Des bandes dessinées pour les plus jeunes, des plus petits aux primo-lecteurs…

Une bande dessinée, c’est un livre, parfois un beau livre, que l’on peut découvrir dès ses premières années. Nous vous proposons de vous faire partager une sélection des bandes dessinées pour la jeunesse, de BD muettes accessibles aux élèves de classes maternelles aux premières BD culturelles destinées aux tous jeunes lecteurs.

 

 

Commençons ce rapide panorama  par des bandes dessinées muettes de grande qualité, que le jeune enfant peut s’approprier seul ou avec l’aide d’un adulte. Il en est ainsi du quatrième volume des aventures de Myrmidon « Myrmidon sur l’île des Pirates » du duo Loïc Dauvillier – Thierry Martin.

Le héros est un jeune garçon qui pêche un costume de pirates. Il s’en revêt, puis vit des aventures palpitantes. Poursuivi par des pirates squelettes, Myrmidon doit se battre au sabre contre eux sur un vaisseau fantôme. C’est dans un beau format à l’italienne que s’épanouissent les aventures d’un jeune garçon qui rêve d’un autre monde dès qu’il enfile un nouveau déguisement. Loïc Dauvillier sait faire rêver de jeunes lecteurs par ses récits intelligemment menés pour le trait rond et sensible de Thierry Martin.

Autre vedette de la BD muette contemporaine, le bondissant Petit Poilu, dont la dix-septième aventure (« À nous deux ! ») vient de sortir. Tous les ouvrage de la collection présente un découpage de la planche en 6 cases identiques (avec de temps à autre une grande case à la place de deux), le tout dans un dessin très schématique.

Les plus jeunes apprécieront forcément cet univers ludique et festif que la suite de péripéties rend très dynamique. En fin d’ouvrage, une page didactique explique le message à faire passer auprès des enfants à partir de l’histoire vécue par Petit Poilu. Dans ce volume, l’histoire de Petit Poilu aborde de façon légère, mais argumentée, la question du personnage miroir. Une bonne occasion d’aborder le sujet de l’image de soi avec de jeunes enfants à partir de cette farce burlesque et poétique.

 

 

 

Pour les tous petits encore, le premier volume d’une nouvelle série jeunesse, « C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique ». Avec un humour bon enfant, les auteures listent tous les soucis inhérents à la vie quotidienne d’une licorne, de l’impossibilité de jouer à cache-cache avec une corne trop visible à la possibilité de remplacer une perceuse et de la difficulté de se déguiser au danger de servir de cure-dent à un ogre débonnaire. Un album pour apprendre à dédramatiser la différence, un complexe, la timidité ou la peur.

 

Après la licorne, la vie, pas toujours simple, de la sirène et du loup-garou seront au menu de cette collection d’ouvrages fantaisistes d’une grande tendresse.

Passons à un âge légèrement supérieur maintenant, pour les primo-lecteurs, nous vous signalons la parution de deux ouvrages intrigants et didactiques.

Le premier « Rocky & Cie T5 : Votez Mia » est le cinquième volume d’une série dont nous vous avons déjà vanté, sur ce site, les qualités pédagogiques.

Dans cet opus, la petite Mia se présente avec appréhension aux élections de délégué de sa classe, d’autant qu’elle doit affronter la très jolie Lola.

Ce petit livre destiné aux lecteurs à partir de 6 ans est écrit par Stephan Valentin, docteur en psychologie et spécialiste de l’enfant et de l’adolescent. Après un récit de fiction qui met en avant des valeurs humaines comme le courage, la tolérance ou le partage, une partie pédagogique illustrée en fin de volume reprend le thème abordé : ici, la préparation des enfants à leur rôle de citoyen.

Le psychologue propose solutions et conseils de manière simple et pratique. Les jeunes lecteurs prendront plaisir à lire une courte BD, dessinée dans un style simple et coloré par Jean-Claude Gibert et poursuivront leur apprentissage du bien vivre ensemble à la lecture des pages du blog de Rocky.

Et pour finir, une nouvelle lecture, si c’est possible !, des deux classiques indémodables de la littérature grecque antique, « L’Iliade » et « L’Odyssée ».

Soledad Bravi réussit le tour de force de moderniser les deux textes fondateurs de la littérature européenne, qu’elle résume en 170, puis 168, dessins accompagnés d’une légende.

Avec un humour incisif, elle va à l’essentiel, sans oublier un seul personnage important. Ces récits dessinés, enlevés et légers, sont toujours respectueux des écrits de l’aède. Ils  fournissent une entrée probante et originale dans le monde foisonnant d’Homère pour de jeunes lecteurs.

Nous vous recommandons chaudement cet ouvrage pour vous-même et vos enfants, ou petits-enfants.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Myrmidon T4 : Sur l’île des Pirates » par Thierry Martin et Loïc Dauvillier

Éditions de la Gouttière (9,70 €) – ISBN : 979-10-92111-16-3

« Petit Poilu T17 : À nous deux ! » par Pierre Bailly et Céline Fraipont

Éditions Dupuis (9,50 €) – ISBN : 978-2-8001-6348-2

« C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique T1 : La Licorne » par Sibylline et Marie Voyelle

Éditions Des ronds dans l’O (10,00 €) – ISBN : 978-2-917237-83-0

« C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique T2 : La Sirène » par Sibylline et Marie Voyelle

Éditions Des ronds dans l’O (10,00 €) – ISBN : 978-2-917237-84-7

« Rocky & Cie T5 : Votez Mia » Jean-Claude Gibert et Stephan Valentin

Éditions Pfefferkorn (5,90 €) – ISBN : 978-2-944160-16-0

« L’Iliade et l’Odyssée » par Soledad Bravi

Éditions Rue de Sèvres (10,00 €) – ISBN : 978-2-36981-225-8

Galerie

Les commentaires sont fermés.