« Mister No » : 40 ans et c’est la fête !

Né en juin 1975 de l’imagination de Guido Nolitta, alias l’éditeur Sergio Bonelli, Mister No a poursuivi ses aventures jusqu’en 2009, le temps de 379 fascicules mensuels, 20 numéros spéciaux, 2 maxi et 6 almanachs. Jerry Drake, ancien et brillant pilote de la Seconde Guerre mondiale, s’est envolé pour le Brésil où il transporte ses client(e)s, pas toujours honnêtes, parfois jolies, dans le ciel amazonien à bord de son Piper. De nombreux scénaristes et dessinateurs se sont succédé pour raconter les multiples exploits de ce baroudeur à la tête dure, non sans évoquer ses exploits de guerres et son séjour aux États-Unis. On le croyait disparu, eh bien pas du tout ! Un copieux numéro de Avventura magazine (292 pages en couleurs, pour 6,30 €) lui est consacré avec pour belle ambition de raconter la vraie vie du héros rebelle.

C’est après un long et passionnant texte consacré à Guido Nolitta par Luca Boschi (les illustrations, nombreuses, sont émouvantes), que commence cette évocation originale titrée « Mister No come un romanzo ». Phil Mulligan, journaliste imaginaire ayant le visage de Luigi Mignacco (l’un des scénaristes de la série), rencontre un Mister No décontracté qui lui évoque les divers épisodes de sa vie mouvementée. Chaque chapitre est composé d’un texte romancé, écrit par Luigi Mignacco et illustré par Aldo Di Gennaro, suivi par des BD d’une dizaine de pages extraites des archives de la série, signées Maurizio Colombo et Giovanni Bruzzo, Luigi Mignacco et Orestes Suarez, Michele Masiero et Fabio Valdambrini, Luigi Mignacco et Franco Bignotti, Guido Nolita et Roberto Diso, Luigi Mignacco et Domenico Di Vito… Passionnant !

Et ce n’est pas tout ! Un album cartonné — et quel album ! — reprend un long épisode signé Nolita et Diso pour la première fois proposé en couleur et en grand format : « Il Tempio dei Maya » (1), où l’aventurier est engagé comme guide par le professeur Warren qui recherche une mystérieuse cité Maya au cœur de la forêt amazonienne. Ils sont accompagnés par l’ami allemand Esse-Esse et par deux jolies jeunes femmes, l’archéologue Patricia Rowland et la pianiste de jazz Dana Winter : de l’aventure grand format (336 pages en couleurs, pour 26 €) ! Une présentation de Graziano Frediani complète cet album passionnant.

Henri FILIPPINI

(1) Épisode traduit en France dans le pocket Mister No publié chez Mon Journal, du n° 15 au n° 18 (mars à juin 1977).

Sergio Bonelli editore, Via Buonarroti, 38, 20145 Milano, Italia, arretrati@sergiobonelli.it, www.sergiobonellieditore.it.

Attention ! Les prix indiqués sont ceux des ouvrages en Italie et ne tiennent pas compte des frais de port.

Galerie

Les commentaires sont fermés.