« Ici(s) » par Nicolas Poupon et « Carnets Nature » par Jacques Ferrandez et Jacques de Loustal

Les dessinateurs le sont jusqu’au bout des ongles, jusqu’au bout des doigts et tout ce qui passe à portée de regard ou de crayon se voit d’emblée croqué, saisi, immortalisé. C’est pourquoi les auteurs voyageurs intéressent tout particulièrement les éditeurs, témoin l’épais « Ici(s » de Nicola Poupon, la nouvelle collection « Carnets Nature » des éditions Plume de Carotte, ou bien encore le nouveau titre de la collection « [Carnet de voyage] » de la Boite à Bulles consacré aux gorilles du Congo Brazzaville…

Nicolas Poupon signe avec « Ici(s) » aux éditions Scutella un fort beau volume qui dès la page de titre précise : « Carnets d’un touriste en voyage ». En préface, l’auteur avoue humblement qu’on a beau vouloir être voyageur, on n’en est pas moins touriste. C’est moins noble, moins flatteur, mais il est réaliste de ne pas abusivement « aspirer au statut d’ethnologue-aventurier», dit-il. Reste que le promeneur sait saisir les hommes, les visages, les métiers propres à chacun des pays traversés, dans le métro de New York, dans la rue à Austin, à Atlanta, San Fransisco ou La Nouvelle Orléans. Les pages consacrées à l’Inde (Calcutta, Pushkar, Udaipur…) sont remarquables avec notamment des drapés féminins aquarellés incroyables.

Ce sont plus souvent des dessins isolés, mais de temps à autre des planches patchwork rendent compte d’un lieu, saisissant diverses vues présentées en gaufrier. Le Mali (de Bamako au pays dogon) est amplement représenté avec notamment des portraits au pinceau virtuoses. La Chine est là aussi, le Sénégal (de Dakar à Saint-Louis), Budapest, Prague et même Paris ou Bréhat !

Ce qui pourrait être répétitif ne l’est pas, car Poupon change constamment de techniques, ce qui donne à l’ouvrage une variété étonnante. Du croquis crayonné au portrait colorié, le talent de l’auteur saute aux yeux, éblouit, lui  qui fut un auteur de BD remarqué pour « Kirouek » (réédité à la Gouttière) et de nombreux ouvrage humoristiques liés au monde animalier (« Le fond du bocal », par exemple).

Ferrandez et Loustal sont les premiers invités de la nouvelle collection [Carnets Nature] dédiée aux dessinateurs de BD. Chaque volume de la collection entend leur donnera la parole et plutôt le regard, celui qu’il porte à leur environnement naturel au fil de leurs escapades, de leurs repérages ou dans leurs albums, à ces décors sans qui les corps ne sont rien. Dans la préface du titre qui lui est réservé, Ferrandez se présente à travers des souvenirs et les rapports à la nature et aux humains qu’il ne dissocie pas de ces environnements, puis l’ouvrage égraine un éventail éclectique de ses talents de paysagiste, en noir et blanc ou en couleurs, l’auteur ressortant des illustrations oubliées ou des croquis de cases futures, des inédits souvent, légendés brièvement, lumineux toujours, où dominent évidemment la Provence et l’Afrique du Nord, avec quelques échappée tropicales ou bretonnes. Loustal fait de même avec le talent qu’on lui connaît, ses moindres croquis sentant bon l’exotisme ou le goût du large, des Seychelles aux Marquises, du Bénin au Vietnam, des volcans des îles Éoliennes aux déserts de Namibie, moins attiré par les montagnes comme il l’avoue en préface. « Le but n’est pas le dessin lui-même, c’est le plaisir d’être resté à faire ce dessin », ajoute-t-il.

Avec « Des Gorilles et des hommes », le « Carnet de voyage naturaliste au Congo Brazzaville » se fait plus scientifique. A. Dan y retrace son périple aux côtés de primatologues du CNRS, ce qui permet de découvrir ces grands singes menacés par le braconnage ou le virus Ebola, mais pas seulement car la faune congolaise ne se limite pas à eux. Les explications accompagnées de photos sont nombreuses, le tout illustré de très nombreux portraits et décors au crayon, à l’encre ou aquarellés. Voilà donc un ouvrage pour public aimant l’Afrique, les animaux… et les beaux dessins  d’un auteur de BD qui a déjà signé plusieurs albums chez Grand-Angle (« Pour un peu de bonheur », notamment) ou Lombard (Thoreau, la vis sublime »).

Bons voyages,

Didier QUELLA-GUYOT  ([L@BD->http://www.labd.cndp.fr/] et sur Facebook).http://bdzoom.com/author/didierqg/

 

« Ici(s) » par Nicolas Poupon

Éditions Scutella (30 €) – ISBN : 978-2-918111-0

« [Carnets Nature] » par Jacques Ferrandez

Éditions Plume de Carotte (19 €) – 978-2-3667-2070-9

« [Carnets Nature] » par Jacques de Loustal

Éditions Plume de Carotte (19 €) – 978-2-3667-2069-3

« Des Gorilles et des hommes » par A. Dan

Éditions Boite à Bulles (23 €) – ISBN : 978-2-84953-216-4

Galerie

Une réponse à « Ici(s) » par Nicolas Poupon et « Carnets Nature » par Jacques Ferrandez et Jacques de Loustal

  1. Ping : Brochette de Carnets: la revue de BDzoom | des Gorilles & des Hommes