Un art en expansion…

« Un art en expansion, dix chefs-d’œuvre de la bande dessinée moderne », aux Impressions nouvelles, est ouvrage qui devrait faire date, puisque signé par une personnalité attachante du monde de la bande dessinée depuis de longues années : Thierry Groensteen. Fanzineux dans les années 1970, un temps animateur des Cahiers de la bande dessinée dans les années 1980, directeur du Musée de l’image à Angoulême, créateur de la revue Neuvième Art, fondateur des éditions de l’An 2, aujourd’hui directeur de collection aux éditions Actes Sud…, autant de fonctions témoignant de son attachement indéfectible au média bande dessinée.

Thierry Groensteen.

Dans ce nouvel ouvrage broché de 288 pages, il décortique avec une visible délectation dix œuvres de la bande dessinée moderne, selon lui piliers de la modernité. « Corto Maltese » d’Hugo Pratt, « Le Garage hermétique » de Moebius, « Watchmen » d’Alan Moore et Dave Gibbons, « L’Ascension du Haut Mal » de David B., « Fun Home » d’Alison Bechdel, « Faire semblant c’est mentir » de Dominique Goblet, « Là où vont nos pères » de Shaun Tan, « Habibi » de Craig Thompson, « Building Stories » de Chris Ware et « Alpha… direction »/« Beta… civilisation » de Jens Harder (qui signe la couverture) sont les dix titres choisis par Thierry Groensteen.

À travers eux, il revient avec jubilation sur un demi-siècle de création, cherchant à s’émanciper de la BD traditionnelle. L’analyse, qui parfois vole un peu haut pour le commun des lecteurs, n’en demeure pas moins passionnante, troublante, jamais ennuyeuse.

Nous sommes loin de « XIII », « Titeuf » ou « Largo Winch », mais c’est une facette non négligeable du 9e art que Thierry Groensteen nous invite à revisiter en sa compagnie. Un ouvrage de référence, pour seulement 23 euros, disponible dès le 3 septembre !

Henri FILIPPINI  

Galerie