le Prix René Goscinny a été attribué à Ludovic Debeurme pour Lucille (éditions Futuropolis)

Le débat fut houleux,au Pavillon Ledoyen sur les Champs Elysées, entre les membres du jury de ce quatorzième Prix René Goscinny.








 


 

 

Il aura fallu une heure et demi de délibération pour désigner le lauréat parmi la quarantaine d’auteurs en compétition. Au cinquième tour de vote, il ne restait plus que deux finalistes : Jul, pour La croisade s’amuse (éditions Albin Michel) – qui avait déjà failli l’emporter l’année dernière pour un précédent album – et Ludovic Debeurme, pour Lucille (éditions Futuropolis).

Le Prix René Goscinny a pour vocation d’encourager un jeune scénariste de bande dessinée, à l’instar de ce que René Goscinny faisait à la tête du légendaire journal Pilote. Ludovic Debeurme recevra un trophée et une dotation de 5000 euros lors de la cérémonie officielle de remise des prix du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en janvier 2007. Le nouveau trophée est une véritable oeuvre d’art réalisée par l’un des artistes contemporains les plus importants, Robert Combas.

Le jury du Prix René Goscinny a choisi de récompenser Ludovic Debeurme pour son audace narrative et le courage de son propos. Lucille raconte l’histoire de deux adolescents qui se rencontrent et s’aiment au sortir d’une enfance brisée. Ensemble, ils partent pour Paris, puis l’Italie. Elle, fuit sa mère. Lui, le fantôme de son père.

Lucille est un « pavé » de 500 pages tout en illustration, captivant et bouleversant, et qui n’a rien d’une bande dessinée traditionnelle. L’auteur provoque une immersion totale dans l’intimité de ses personnages, suscitant ainsi un sentiment de proximité très troublant… Ce récit âpre, rigoureux, sans concession, tout en justesse, pudeur et émotion est son troisième album de bande dessinée.

Ludovic Debeurme a 34 ans et vit à Paris.



Galerie

Les commentaires sont fermés.