Le bel été de Sergio Bonelli Editore…

Revenons, pour ceux qui s’intéressent aux fumetti (bandes dessinées) italiens, sur les nombreuses surprises réservées tout au long de l’été à ses lecteurs par l’équipe de Sergio Bonelli Editore. La plus importante maison d’édition transalpine, avec plus de 1 500 planches inédites produites chaque mois, a en effet profité de la période estivale pour publier des numéros spéciaux, en plus d’une douzaine de fascicules mensuels. En voici un florilège…

« Mohawk River ».

- Speciale Storie n° 2 : seconde livraison annuelle du hors série de la nouvelle revue Storie qui propose des récits indépendants. Ce numéro tout en couleurs publie « Mohawk River », un passionnant western comme seuls les Italiens savent les écrire, ayant pour cadre la région de New York en 1755. Le scénario de Mauro Boselli est illustré par le talentueux Angelo Stano, pilier de la série « Dylan Dog » ; voir Dessinateurs de « Dylan Dog » : Stano, Trigo et tutti quanti… (132 pages couleurs, 6 €).

Martin Mystère presenta Zona X n° 6 : Zona X, défunte collection à la pagination copieuse de SBE, parrainée par Martin Mystère, compte de nombreux nostalgiques. Ce sixième numéro, sous une couverture signée Lucio Filippucci, réédite deux récits parus dans Zona X : « La Scatola dei Tucchi » par Alfredo Castelli et le vétéran Enrico Bagnoli et « Al di la tempo » par Castelli et Gino Vercelli (292 pages noir et blanc, 6,80 €).

Martin Mystère Speciale n° 32. C’est Martin Mystère, le détective de l’impossible, qui est le héros de ce Speciale annuel sous une couverture de Giancarlo Alessandrini. « Misteri a Blandings », récit signé Carlo Regano, est mis en images par l’excellent Rodolfo Torti. Un récit complémentaire, « La Notte degli orti viventi » est signé Castelli et Regano, illustré par les frères Esposito, Lucio Filippucci et Rodolfo Torti, que du beau monde ! (184 pages noir et blanc, 6,50 €).

Julia Speciale n° 1 : La belle criminologue, qui vient de fêter le deux centième numéro de sa revue, possède désormais son Speciale en couleurs. Au sommaire de cette première parution, « Il Caso del convegno insanguinato » par Giancarlo Berardi au scénario et Antonio Marinetti au dessin. Superbe ! (132 pages couleur, 6 €).

Julia Speciale n° 1.

Dragonero Speciale n° 2 : ce nouveau venu de l’écurie Bonelli croise la route de Zagor dans le second numéro de son Speciale. Rencontre orchestrée par Stefano Vietti pour l’excellent Walter Venturi. Ce mariage improbable entre l’héroic-fantasy et le western classique italien vaut le déplacement. (132 pages couleur, 6 €).

— Zagor n° 600 : hé oui, ce bon vieux « Zagor », créé en 1961 par Guido Nolitta (alias Sergio Bonelli) et Gallieno Ferri, fête le six centième numéro de sa revue. Si Nolitta nous a hélas quitté, c’est Ferri (né en 1929 et toujours en activité) qui illustre, de belle manière, « Il Giorno dell’invasione » ; un épisode au parfum fantastique écrit par Jacopo Rauch (100 pages couleur, 3,20 €).

Nathan Never Magazine n° 1: ce numéro bénéficie de la nouvelle présentation pour les traditionnels hors-série annuels qui sont désormais proposés avec une partie magazine. Au sommaire, « Lone Star », aventure inédite de Nathan Never écrite par Giovanni Gualdoni pour Dante Bastianoni, complété par trois courtes histoires dessinées par Nicola Mari et Bonazzi… sans oublier un copieux rédactionnel dédié au fantastique (180 pages couleurs, 6,30 €).

Tex Color n° 7 : « La Strada per Serenity » est une aventure du plus fameux héros du western italien qui lui permet de croiser, une fois encore, la route du redoutable Doc Gallegher. Un récit de Roberto Recchioni dessiné par Pasquale Del Vecchio (160 pages couleur, 5,50 €).

Tex Color n° 7 : « La Strada per Serenity ».

