« Après-guerre T2 : Blocus » par Éric Warnauts et Raives

L’histoire mouvementée de la Belgique avant et après la Seconde Guerre mondiale est relatée dans deux diptyques d’une fiction romanesque solidement documentée. Les personnages de « Les Temps nouveaux » du duo Warnauts et Raives font connaissance avec l’Europe divisée de la guerre froide dans les deux volumes d’« Après-Guerre ». Le conflit latent entre Wallons et Flamands est alors ravivé par le retour contesté du roi Léopold III. En 1950, dans la pension familiale des Ardennes belges, Thomas Deschamps, le héros de la série, espère une deuxième moitié de siècle plus apaisée, il envisage de s’installer dans un Congo encore colonisé. C’est sans doute en Afrique que la série se poursuivra.

Ce volume s’ouvre à Prague en 1949. Après le « Coup de Prague », la Tchécoslovaquie a basculé brutalement dans le bloc communiste. C’est dans le cœur baroque de la ville que Thomas aidé d’amis communistes français vient tirer des geôles de Staline Assunta Lorca. La belle républicaine espagnole est détenue en URSS depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Revenue dans le « monde libre », dans un Berlin en pleine reconstruction puis en Belgique, elle peine à répondre aux attentes de son ancien amant. Ce qu’a vécu la rebelle Assunta dans les goulags de Staline l’a définitivement brisé. Thomas de son côté se confie souvent à son ami d’enfance, le père Joseph, et élève Bernadette, sa fille métisse, née d’une liaison au Congo belge. La Belgique est alors secouée par des heurts violents suite au retour dans le pays de Léopold III, roi à l’attitude controversée pendant le dernier conflit. Rêvant d’un nouveau départ, Thomas envisage un retour au Congo pour développer une plantation de café. À Paris, ses amies Lucie et Nina s’impliquent dans des luttes pour le droit des femmes ou pour la fin de la ségrégation raciale aux États-Unis.

 

Écrit et dessiné à quatre mains par Éric Warnauts et Raives (Guy Servais) le diptyque « Après-guerre » forme avec les deux albums « Les Temps nouveaux » une belle fresque mélodramatique sur la Belgique des années 1930 à 1950 tourmentée par des conflits politiques de différentes natures. C’est par le prisme d’un village ordinaire que les auteurs s’attaquent à l’histoire de leur pays, de la colonisation africaine à la guerre civile larvée pendant l’occupation nazie puis à la difficile reconstruction après le second conflit mondial. La colonisation, la condition ouvrière, les tensions communautaires entre Flamands et Wallons, l’imprégnation des valeurs catholiques dans une société gagnée en partie par les thèses communistes, tous ces thèmes sont abordés avec finesse comme par inadvertance. On rentre de plain-pied dans les mentalités de l’époque à la lecture des superbes planches en couleurs directes d’un duo d’auteurs aussi habile à bâtir des scénarios littéraires, loin de tout manichéisme, qu’à dessiner les pages d’une tragédie familiale et nationale. En fin d’album une chronologie historique précise les évènements importants sur les années charnières 1949 et 1950 en Belgique et dans le monde de la guerre froide.

Laurent LESSOUS (L@BD)

« Après-guerre T2 : Blocus » par Éric Warnauts et Raives

Éditions Le Lombard (14 ,99 €) – ISBN : 978-2-8036-3373-9

Galerie

Les commentaires sont fermés.