Spirou : enfin le 4000 !

Dans une précédente « actu », le compte à rebours concernant le Spirou n° 4000 avait été lancé (voir Spirou 4000 : le compte à rebours est lancé !).

À présent qu’il est entre nos mains, copieux, riche en BD, décevant pour certains, génial pour d’autres, surprenant pour tous, il est temps d’en proposer la visite…

Ceux qui attendaient un Spirou nostalgique, un coup de chapeau aux auteurs et aux héros qui ont fait son histoire seront déçus. Ceux qui espéraient entrevoir le Spirou du futur, recueillir les confidences du rédacteur en chef sur ses projets le seront aussi.

Frédéric Nifle a pris à contre-pied tout le monde, optant pour le grand n’importe quoi, le délire total, la mise à mal du mythique héros. « Les Hommes en blanc » remplacent « Les Femmes en blanc », Tamara est victime d’un bug, Pierre Tombal cède la place à Marie Tombal, Cédric file le parfait amour avec Chen, le graphisme des  « Tuniques bleues » est bâclé exprès par Bouzard, Spirou broie du noir aux éditions Dupilon, Lucky Luke retombe en enfance, Choc ôte son masque…

Vous l’aurez compris tout le monde devient dingue (y compris le lecteur), au fil des cent pages de ce n° 4000 déroutant où tout a été soigneusement conçu pour casser l’image du sacro-saint héros.

Reconnaissons qu’il n’était pas facile de jouer sur la tradition après les festivités de l’année 2013 tout entière consacrée aux 75 ans de l’hebdomadaire des éditions Dupuis… Et avant le classique spécial Noël qui sort la semaine prochaine. À l’arrivée, cet OVNI est plutôt une bonne surprise, même si personne ne peut-être vraiment satisfait. Après tout, ce sont les auteurs eux-mêmes qui s’amusent à désacraliser leurs personnages, quitte à les ridiculiser.

Et puis, quelle que soit l’option choisie, tout le monde aurait rouspété, à moins de faire un Spirou différent pour chaque lecteur, tant l’attente était grande.

Savourons la chance d’avoir, en ces temps difficiles pour la presse, un hebdomadaire vivant, inventif, riche et parfois déconcertant.

Henri FILIPPINI

Spirou n° 4000 : 100 pages en couleurs en vente le 10 décembre (2,90 €)

Galerie

5 réponses à Spirou : enfin le 4000 !

  1. Diddu dit :

    Pour ma part, je suis assez déçu et je reste sur ma fin quant à ce 4000ème numéro du journal de Spirou, que je trouve peu marquant et de qualité très hétérogène. On est loin de la surprise du magazine + CD pour le numéro 3000 par exemple. Alors certes, il est difficile de se renouveler et de toujours trouver de nouvelles idées originales, mais cette fois-ci, ça manque vraiment d’inventivité.

  2. L’idée d’un numéro râté est amusante.J’ai particulièrement apprécié la rubrique de Hughes Dayez, où il présente avec son enthousiasme habituel un ancien numéro de Pif-Gadget…..

  3. JEAN dit :

    Enorme déception! Le 4000 méritait beaucoup mieux, je me souviens du 1000 avec les 999 têtes de Spirou et une de Gaston dessinées par Franquin avec ses suppléments sous forme de moyens-récits et le 3000 avec le DVD qui ont été de vraies réussites. Cette fois je me suis terriblement ennuyé. Dommage.

  4. joel dit :

    Bon numéro, et il faut signaler que c’est la première fois dans l’histoire du journal qu’il va y avoir deux numéro de 100 pages à la suite!