- Dylan Dog Color Fest n° 15 : ce superbe fascicule en couleurs, publié tous les quatre mois, présente quatre aventures inédites de Dylan Dog, respectivement signées Giovanni Gualdoni et Giorgio Santucci, Gigi Simeoni et Werther Edira, Luca Vanzella et Luca Genovese et Matteo Casali et Luca Dell’Uomo (132 pages couleurs, 5,50 €).

Maxi Dampyr n° 7 : nouvelle plongée dans l’univers des vampires avec ce septième Maxi qui propose trois histoires inédites de Diego Cajelli et Frabrizio Russo, Luigi Mignacco et Marcello Mongiantini et d’Antonio Zambuletti et Luca Raimondo (292 pages noir et blanc, 6,80 €).

Tropical Blues n° 1 à 3 : second récit de la nouvelle série des trilogies lancées par SBE, Tropical Blues se déroule en 1937, en Nouvelle-Guinée, sur les pas de Mike Somerset III, jeune collectionneur d’art primitif. Une histoire d’aventure en trois épisodes écrite par Luigi Mignacco, illustrée par Marco Fodera. (100 pages noir et blanc, 3,50 €).

Enfin, notons que la Gazzetta dello sport, journal sportif italien, a offert à ses lecteurs Dylan Dog, I colori della paura, série de fascicules de 36 pages en couleurs dont les récits sont extraits du magazine Dylan Dog Color Fest. Heureux Italiens ! (1,99 € avec le journal).

Ces ouvrages peuvent être commandés chez l’éditeur italien. Attention, le prix indiqué est uniquement valable pour l’Italie. Pour les recevoir en France, il faut y ajouter les frais de port. (Sergio Bonelli Editore, Via Buonarroti 38, 20145 Milano, Italia, arretrati@sergiobonelli.it).En France…

Terminons en signalant la publication d’une aventure de Dylan Dog aux éditions Mosquito, déjà très impliquées dans la traduction de nombreuses œuvres transalpines (Sergio Toppi, Lele Vianello…) : album cartonné de 100 pages en noir et blanc, 15 euros, parution début octobre.

Cette nouvelle tentative (espérons que ce sera la bonne ; voir Le scénariste de « Dylan Dog » : Tiziano Sclavi) propose « Statue vivante », une histoire écrite par Bruno Enna et dessinée par Nicola Mari. Inutile de dire que c’est une merveille !

Une dernière info : l’album en couleur de Tex Willer réalisé par Paolo Eleuteri Serpieri ce printemps (voir Serpieri dessine « Tex » !) sera coédité par Lo Scarabeo et Glénat qui en publiera l’édition française.

Henri FILIPPINI

Galerie

3 réponses à Le bel été de Sergio Bonelli Editore…

  1. JanSheng dit :

    Bonjour,
    Je serais bien tenté de commander ces bd directement en Italie mais les frais port de 8 euros correspondent-ils à une seule bd ou peut-on en prendre plusieurs pour ce tarif ? quant aux envois sont-ils sécurisés ? je ne sais pas si vous avez les réponses à ces questions mais une chose est sûre, merci pour vos articles de qualité.
    JS

    • Je ne sais pas si les conditions postales sont les mêmes en France et en Italie, mais ce que je peux dire c’est que depuis plus de trente ans que je reçois tous les mois mes colis de SBE, non seulement ils arrivent en excellent état, mais en plus pas un seul n’a manqué à l’appel. Bonelli, c’est du sérieux, mon bon monsieur !
      Amitiés
      Henri Filippini

  2. Robert FOURNIER dit :

    Bonjour M. Filippini,
    Je vous félicite pour votre travail à faire connaître les « fumetti ». A ce sujet j’aimerais vous envoyer un ouvrage qui vient de paraître : Mister No, l’Aigle de l’Amazone. Il s’agit d’une étude sur le personnage de Mister No, son environnement, l’approche éditoriale française et une analyse de ses 63 aventures publiées par les éditeurs Aventures et Voyages et BD13-18. C’est aussi un vibrant hommage au regretté Sergio Bonelli qui a fait rêver tant de gamins.
    Si vous le souhaiter, merci de bien vouloir me communiquer une adresse où faire l’envoi.
    Très cordialement
    Robert Fournier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>