« Amorostasia T2 : Pour toujours… » par Cyril Bonin

Suite et fin, peut-être encore plus réussie que le premier opus, de cet émouvant roman graphique qui nous permet de nous interroger sur ce qu’est véritablement le grand amour ! Trois ans après que le virus de l’amorostasie se soit propagé sur toute la planète en laissant les amoureux dans un état cataleptique, tous les savants des laboratoires mondiaux tentent de trouver le remède à cette curieuse maladie…

Une expérience est même tentée pour tester un vaccin sur un prévenu accusé de vols sur les victimes devenues des statues. Ce dernier a été condamné à de la prison ferme, juste avant d’avoir été lui-même figé, suite à sa rencontre avec une jolie journaliste qui enquêtait sur ce virus.            L’injection ne donne pourtant aucun résultat probant sur le patient, lequel tombe dans un coma profond. Cependant, à des kilomètres de là, sa bien-aimée se réveille brusquement au domicile de ses parents. La miraculée ne rêve, alors, que de retrouver celui qu’elle croit être l’amour de sa vie, ceci afin de pouvoir à nouveau ressentir la sensation de plénitude provoquée par l’amorostisie. Seulement voilà, en trois ans le monde a bien changé et le fait d’être la première à être sortie de cet état lui vaut d’être pourchassée par les autorités. Elle va alors devoir se cacher auprès d’un réseau de résistants…            Cyril Bonin fait vraiment partie de ses auteurs qui ont parfaitement assimilé l’alchimie narrative de la bande dessinée, ayant trouvé un juste équilibre entre son élégant dessin, ses dialogues percutants et son efficace découpage. Ici, il a adopté un trait plus lâché qu’à son habitude, mais  convenant parfaitement au ton léger de cette fausse bluette au doux parfum mystique et sociologique qui, par ailleurs, nous permet de réfléchir sur la condition humaine et d’analyser les sentiments que nous portons à autrui !Gilles RATIER

« Amorostasia T2 : Pour toujours… » par Cyril Bonin

Éditions Futuropolis (19 €) – ISBN : 978-27548-1099-9

Galerie

Les commentaires sont fermés.