« L’Avocat T1 : Jeux de loi » par Frédéric Volante, Laurent Galandon et Frank Giroud

Deux scénaristes de renom, Laurent Galandon et Frank Giroud, se sont alliés pour l’écriture d’une série sur la médiatisation des affaires judiciaires, publiée chez la Troisième Vague des éditions du Lombard : une collection qui regroupe, aujourd’hui, une vingtaine de thrillers aux thématiques actuelles comme la finance, la justice ou le terrorisme. En mettant en scène, ici, un charismatique avocat pénaliste du bureau de Paris, défenseur des laissés-pour-compte et des causes perdues, les deux compères et le dessinateur Frédéric Volante proposent un palpitant récit complexe et très bien ficelé, où la fiction décrypte avec passion l’actualité la plus sensible.

Sollicité par l’ex-mari d’une Irakienne accusée de crime contre l’humanité — excusez du peu ! —, l’avocat des gueux (comme le nomment ses partisans) ou l’avocat dégueu (pour ses détracteurs) est convaincu de l’innocence de celle dont il a accepté de prendre la défense.

À un point tel qu’il n’hésite pas à s’envoler pour le pays natal de la charmante dame, ceci afin de réunir les preuves nécessaires à sa disculpation.

Mais l’affaire est plus compliquée qu’elle n’y paraît… Manipulations, fausses pistes, secrets de famille, fracture communautaire, mariage forcé et port du voile sont au rendez-vous !

            Les deux metteurs en cases, dont on reconnaît déjà comme tels la maîtrise narrative, l’humanisme et l’engagement envers les défavorisés de notre société, ont concocté ici une brillante enquête, aussi passionnante que machiavélique, dont on attend la suite avec impatience. D’autant plus que le trait réaliste de Frédéric Volante, parfaitement efficace, participe, lui aussi, au lancement prometteur d’une bande dessinée intelligente qui sait s’adresser, aussi, à un très large lectorat !

Gilles RATIER

 « L’Avocat T1 : Jeux de loi » par Frédéric Volante, Laurent Galandon et Frank Giroud

Éditions Le Lombard (12 €) – ISBN : 978-2-8036-3573-3

Galerie

Les commentaires sont fermés.