«Le Maître de Benson Gate» T3

Saga familiale pétrolière, fresque historique et roman noir à la fois, le troisième volet de cette passionnante série évoque aussi la montée en puissance de l’Amérique industrielle : via les soubresauts de la révolution mexicaine menée par Pancho Villa !

Deux frères, héritiers d’un empire pétrolier acquit à la sueur du front par un grand magnat de Boston à la fin du XIXème siècle, en sont les protagonistes. L’aîné, violent, charmeur et trop impulsif, est donné pour mort depuis trois ans, tandis que le plus jeune, pourtant timide et plus effacé, succède à leur père à la tête de la Benson Oil. Il faut dire qu’il a appris à mettre de côté ses scrupules et ses états d’âme pour devenir un patron prêt à tout pour réussir. Seulement voilà, un individu porteur d’un message de son frère porté disparu va changer son existence…

Entre « Dallas » et « Le Parrain », la première mouture de ce scénario ambitieux et maîtrisé de Fabien Nury date d’avant « Les Brigades du Tigre » et d’« Il était une fois en France ». En ayant retravaillé ses premières idées, le co-auteur de « W.E.S.T » tient toutes ses promesses et nous prouve, comme il a pu le faire encore récemment avec « La Mort de Staline » ou avec « L’Or et le sang », qu’il est certainement l’un des plus importants scénaristes de bandes dessinées du moment !

Quant au trait réaliste de Renaud Garreta (« Insiders » ou un épisode de « Tanguy et Laverdure »), il se bonifie d’album en album et est tout à fait approprié à l’ambiance « noire » du récit ; d’autant plus que les couleurs justes de Jean-Jacques Chagnaud le servent au mieux ! Bref, vous l’avez compris, « Le Maître de Benson Gate » ne pourra que ravir les amateurs de bonnes histoires bien racontées et bien dessinées !

Gilles RATIER

«Le Maître de Benson Gate» T3 (« Le Sang noir ») par Renaud Garreta et Fabien Nury
Éditions Dargaud (13,95 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.