DE BORÉE SE LANCE DANS LA BD

Alors que la production de bandes dessinées atteint son paroxysme (lors de notre dernier comptage, nous avons déjà répertorié plus de 300 titres supplémentaires, par rapport à 2009), certains éditeurs, dont ce n’est pourtant pas la spécialité, tentent, courageusement, de se faire une place dans ce marché bien encombré !

Créées en 1989, les éditions auvergnates De Borée (la maison mère est basée à Sayat, près de Riom, dans la banlieue de Clermont-Ferrand) avaient, à l’origine, une vocation plutôt régionaliste. Mais depuis 2001, leur catalogue est devenu plus généraliste avec des labels pratiques et littéraires, telle leur fameux « Histoires et Documents ». Et voilà qu’aujourd’hui, elles lancent une nouvelle collection de bandes dessinées, axée sur de célèbres affaires criminelles, dirigée par Julien Moca, historien de formation.

Après avoir écrit un polar animalier avec le dessinateur chinois Ji An (en 2008, chez Xiao Pan), ce dernier scénarise ou co-scénarise les trois premiers titres publiés par cet éditeur, où l’on retrouve des noms bien connus des amateurs de BD : le dessinateur Christopher (« Les Filles », « Love Song » ou « Les Colocataires ») qui illustre ici « L’Affaire des soeurs Papin », l’historien Luc Révillon (spécialiste d’ouvrages publiés autour de séries comme « Le Triangle secret », « Le Décalogue » ou « Quintett ») qui co-scénarise « L’Affaire Seznec » dessinée par Gérard Berthelot, ou encore notre infatigable collaborateur Didier Quella-Guyot(1) qui participe à l’aventure avec « L’Auberge rouge », illustrée par un jeune graphiste talentueux qui a fait ses premières armes dans des comic-books indépendants édités par LDP et Studio 407 (Stéphane de Caneva) : trois ouvrages bien documentés qui valent largement le détour !

Gilles RATIER

(1) Par la même occasion, l’ami Didier Quella Guyot, qui a décidément plus d’une corde à son arc,scénarise aussi, mais cette fois-ci tout seul (« comme un grand »), un autre album qui mérite votre intérêt : « Le Café des colonies » (dessiné par Sébastien Morice), que les éditions Petit à petit viennent aussi de faire paraître ce mois-ci !

Galerie

3 réponses à DE BORÉE SE LANCE DANS LA BD

  1. Francois TETEVIDE dit :

    De Borée avait déjà publié un album signé Jean Louis Pesch, bien loin de son « Sylvain et Sylvette » habituel car reprenait de manière très linéaire historiquement l’histoire de la Bête du Gévaudan…

    • Anonyme dit :

      Merci de nous avoir rappelé l’existence de cet album paru en 2005, nous l’avions complètement oublié !

      Cordialement

      Gilles Ratier

      • Anonyme dit :

        Deux nouvelles BD sortent chez de borée, le mois prochain :
        Bienvenue chez les Normands ! &
        Bienvenue chez les Provencaux !