Rascar Capac revient !

De décembre 1943 à août 1944, Hergé a publié les 150 strips quotidiens du « Mystère des boules de cristal » dans les pages du quotidien Le Soir que les ébaptisaient alors « Le Soir volé » (par l’occupant allemand). Interrompues par la Libération, il faudra attendre l’arrivée de l’hebdomadaire Tintin pour connaître la suite des aventures de Tintin chez les Incas. Ces strips publiés à l’origine sur un papier journal médiocre sont proposés dans une présentation intégrale et inédite, pour la première fois en grand format, après une restauration minutieuse.

Philippe Goddin devant une photo d'Hergé.

L’ »hergéologue » Philippe Goddin (secrétaire général pendant dix ans de la Fondation Hergé, coauteur des 7 volumes de la monumentale « Chronologie d’une œuvre », président de l’association des Amis de Hergé et animateur de sa revue bimestrielle) replace ces pages mythiques dans le contexte historique de l’époque, invite à découvrir les recherches d’Hergé pour établir le scénario, ses croquis préparatoires dans les domaines de la mode, de l’architecture, de la civilisation inca… (1)

On apprend aussi qu’Hergé a continué à travailler sur la suite du récit interrompu par l’arrêt brutal du quotidien. On pensait que tout avait été écrit, reproduit, disséqué à propos de Tintin et de son créateur. Ce très bel ouvrage, premier d’une série qui s’annonce passionnante, prouve le contraire.

Henri FILIPPINI

« La Malédiction de Rascar Capac T1 : Le Mystère des boules de cristal » par Hergé et Philippe Goddin

Éditions Casterman/Moulinsart (20 €) — ISBN : 978-2-203-0877-74

(1) À noter qu’en 2012, les éditions Moulinsart avaient publié un autre livre de Philippe Goddin sur le même thème, intitulé « Les Mystères des 7 boules de cristal » (voir « Les Aventures de Tintin T13 : Les Sept Boules de cristal » par Hergé). L’ouvrage présenté aujourd’hui, dont la rédaction avait commencé avant la commande des « Mystères des 7 boules de cristal », se veut cependant beaucoup plus copieux et complet…

Galerie

Une réponse à Rascar Capac revient !

  1. Tout cela semble intéressant, il faudra que j’y jette un oeil, foie de François Pincemi! Mais quand Casterman-Moulinsart se décidera t’il à publier l’intégrale réelle d’On a marché sur la lune (qui comprend l’équivalent de plusieurs pages de BD jamais reprises en albums), ou la première version avant-guerre du Pays de l’or noir, que l’on trouve uniquement dans l’album Rombaldi?