«  Six Half » T1 par Ricaco Iketani

L’amnésie, voilà un sujet peu courant en manga. Ici, pas de complot ni d’espionnage comme dans la série «  XIII ». Néamoins, il y a bien une vie brisée. Celle de cette jeune fille qui ne se reconnaît pas dans le portrait amer que lui dépeignent ses soi-disant amies. Entre un grand frère trop attentionné, une jeune sœur qui la déteste et ses parents prématurément disparus, Shiori se trouve un peu désemparée face à cette situation inhabituelle.

Un simple accident de moto, voilà comment Shiori finit à l’hôpital. Son petit ami lui avait prêté le véhicule, du coup, il se sent coupable. Malheureusement pour lui, la pauvre jeune fille ne se souvient de rien, ni de l’accident, ni de ces gens qui l’entourent. Le pire, c’est qu’elle ne s’imagine pas sortir avec un tel voyou à moto. Cette idylle va donc tourner court.

Puis, ce sont les anciennes copines, des filles peu fréquentables qui ne pensent qu’à se maquiller, sortir avec les garçons et faire courir des ragots sur leurs camarades de classe. Shiory aurait été comme ça ? Elle n’arrive pas à l’imaginer, elle qui a un frère si attachant. Sa sœur par contre la déteste. Shiori lui aurait rendu la vie dure. Mais comme elle ne se souvient de rien, c’est plus facile…

Shiori va essayer de reprendre sa vie en main, d’être plus à l’écoute des autres, d’aider dans les tâches ménagères… mais le passé est ce qu’il est, et ce n’est pas parce qu’un coup de gomme a effacé votre mémoire que celle des personnes autour s’est également évanouie. Surtout quand ces gens n’hésitent pas à vous rappeler le passé lorsque ça les arrange.

Voilà un Shojo manga qui rappellera le lecteur à ses responsabilités de chaque instant : notre comportement, positif ou négatif, peut avoir des conséquences sur notre vie relationnelle. Mais comment endosser un passé lorsque l’on se sent incapable de l’assumer ? Même si le naturel revient forcément, il est possible de le combattre et de trouver une nouvelle voie, sans forcément écraser les autres.

Bien plus profond que le « Lollipop » de la même auteure, on retrouve dans «  Six Half » une fraîcheur et un sens de la théâtralité de l’instant assez proches. Le dessin de Ricaco Iketani est toujours aussi clair et simple, tout en étant très classique, ses couvertures et leur mise en couleur démontrant tout son talent. C’est sûrement pour cette raison que la marque internationale de lentille Acuvue l’a choisie en 2008 pour illustrer ses campagnes promotionnelles.

De part les sujets évoqués, on conseillera ce manga à un public déjà adolescent.
Le parcours semé d’embûches de Shiori s’avère passionnant. Sa vie passée semble bien mystérieuse. Et la route est longue puisque sa quête d’identité a déjà donné lieu à neuf volumes au Japon.

Gwenaël JACQUET
«  Six Half » T1 par Ricaco Iketani
Éditions Delcourt (6,99€) – ISBN : 978-2756031675

Galerie

Les commentaires sont fermés.