80 ans pour Donald…

C’est en 1934 que le canard le plus célèbre de la planète voit officiellement le jour, mais trois années avant cette « naissance » l’univers animalier de Walt Disney comptait déjà des canards sans que le nom de Donald ne soit mentionné. Ce qui est certain c’est que le 9 juin 1934, dans le dessin animé « Une petite poule avisée », les heureux spectateurs savourent l’arrivée d’un palmipède au long bec et au long cou, mais déjà vêtu du costume bleu et du béret de marin — pour un canard c’est logique — que nous lui connaissons. Cerise sur le gâteau, Clarence Nash lui prête sa voix et l’aventure durera cinquante ans !

La présence de Donald Duck dans l’univers de la bande dessinée est aussi remarquée, la même année, avec l’adaptation pour les fameuses « Silly Symphonies » de Walt Disney du dessin animé « La Petite Poule avisée » par Ted Osborne et Al Taliaferro  qui sera le premier dessinateur du personnage. Au fil des années sous son crayon de nouveaux comparses arrivent, ses neveux Riri, Loulou et Fifi (Huey, Dewey et Louie) en 1937, le cousin Gus Glouton en 1939 qui devient le garçon de ferme de Grand-Mère Donald, Daisy Duck l’éternelle fiancée de notre canard râleur en juin 1940… C’est en 1948 que Carl Barks, né en 1901, prend en main le destin de la tribu Donald dont il dessinera plus de 6 500 pages en 25 années. On lui doit les créations de Balthazar Picsou le vieil oncle milliardaire en 1947, Gontran Bonheur en 1948, les Castors juniors et les frères Rapetou en 1951, Géo Trouvetou en 1952, Archibald Gripsou et Filament en 1956, Miss Tick et Crésus Flairsou en 1961. De nombreux dessinateurs de toutes nationalités s’emparent de la série, principalement en Italie, dans les pays scandinaves, en Allemagne, aux Pays-Bas… et en France ou Claude Marin campe un Donald bambin dans ses « Bébés Disney ».

Histoire de fêter dignement l’évènement, Walt Disney France et Hachette Filipacchi Presse consacrent deux numéros de leur série Collector de Picsou aux « Trésors de Donald ». 244 pages d’informations, de documents rares et de rééditions de classiques consacrés à Donald. Tout ça pour un prix dérisoire. Le n° 1 est déjà entente depuis le 23 mai avec plein de BD signées Carl Barks, mais aussi Al Taliaferro, Don Rosa et Giorgio Cavazanno, enrobant un rédactionnel « patrimonial » plutôt bien documenté.

Ceux qui sont prêts à dépenser quelques euros de plus peuvent découvrir les albums cartonnés publiés par les éditions Glénat qui proposent le tome 14 de la « Dynastie Donald Duck » qui reprend l’intégralité de Barks en 24 volumes, le tome 4 de « La Grande Épopée de Picsou » par l’excellent Don Rosa… et Fantomiald ou les exploits nocturnes d’un Donald justicier à Donaldville, personnage auquel Disney presse vient de consacrer un numéro hors série de Mickey Parade Géant (toujours en kiosques).

Henri FILIPPINI

« Les Trésors de Donald » T1 & 2

244 pages couleurs (5,90 €) en kiosques

« La Dynastie Donald Duck » T14 par Carl Barks

Éditions Glénat, 384 pages en couleurs (29,50 €)

« Fantomiald »

Éditions Glénat, 224 pages en couleurs (18,95 euros)

« La Grande Épopée de Picsou » T4 par Don Rosa

Éditions Glénat. 288 pages en couleurs (29,50 €)

Galerie

8 réponses à 80 ans pour Donald…

  1. Mario dit :

    Nostalgie quand tu nous tiens.
    Merci de nous rappeler toutes ces bonnes choses, cher Henri ! Snif !
    ;o)

    • Luigi dit :

      Ah, c’est Filippini qui publie ces bouquins ?

      • BDzoom.com dit :

        C’est Hachette Filipacchi qui les édite (comme précisé dans l’article), pas Filippini !!!
        La rédaction

        • Yoshi dit :

          Plus précisément Disney Hachette Presse au sein de Lagardère Active. Quant aux auteurs, ils sont crédités à la fin du tome 2 (qui sort aujourd’hui)

  2. BARRE Pascal dit :

    Une question, sans doute indiscrète mais je la pose quand même, pour M. Filippini, sachant que vous êtes un grand collectionneur ( en tout cas c’est ce que j’ai lu bêtement dans le dictionnaire encyclopédique des héros et auteurs de bd en 3 volumes dont vous êtes l’auteur, oui je sais merci pour la pub!) savez vous de combien de bd (tous formats confondus) disposez vous dans votre « bédéthèque »?
    Dois-je préciser que vous n’êtes pas obligé de répondre mais bon…

    • Pour les albums je dois dépasser les 25000 ouvrages.

      Pour les revues françaises et étrangères pas facile à dire, disons à vue de nez entre 75 000 et 100 000 fascicules. Je possède aussi environ 75 pour cent des pages BD parues dans les quotidiens des années 50 à 80 (après c’est la misère, hélas) , Le Parisien, France-Soir, L’Aurore, Paris Jour, Le Matin de Paris, Libé, L’Humanité…

      Pas de quoi faire le fier, c’est un boulot dingue de stokage… Mes enfants me demandent souvent ce qu’ils devront en faire lorsque je ne serais plus là!

      Amitié et merci de lire mes bouffées de nostalgie…

      Henri FILIPPINI

  3. Koeberle dit :

    Continuer l’avanture en aidant a finir le documentaire sur Carl Barks, l’inventeur de Picsou.
    Le documentaire sera raconté par John Goodman avec des interviews de Robert Kirkman, Tuomas Holopainen et Christopher Nolan.
    Vous pouvez contribuer au projet par un don et ou le partager sur vos réseaux, , intéressé puisqu’on peut avoir le DVD/bluray et autre goodies.
    voici l’adresse : https://www.indiegogo.com/projects/carl-barks-the-duck-man

  4. vincent21 dit :

    Joyeux anniv’ à notre canard favori, presque aussi populaire que Mickey !