« Andrew Barrymore » T1

Ce premier tome d’une nouvelle série policière au Far West (avec la dose nécessaire de figures incontournables du genre : le shérif, l’institutrice, le toubib, la tenancière de saloon…) est plutôt une bonne surprise ! Légèrement décalées, les enquêtes d’Andrew Barrymore (le nouvel assistant du shérif, tout droit venu de San Francisco et pas si manche qu’il en a l’air) se font remarquer d’emblée par leur mélange de classicisme et d’originalité.

À peine le jeune détective a-t-il posé le pied à Old Creek Town, petit patelin du grand Ouest américain, que ses cellules grises vont être mises sérieusement à contribution : l’épicier est retrouvé mort et tout semble accuser le forgeron… Et si la justice de l’époque est assez expéditive, ne s’encombrant guère des petits détails, c’est justement dans ces derniers que notre émule de Sherlock Holmes va déceler toute la vérité…

Le travail graphique de Rodéric Valambois (qui signe aussi Rod quelques ouvrages beaucoup plus déjantés comme « Murder et Scoty » chez Paquet ou « Mike Zombi » chez Carabas), d’habitude beaucoup plus enlevé, semble, ici, assez domestiqué…, à bon escient ! En effet, sa narration (faite en collaboration avec Nicolas Delestret, le dessinateur de l’adaptation de « L’Homme qui rit » réalisée avec Jean-David Morvan chez Delcourt) est beaucoup plus maîtrisée et efficace.

En tout cas, on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ce polar situé chez les cow-boys et les éditions Dargaud semblent tenir une bonne série qui s’adresse à toute sorte de public ; d’autant plus que les auteurs semblent avoir adopté un bon rythme de production : la deuxième énigme qu’Andrew Barrymore va devoir résoudre étant déjà en chantier !

Gilles RATIER

« Les Enquêtes d’Andrew Barrymore » tome 1 (« Old Creek Town ») par Rodéric Valambois et Nicolas Delestret
Éditions Dargaud (11,50 Euros)

Galerie

Les commentaires sont fermés.