Delcourt, nouvel éditeur de François Bourgeon

Après la mise en liquidation judiciaire des éditions 12 Bis et la reprise de leur catalogue par Glénat, l’avenir des séries de l’auteur des « Passagers du vent » restait en suspens … Elles seront finalement publiées chez Delcourt.

C’est par un tweet posté via le compte de Guy Delcourt ( https://twitter.com/guydelcourt ) que l’éditeur parisien annonçait la nouvelle, le 6 janvier dans l’après midi :

François Bourgeon aux éditions Delcourt! Difficile de mieux commencer l’année! Très honorés par la confiance de ce grand auteur.@DelcourtBD

— Guy Delcourt (@guydelcourt) 6 Janvier 2014

L’annonce était ensuite relayée sur facebook ( https://www.facebook.com/photo.php?fbid … =1&theater ), avec plus de détails : « L’année 2014 commence sous d’heureux auspices puisque nous avons le plaisir de vous annoncer que François Bourgeon confie les droits d’édition de l’ensemble de ses œuvres aux éditions Delcourt. Nous rééditerons les trois séries de ce grand auteur : « Les Passagers du vent », « Les Compagnons du crépuscule » et « Le Cycle de Cyann ». Les deux premières paraîtront le 30 avril tandis que « Le Cycle de Cyann » sera réédité en septembre, simultanément à la parution du sixième et dernier volume de la série. »

L’auteur des « Compagnons du crépuscule » aura donc rapidement rebondi après la mésaventure des éditions 12 Bis, et sur laquelle nous l’avions interrogé suite à la décision judiciaire portant sur l’attribution du catalogue de la société, fondée par Dominique Burdot et Laurent Muller, aux éditions Glénat. François Bourgeon nous avait alors confié que cette décision ne le concernait pas puisque l’ensemble de ses contrats avaient été résiliés quelques mois auparavant (voir : François Bourgeon ne devrait pas être concerné par la reprise du catalogue de 12 Bis par les éditions Glénat…), ce que confirme donc définitivement le communiqué des éditions Delcourt. Rappelons que par le passé outre 12 Bis, François Bourgeon a déjà été édité par Glénat, Casterman et Vents d’Ouest.

Laurent TURPIN

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.