Ted Benoit s’expose, dédicace et nous emmène au ciné

Reportage photo. A l’occasion de la parution de son livre Un nouveau Monde, qui marque son retour éditorial après la parenthèse Blake & Mortimer, Ted Benoit fait l’objet d’une exposition à la galerie Desbois et est l’invité Ciné BD MK2 de novembre.

 


Cliquez sur l’appareil photo pour découvrir les images (copyright Laurent Turpin) de l’exposition et de son vernissage, l’affiche du ciné BD et la couverture de l’ouvrage de Ted Benoit.


 


Si le grand public connait bien Ted Benoit en sa qualité de dessinateur de deux « Blake & Mortimer » (scénarios de Jean Van Hamme): L’Affaire francis Blake et l’Etrange rendez-vous, parus en 1996 et 2001, il ignore peut-être toutes les facettes du talent illustratif de l’auteur de Ray Banana. L’exposition que lui consacre Christian Desbois comble ce manque en proposant de nombreuses illustrations, dessins et planches originales, couvrant toutes les périodes de Ted Benoit, jusqu’à quelques uns de ses derniers travaux en date, à travers lesquels il exprime sa vision personnelle de l’Amérique. De nombreuses personnes étaient présentes lors du vernissage de l’exposition le 2 novembre. Nous vous proposons quelques images de celui-ci. LT


 


Exposition (illustrations, dessins, planches …) du 4 au 25 novembre 2006, du mardi au samedi de 14h à 17h. Dédicace le samedi 4 novembre de 15h à 17h. Galerie Christian Desbois, 14 av.de la Bourdonnais, 75007 Paris – Tel : 0145558553.


 


Ciné BD MK2 Quai de Loire (7 quai de Loire, 75019 Paris.) le 18 novembre 2006. Présentation de la bande dessinée Un nouveau monde par l’auteur Ted Benoît. Suivie de la projection du film John Mc Cabe de Robert Altman,choisi et présenté par Ted Benoit. A l’issue de la projection, une rencontre dédicace sera organisée à la librairie. Tarif unique : 5.50€


 


Un nouveau monde, Dargaud-Christian Desbois,  Hors collection, 35€ : Bienvenue en Amérique ! Celle d’aujourd’hui, mélange d’arrogance et d’angoisse existentielle née de la tragédie du 11 septembre ? L’Amérique de toujours, celle qui se cache dans un coin de nos souvenirs et se blottit au cœur de chacun d’entre nous ? Celle, fantasmée mais pourtant bien réelle, dont le cinéma hollywoodien, le roman et la bande dessinée se sont depuis toujours faits les messagers ? Toutes les trois. Car il n’y en a bien sûr qu’une seule. Le guide de cette plongée dans le temps et dans notre mémoire s’appelle Ted Benoit. « J’ai toujours voulu être un vrai cow-boy. Je n’ai jamais abandonné, et j’espère qu’un jour, cela se verra dans mon travail », lâche le dessinateur en introduction de ce livre, véritable voyage en images à travers sa vision personnelle des mythes et de la réalité américaine. Pour de nombreux lecteurs, le nom de Ted Benoit évoque les aventures de Blake et Mortimer. Logique : en 1996, c’est lui qui a dessiné L’Affaire Francis Blake, cet album écrit par Jean Van Hamme qui marquait le retour au premier plan des duettistes créés par Edgar P. Jacobs. Cinq ans plus tard, avec L’Étrange Rendez-vous, Benoit reprenait ses crayons et les personnages de Jacobs franchissaient l’Atlantique. Pour les amateurs de bande dessinée dont les souvenirs remontent aux années 1980, Ted Benoit fut d’abord ce dessinateur élégant inspiré de la « Ligne claire » chère à Hergé et Joost Swarte. Il reste l’immortel créateur du personnage de Ray Banana, ce rastaquouère gominé conduisant son Oldsmobile dans un décor évoquant Los Angeles. Mais l’univers de Ted Benoit ne se limite pas à cette galerie de personnages fameux. L’homme n’est pas que dessinateur de BD : il est aussi illustrateur, scénariste et écrivain. Depuis ses débuts, il a façonné un univers graphique personnel dans lequel l’Amérique tient une place essentielle. Cette Amérique, Ted Benoit l’a rêvée depuis toujours, se contentant pendant longtemps de l’aimer à distance en nourrissant sa passion pour le roman et le cinéma. L’Étrange Rendez-vous fut un jalon essentiel dans l’histoire de Blake & Mortimer, mais aussi dans celle de Ted Benoit. Pour la première fois de son existence de papier, Philip Mortimer mettait le pied sur le sol américain. Et Ted Benoit l’avait devancé de quelques mois en traversant – enfin – l’Atlantique après trente ans de rêves, de recherches et de fantasmes. Il était temps de réunir dans un beau livre toutes ces images accumulées au fil des années par le créateur de Ray Banana. Ce recueil de dessins parfois publiés en presse, utilisés comme décors dans des restaurants ou des émissions de télévision, mais surtout issus d’œuvres personnelles, affiches et portfolios, donnent à voir l’Amérique selon Ted Benoit. Paysages étendus à perte de regard, décors urbains, vues du désert, stations-services, héros du quotidien, bagnoles, personnages légendaires ou inventés mais plus vrais que nature… Dans ce recueil en forme de voyage dans l’espace et le temps se dessine le portrait émouvant et sensible des États-Unis, figés à jamais dans la mémoire collective. Bienvenue en Amérique…

Galerie

Les commentaires sont fermés.