« UQ Holder ! » par Ken Akamatsu T1 et 2

Après la fin de « Negima » au quinzième volume, les fans de Ken Akamatsu attendaient avec impatience de lire « UQ Holder ! ». Cette nouvelle série se passe dans le même univers parallèle que les aventures du petit magicien Negi Springfield. La magie y est omniprésente, ainsi que les êtres surnaturels. Pourtant, ce monde semble si familier, si simple, que l’on se sent immédiatement en terrain connu. L’utilisation de pouvoirs paranormaux y est si naturelle et si banale que la lecture de ce titre pourrait nous faire croire que ce monde existera bien un jour.

Auteur à succès grâce à son premier titre archi-médiatisé « Love Hina », Ken Akamatsu a néanmoins su rester simple dans ses histoires. Accessible à un public extrêmement jeune, « UQ Holder ! » est une série d’aventure ou l’on suit le rêve de Tôta, un jeune provincial qui voudrait bien un jour monter à la capitale pour y devenir quelqu’un de célèbre. Cependant, le chef du village a imposé une condition à ce voyage. Quiconque arrivera à battre sa meilleure institutrice, Yukihime, pourra réaliser son rêve. Yukihime est également la tutrice de Tôta et une grande magicienne. Pourtant, elle utilise ses pouvoirs avec parcimonie. À la mort de ses parents, Tôta a été recueillie par cette jeune femme qui a, elle-même, causé l’accident de voiture le rendant orphelin. Il n’a aucun souvenir d’avant ce drame, mais apprécie sa compagnie, ainsi que sa vie faite de rêve qu’il partage avec un groupe d’amis soudés. Son existence va néanmoins basculer en apprenant la vraie nature de Yukihime. Un chasseur de prime est en effet là pour capturer Évangeline A. C. Mc Dowell : une vampire de plus de 700 ans qui n’est autre que la jeune femme qui, du coup, ne fait pas son âge puisqu’elle est immortelle. La suite est un enchaînement de combats ou seront dévoilés les vrais arguments de cette aventure.

Le premier volume de cette série se passe des années après « Negima », Tôta étant censé être le descendant du jeune sorcier Negi Springfield. Ce jeune héros réagit comme un véritable enfant d’une dizaine d’années, avec impulsion et insouciance. Il est propulsé malgré lui dans un monde d’adulte d’apparence jeune, mais souvent très vieux puisqu’immortel. Le second volume lui fera rencontrer le Chef des UQ Holder, vieux de plus de 1500 ans. En fait, cette société secrète qui donne son titre à la série n’apparaît qu’à la fin du premier livre. Le rythme est lent, mais extrêmement bien amené. L’enchaînement des événements fait penser que cette série est conçue pour durer. Les différentes épreuves s’enchaînent logiquement et il y a une vraie progression dans l’histoire. Ken Akamatsu est connu pour ses séries longues et bien menées. « Love Hina » totalise 14 volumes et « Negima », dans son édition japonaise, en compte 38. Les poncifs du shônen sont bien exploités, Combats, apprentissage, doute puis victoire. Rien de bien innovant sur le fond, mais scénaristiquement et graphiquement, c’est très bien mené.

Graphiquement, Ken Akamatsu est passé à un niveau supérieur depuis « Love Hina » et cela se sent immédiatement et les lecteurs de « Negima » l’avaient déjà remarqué. C’est fluide, léché et d’une clarté absolue. Aussi bien dans la construction et l’enchaînement des cases que dans la succession des plans rapproché et large. Au lieu d’enchaîner les combats où le personnage principal casse tout, Akamatsu prend le temps de planifier les scènes d’action et leur évolution. Un vrai régal pour les yeux et la compréhension de l’histoire.

Destiné à un public très jeune, « UQ Holder ! » est un excellent divertissement. Les fans de « Negima » seront heureux de découvrir un monde qu’il leur ait familier, les autres ne sont absolument pas obligés de lire les 15 volumes de cette série parus en français, toujours chez Pika. Cette nouvelle série se suffit à elle-même et le héros est touchant, même s’il est souvent complètement à l’ouest. Amateur de magie et de héros bouillonnant, jetez-vous sur ce titre qui devrait répondre à vos attentes…

Gwenaël JACQUET

« UQ Holder ! » par Ken Akamatsu T1 et 2
Éditions Pika (6,95 €) – ISBN : 9782811616045

UQ HOLDER! © KEN AKAMATSU / Kodansha Ltd.

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.