« L’Or et le sang T4 : Khalil » par Fabien Bedouel, Merwan, Maurin Defrance et Fabien Nury

Quatrième et dernier tome d’une saga initiée pour les trois premiers albums chez feues les éditions 12 bis, « L’Or et le sang » est la formidable histoire de deux copains de tranchées de la Première Guerre mondiale, incapables de se réinsérer. Ils mettent au point un trafic d’armes en faveur de la rébellion des tribus rifaines vivant dans les montagnes marocaines et seront à l’origine du premier conflit de décolonisation moderne, en ce début des années 1920. Une narration toujours très habile et une mise en images particulièrement efficace pour un final aussi mouvementé que dépaysant !

 C’est donc un sans-faute que réalise encore le scénariste d’« Il était une fois en France », bien entouré par son copain Maurin Defrance initiateur du projet et les dessinateurs très complices que sont Merwan Chabane et Fabien Bédouel, avec cette passionnante tétralogie balançant continuellement entre la tragédie et la comédie : une histoire d’amitié improbable entre un jeune truand corse, acoquiné avec la mafia marseillaise, et un aristocrate, fils d’un riche industriel.

Après une période de désamour, nos deux princes de la Méditerranée — l’un des deux s’est même converti à l’Islam et est promis à une Marocaine — se rachèteront de leurs rapacités opportunistes et seront prêts à mourir pour ce Rif qui leur a, finalement, donné une véritable raison de vivre…

Outre l’histoire elle-même, épique et enlevée, le découpage très cinématographique et le graphisme moderne aux noirs très denses qui servent parfaitement l’atmosphère sont pour beaucoup dans l’intérêt que l’on porte à cette série incontournable pour les amateurs de grande aventure, la vraie… Il faut dire aussi que la collaboration originale entre les deux graphistes est particulièrement payante, leur expérience dans l’animation dynamisant la narration. En fait, Fabien Bédouel réalise le story-board avec des crayonnés très poussés et exécute, ensuite, les dernières retouches, une fois que Merwan a tout encré et colorié.

Enfin, sachez qu’aujourd’hui « L’Or et le sang » est intégralement réédité chez Glénat, sous nouvelles couvertures sobres et élégantes, doté d’un making-of et autres bonus graphiques pour chaque album.

Gilles RATIER

« L’Or et le sang T4 : Khalil » par Fabien Bedouel, Merwan, Maurin Defrance et Fabien Nury

Éditions Glénat  (15,50 €) – ISBN : 978-2-344-00443-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.