, ce alors que, depuis 2014, plusieurs annonces sont venues chambouler cette relation première : d’abord l’éviction d’Yves Sente, remplacé par Xavier Dorison sur la série « Thorgal » et par Mathieu Mariolle sur « Kriss de Valnor » (en compagnie de Dorison), ainsi que le départ du dessinateur italien Giulio De Vita au profit du russe Roman Surzhenko sur « Kriss de Valnor ».

Les différentes étapes de réalisation pour la planche 3 (2015)

Encrage pour la planche 5

Etude du costume de Kriss, dans la continuité du tome 5 précédent.

Gage d’unité graphique imparable, le travail de Surzhenko (qui se retrouve donc investi subitement de l’ensemble des séries dérivées : « La Jeunesse de Thorgal », « Louve » et « Kriss de Valnor ») ne sera pas sans poser le problème des exigences, ce alors que le dessinateur a déjà remporté l’improbable pari lié une cadence infernale (le 5ème « Louve » est paru en janvier 2015, le 3ème « La Jeunesse de Thorgal » en avril et l’actuel 6ème « Kriss de Valnor » en novembre !). Surzhenko dispose heureusement d’un trait à la fois souple et puissant, assez similaire au dessin initial de Rosinski, qui compose de son côté ses récits dans un style de plus en plus pictural, proche de celui employé par le célèbre auteur sur les nombreuses couvertures des « Mondes de Thorgal ». Toutes les couvertures réalisées à ce jour… sauf trois : celles de « Louve T2 : La Main coupée du dieu Tyr » (2012), « T4 : Crow » (2014) et « La Jeunesse de Thorgal T3 : L’œil d’Odin » (2014), qui furent justement dessinées par l’incontournable Surzhenko.

Recherches de couvertures pour le tome 6

Illustration finale par Rosinski

La référence aux Archers (Lombard, 1985)

Toujours méfiante, mais sans doute quelque peu surprise par la véritable armée d’enfants sauvages surgie à l’orée d’une jungle, dans l’arrière-plan de « L’Ile des enfants perdus », Kriss garde son arc tendu. Au jeu des parallèles, le visuel pourra rappeler celui de « Thorgal T9 : Les Archers » (1985), album-clé de la saga, illustrant précisément la première rencontre entre Thorgal et l’aventurière. De manière plus littéraire, à la manière d’une robinsonnade, la menace se profile dans cette évidente dangereuse tribu d’enfants, dont le nombre, l’isolement, le caractère libertaire, le faux caractère idyllique et la sauvagerie sanguinaire évoqueront bien vite « Peter Pan » (J.M. Barrie, 1904), « Les Enfants de Timpelbach » (roman d’Henry Winterfeld, 1937), « Sa Majesté des mouches » (roman de William Golding, 1954), le film « La Cité des Enfants perdus » (Jean-Pierre Jeunet, 1993) ou l’actuelle série « Seuls » (BD de Vehlmann et Gazzotti, Dupuis, depuis 2006). Un titre que l’on découvrira donc avec intérêt, autant pour les multiples passerelles référentielles évoquées que pour le simple plaisir aventureux à suivre – sur 56 pages – le destin perturbé de l’indomptable Kriss, au sein d’un album qui pourrait du reste se suffire à lui-même, comme les meilleurs « Thorgal » selon Jean Van Hamme.

Outre cette nouveauté et pour être complet, citons enfin la republication en édition luxe de « Thorgal T8 : Alinoë » à l’occasion de l’anniversaire des 30 ans de ce titre. Un véritable cadeau de Noël pour collectionneurs (limité à 400 exemplaires), proposé en grand format noir et blanc, enrichi d’une couverture alternative, d’un ex-libris numéroté/signé par Rosinski et de 12 pages de recherches graphiques.

Alinoë version luxe (2015)

Philippe TOMBLAINE

« Kriss de Valnor T6 : L’Ile des enfants perdus » par Roman Surzhenko, Mathieu Mariolle et Xavier Dorison
Éditions du Lombard (12, 00 €) - ISBN : 978-2803635474

« Thorgal T8 : Alinoë, édition anniversaire 30 ans » par Grzegorz Rosiński et Jean Van Hamme
Éditions du Lombard (80, 00 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.