« Les Larmes de Nüwa » par Ben Jurdic et Manuro

Lire en jouant, jouer en lisant, c’est la règle de base des ouvrages de la collection La BD dont vous êtes le héros. Les éditions Makaka renouvellent l’approche du livre-jeu avec des bandes dessinées interactives sur des thèmes variés : après les chevaliers et les pirates, vous pourrez incarner une chasseuse de prime asiatique ou la courageuse Judy qui essaye d’échapper à une meute de zombies.

« Les Larmes de Nüwa » commencent par une courte bande dessinée qui présente la base de l’intrigue. Dans une ville médiévale d’Extrême-Orient, trois criminels expérimentés ont dérobé les reliques d’essence divine au temple de Nüwa, menaçant de plonger la cité dans une ère de fléaux et de cataclysmes. Une chasseuse de primes accepte de traquer ces pillards et de ramener les larmes de Nüwa avant que la ville ne subisse de graves catastrophes. C’est le rôle de cette dernière qu’endosse le lecteur dans cette aventure interactive.

Vous partez ainsi à l’aventure avec des points vitalité, en choisissant une seule spécialité parmi ces trois compétences ; déguisement, armes de jet ou cambriolage. Dans un temps limité, vous devez retrouver des objets qui vous mèneront jusqu’aux trois voleurs.

Les auteurs ont ainsi caché des indices et des énigmes, dans le dessin des cases, que le lecteur découvre suivant les choix qu’il fait. Le scénario de Manuro est malin, il permet au jeune lecteur de s’immerger dans un univers médiéval asiatique et d’incarner une combattante intrépide.

 

En fin d’album, une fois votre quête terminée, si votre personnage a survécu à ses aventures mouvementées, vous devez remplir votre tableau de chasse. En cas de score trop faible, votre aventure peut continuer à partir des docks du port ou dans le sombre repère de la guilde des ombres.

Les plus téméraires, amateurs de sensations fortes, se plongeront rapidement dans le dernier ouvrage paru de la collection La BD dont vous êtes le héros, car le lecteur-joueur doit y échapper à des zombies affamés.

 

 

Le prologue est classique pour ce genre d’intrigue : un virus qui se propage à grande vitesse transforme tous les habitants d’une ville en morts-vivants. L’objectif des survivants est de rejoindre l’une des bases militaires improvisées qui entourent la cité afin d’être sauvés.

Le lecteur doit choisir son personnage pour son aventure mordante : soit une jeune femme non infectée qui survit dans une ville zombifiée, soit un néo-zombie qui doit fuir la ville avant l’arrivée des militaires ! Judy peut évidemment secourir d’autres personnes, tandis que Ben doit se nourrir de bonne viande humaine sur son chemin…

Au début de cette aventure interactive, le joueur-lecteur dispose de points de vie, de points de furtivité ou d’intellect (pour le zombie), de deux armes et d’un équipement. De quoi espérer survivre pendant les 386 cases du récit.

La collection La BD dont vous êtes le héros remet au goût du jour le livre-jeu, ou gamebook, dans lequel le lecteur choisit le déroulement d’une quête qui, parfois, se termine mal. Il doit amasser des objets, résoudre des énigmes, mener des combats, augmenter ses points de vie sans oublier sa mission première.

Le média bande dessiné se prête à ces jeux de piste, car les auteurs cachent des indices et des énigmes dans le dessin des cases ; ce qui donne encore plus d’intérêt à cette enquête interactive. Les scénarii de ces livres sont intelligents : ils permettent une immersion dans un univers cohérent — médiéval asiatique ou d’horreur post-apocalyptique —, tout en maintenant le suspens d’une intrigue bien menée où le lecteur s’identifie à un courageux héros. Les dessins sont efficaces, que ce soit celui de Ben Jurdic, qui donne corps aux paysages variés du monde sino-médiéval des « Larmes de Nüwa », ou celui de Jon Lankry, dont le côté minutieux atténue l’aspect gore, débordant d’hémoglobine de « Zombie ».

À partir de 10 ans, un peu plus peut-être pour « Zombie », nous conseillons les derniers titres de la collection La BD dont vous êtres le héros pour les jeunes lecteurs avides de sensations fortes et au sens de l’observation et de l’orientation aiguisés. Attention au moindre détail d’une case anodine : votre survie en dépend ou il faudra reprendre l’aventure à zéro !

 

Laurent LESSOUS ( l@bd)

« Les Larmes de Nüwa » par Ben Jurdic et Manuro

Éditions Makaka (15 €) – ISBN : 978-2-917-371-633

« Zombie » par Jon Lankry et Waltch

Éditions Makaka (17 €) – ISBN : 978-2-917-371-541

Galerie

Les commentaires sont fermés.