Pour une biographie fiable d’Art Spiegelman (1ère partie)…

Voici la traduction assez libre, par Jacques Dutrey, de la propre notule autobiographique d’art spiegelman parue dans  » The National Cartoonists Society Album 1996  » : la meilleure car la plus compacte des bio-bibliographies !
Il s’agit donc de l’autobiographie écrite toute à la main par spiegelman, en une seule et trés trés longue phrase !

Né a Stockholm, le 15 février 1948, (l’homme miroir), ai grandi à Rego Park, NY, et ai suivi les cours de la High School of Art and Design, puis ceux d’ Harpur College (State University of New York, Binghampton) pendant deux ans et demi. Ensuite, ai passé un mois à l’hôpital psychiatrique de Binghampton (ahh…les années soixante!) et ai été nommé docteur Honoris Causa de Binghampton en Lettres, en 1995.

Ai commencé à travailler pour Topps Gum Co, en 1966 (une association qui a duré un peu plus de vingt ans) : conception de cartes à collectionner, autocollants et confiseries, y compris  » Garbage Candy « ,  » Wacky Packages  » et  » Garbage Pail Kids  » ( » Les Crados « ). La même année, ai débuté dans les comix underground !

Ai vécu à San Francisco, de 1971 à 1975, ai fait paraître quelques comix dans East Village Other, Bijou, Young Lust, Short Order Comix et consorts, ai co-fondé Arcade : the comix revue avec Bill Griffith, en 1975 et 1976 : une anthologie de mes comix, «  Breakdowns « , sera publiée en 1977.

En 1975, je retourne à New York et dessine des comix dans NY Times, Village Voice ou Playboy, tout en étant instructeur à la NY School of Visual Arts, de 1979 à 1987. Je co-fonde Raw avec ma femme, Françoise Mouly, en 1980 ; magazine où parut  » Maus  » !

La première partie de  » Maus  » est publiée par Pantheon, en 1986 !  » Maus II  » suivra en 1991 et recevra des nominations de la part de cercles de critiques littéraires nationaux, entre 1986 et 1991, une bourse Guggenheim en 1990, et un prix Pulitzer spécial en 1992.

 » Maus « , traduit en vingt langues, a provoqué un grand nombre d’expositions dans des musées et des galeries d’art, aux USA et à l’étranger, y compris une au MOMA de NY, en 1991.

Actuellement dessinateur de couvertures et consultant éditorial au New Yorker, j’habite dans le bas de Manhattan avec mes deux enfants Nadja (née en 1987) et Dashiell (né en 1990).

(c) art spiegelman 2011 all rights reserved


Mais qu’a fait Art Spiegelman depuis ? Vous le saurez peut-être bientôt, si vous le demandez gentiment…

En attendant, sachez que les petites erreurs ont la peau dure…

Thierry Groensteen dans Les Cahiers de la Bande Dessinée n°66 (novembre-décembre 1985), page 62, note Help ! parmi les revues auxquelles Art Spiegelman a collaboré.

Jacques Bisceglia dans Le Collectionneur de Bandes Dessinées n°50 (mai 1986), page 36, note  » Help ! (quelques dessins) « .

Patrick Gaumer dans  » Le Dictionnaire mondial de la bande dessinée  » (Larousse, 2010), page 795, note également Help ! parmi les magazines auxquels Spiegelman a participé.

Je passe donc l’après-midi à compulser, attentivement, tous les numéros de Help !, du 1 au 26. J’y trouve des dessins de Denis Kitchen, Jay Lynch, Skip Williamson…, des bandes de Robert Crumb et de Gilbert Shelton… mais PAS LE MOINDRE CROBARD D’ART SPIEGELMAN !!!


Je retrouve, peu après, le passage suivant dans l’introduction à la réédition de  » Harvey Kurtzman’s Jungle Book  » (Kitchen Sink Press, 1986), page IX, écrit et lettré par Art Spiegelman lui-même : « He published Robert Crumb, Gilbert Shelton, Jay Lynch, Terry Gilliam and, if the magazine had lasted just one issue longer, he would have published me. (He said so in a note on the back of my very first rejection slip.) ». Traduction : il a publié Robert Crumb, Gilbert Shelton, Jay Lynch, Terry Gilliam et , si le magazine avait duré juste un numéro de plus, il m’aurait publié. (Il l’a dit sur une note au dos de mon tout premier formulaire de refus).

Ci-dessous, la totalité des dessins d’art Spiegelman publiés dans Help ! :
(note pour le maquettiste : plusieurs pages blanches)

Jacques DUTREY

PS : Pour d’autres articles fiables sur Art Spiegelman, cliquez ici : http://bdzoom.com/spip.php?article4774

Galerie

Les commentaires sont fermés.