Zoom sur les meilleures ventes de BD du 4 février 2015

Les zombies de « Walking Dead » dévorent tout sur leur passage et prennent d’assaut le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » qu’ils rejoignent (avec leur 22ème tome : « Une autre vie ») directement à la 4ème place. « One Piece » T73, en 12ème position, est le seul autre représentant du 9e art à figurer dans le classement tous genres confondus. 3 autres titres intègrent toutefois le « Top 14 BD » de la semaine : « Elfes T9 : Le Siège de Cadanla », « La Vie de Mahomet » et « Un Océan d’amour », respectivement en 3ème, 13ème et 14ème position.

 

Gilles Ratier, en compagnie de Charlie Adlard, à Angoulême

S’il est un segment éditorial qui cartonne, c’est bien celui des comics, en progression sur un an de 14 % en nombre d’exemplaires vendus et de 17 % en valeur selon GfK. Urban Comics (détenteur de la licence DC) et Panini France (qui a celle de Marvel) se frottent les mains devant l’intérêt accru des lecteurs pour les super-héros et autres titres phares du secteur. Parmi ceux-ci, la locomotive du secteur se nomme « Walking Dead », dont le 1er tome a désormais dépassé les 200 000 ventes. Le 22ème opus, toujours signé par Robert Kirkman (au scénario) et Charlie Adlard (au dessin), ne déroge pas à la règle et s’octroie donc, d’emblée, la 1ère place du « Top 14 BD ». Le recueil, édité chez Delcourt à hauteur de 100 000 exemplaires, se situe quelque temps après la Guerre totale. Une autre vie commence pour les survivants de la terrible bataille qui a opposé Negan, Rick et Ézéchiel.

Entré en 3ème position, derrière « Walking Dead » et le dernier « Blake et Mortimer » en date (qui conserve sa 2ème place), le déjà 9ème tome de la série « Elfes » a été tiré à 30 000 exemplaires par les éditions Soleil. « Le Siège de Cadanla », écrit par Éric Corbeyran et dessiné par Gwendal Lemercier, se déroule dans le ghetto de Cadanla, où vivent les semi-elfes. Parmi ceux-ci, Fah-Laën est équarrisseur à l’immense abattoir de la cité. Un matin, Meerok, le frère du régent Dunngov, se rend à l’abattoir à la suite d’un empoisonnement, décrète la quarantaine et enferme Fah-Laën, l’abandonnant à une mort certaine…

Beaucoup plus bas dans le palmarès, « La Vie de Mahomet », publié aux éditions les Échappés en septembre 2013, se situe 13ème. Signé de Zineb, pour les recherches des sources islamiques, et de Charb, pour les illustrations, l’ouvrage nous fait découvrir les faits les plus marquants de l’existence du prophète et nous explique l’origine des grands préceptes de la religion musulmane. Il faut noter que l’ancien directeur de la publication de Charlie Hebdo, assassiné dans l’attentat terroriste du 7 janvier, est également présent à la 5ème place du « Top 20 GfK/Livres hebdo », avec « Les Fatwas de Charb : petit traité d’intolérance ».

Juste derrière, en 14ème position, « Un Océan d’amour » crée l’événement, le titre étant sorti en octobre dernier, sans jamais atteindre le hit-parade des meilleures ventes. C’est sans doute grâce à la notoriété du Prix BD Fnac 2015, décerné le 10 janvier à cet album sans paroles de Wilfrid Lupano (scénario) et Grégory Panaccione (dessins), que l’ouvrage bénéficie aujourd’hui de la visibilité qu’il mérite auprès du grand public. Depuis sa parution, les éditions Delcourt ont tiré cet album, mettant en scène une traditionnelle bigoudène partie à la recherche de son marin de mari sur un océan déchaîné, à 50 000 exemplaires.

Christian de Metter et Pierre Lemaitre

Revenons sur le marché de la bande dessinée. Dans son dernier numéro, le magazine Livres Hebdo dresse son bilan annuel du secteur, réalisé par Anne-Laure Walter et Fabrice Piault, à l’occasion du 42ème Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, qui vient de fermer ses portes (voir à ce sujet : Que doit-on retenir d’Angoulême 42 ?). On y constate un « optimiste prudent » (pour reprendre les termes de Guy Delcourt) des éditeurs du 9e art, le marché s’étant tassé de près de 1 % en euros courant, mais après une année ayant bénéficié de l’effet « Astérix ». Réduction de la baisse des ventes de mangas, optimisation des tirages à la réalité des ventes à venir, réorientation de la diffusion vers les très dynamiques libraires spécialisés ou les grandes surfaces culturelles (la Fnac, par exemple, réalise une excellente année) pour compenser la décroissance des hypermarchés, nouveaux titres trouvant rapidement leur public (« Les Vieux Fourneaux », entre autres, dont le 1er tome atteint désormais les 120 000 exemplaires vendus)… : voilà quelques éléments pour expliquer la sérénité affichée des éditeurs qui miseront toujours, en 2015, sur la revalorisation de leur patrimoine (via des intégrales ou des reprises), tandis que de grosses locomotives sont attendues pour la fin de l’année.

2015 sera en effet l’année des retours de « Titeuf », « Lou ! », « Le Chat du rabbin », « Gus » ou encore « Nestor Burma », et même de « Ric Hochet » ou de « Bob Morane » ! De son côté, Rue de Sèvres mise sur l’adaptation par Christian de Metter d’« Au-revoir là-haut » (le Prix Goncourt 2013 de Pierre Lemaitre), tandis que Casterman, vingt ans tout juste après la mort d’Hugo Pratt, publiera un nouveau « Corto Maltese » signé par Juan Díaz Canales et Ruben Pellejero. Enfin, last but not least, 2015 sera également (et, oui, déjà !) l’année de parution du 36ème « Astérix », toujours conçu par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, et dont l’action se déroulera en Gaule même. L’album, qui paraîtra chez Albert-René le 22 octobre 2015, selon l’information révélée par l’éditeur lors du Festival d’Angoulême, devrait faire l’objet d’un tirage d’au moins 2 millions d’exemplaires. « Astérix chez les Pictes », lancé fin octobre 2013, s’est, pour sa part, vendu à plus de 2,3 millions d’exemplaires.

(photo D. Chauvel)

Chaque médaille ayant son revers, ce positivisme éditorial est contrebalancé par les inquiétudes des auteurs pour leur avenir, au vu d’une paupérisation qu’ils estiment croissante et des charges supplémentaires à venir qui devraient plomber un peu plus leurs revenus. Espérons que les revendications et les réflexions mises en place par les auteurs à Angoulême, avec le lancement des états généraux de la bande dessinée et la marche des auteurs (voir : Que doit-on retenir d’Angoulême 42 ?), porteront leurs fruits…

Laurent TURPIN, avec un tout petit peu de Gilles RATIER

PS : Encore merci à Sergio Salma (scénariste, mais aussi observateur pointu et sans concession de notre milieu), à Libon (dessinateur) et aux éditions Dupuis qui nous autorisent à reprendre, chaque semaine, pour illustrer notre rubrique, quelques extraits pertinents de leur strip « Animal lecteur » publié, en avant-première, dans Spirou, l’hebdomadaire champion de la bonne humeur !

« TOP 14 BD » DU 19 au 25 JANVIER 2015 (copyright GfK/Livres Hebdo)

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er nouveau Walking Dead T.22 Une autre vie Charlie Adlard, Robert Kirkman DELCOURT
2ème (=) 7e semaine Blake et Mortimer T.23 Le Bâton de Plutarque André Juillard, Yves Sente BLAKE ET MORTIMER
3ème nouveau Elfes T.9 Le Siège de Cadanla Gwendal Lemercier, Eric Corbeyran SOLEIL
4ème (=) 10e semaine Largo Winch T.19 Chassé-croisé Philippe Francq, Jean Van Hamme DUPUIS
5ème (-4) 3e semaine Charlie Hebdo, les unes : 1969-1981 Collectif LES ÉCHAPPÉS
6ème (+2) 7e semaine XIII T.23 Le Message du martyr Iouri Jigounov, Yves Sente DARGAUD
7ème (-1) 2e semaine Silas Corey T.3 Le Testament Zarkoff T.1 Pierre Alary, Fabien Nury GLÉNAT
8ème (-1) 13e semaine Joe Bar Team T.8 ‘Fane VENTS D’OUEST
9ème (=) 16e semaine Les Vieux Fourneaux T.1 Ceux qui restent Paul Cauuet, Wilfrid Lupano DARGAUD
10ème (+1) 10e semaine Les Vieux Fourneaux T.2 Bonny and Pierrot Paul Cauuet, Wilfrid Lupano DARGAUD
11ème (-8) 2e semaine La Grande Épopée de Picsou T.5 Le Trésor de Crésus et autres histoires Don Rosa GLÉNAT
12ème (-2) 21e semaine L’Arabe du futur T.1 Une jeunesse au Moyen-Orient Riad Sattouf ALLARY
13ème nouveau La Vie de Mahomet Charb, Zineb LES ÉCHAPPÉS
14ème nouveau Un océan d’amour Grégory Panaccione, Wilfrid Lupano DELCOURT

Galerie

Les commentaires sont fermés.