« Les Blagues de Toto T10 : L’Histoire drôle » par Thierry Coppée

Tout le monde connaît Toto. Les générations se succèdent et ses blagues circulent toujours dans les cours de récréation, les réunions entre amis et à présent sur internet. D’où viennent ces blagues ? Nul historien ne s’est penché sur leur genèse. Elles appartiennent à une tradition orale ancienne, se transmettent, se créent, se transforment par le bouche à oreille.
Oui, tout le monde connaît Toto, mais Toto n’avait, il y a dix ans, ni visage ni corps.

Tout cela jusqu’en 2004, année où Thierry Coppée entre en scène, publiant chez Delcourt le premier album des « Blagues de Toto », intitulé « L’École des vannes ».

Ce dessinateur belge a suivi une formation à  l’École de Recherche Graphique de Bruxelles en option Illustration, avant de devenir instituteur à partir de 1996. En l’an 2000, il s’est lancé dans l’aventure de la bande dessinée, avec Toto, ce petit garçon charmant et vif, préférant le jeu à l’école, nul en calcul mais doté d’une imagination sans limites pour concocter blagues et farces diverses.

Thierry Coppée, qui a travaillé plusieurs années avec des enfants de huit ans, sait de qui il parle dans ses albums au charme indéniable, et s’est inspiré de certains de ses élèves pour créer les personnages gravitant autour de Toto : Yassine, LE copain fidèle, Igor, un peu bizarre à aimer tant l’école, Olive, l’amoureuse secrète de Toto, Carole, son amie, la meilleure de la classe.

Il a doté Toto d’une famille recomposée. Dans la famille de Toto, il y a son père et sa compagne Claire, sa mère (qui s’énerve moins que son père) et son compagnon, Fabrice, et une petite sœur Ninnie. Il lui a enfin donné une maîtresse d’école, hélas, Madame Jolibois, qui a bien du mérite …

Depuis dix ans, Toto a toujours huit ans et ses blagues ont rapidement conquis un large lectorat. Ses albums se sont vendus à plus de 2 millions d’exemplaires.

20 novembre 2013 : la parution du 10eme album, intitulé « L’Histoire drôle ».

Afin de célébrer dignement cet événement et revisiter l’Histoire, Thierry Coppée n’a pas lésiné sur les moyens : récits en costumes, décors grandioses et poids lourds du box office de la grande Histoire. Pour la couverture, il a convoqué le tableau d’Eugène Delacroix, « La Liberté guidant le peuple », réalisé en 1830 et inspiré de la révolution des Trois Glorieuses, toile qui se trouve aujourd’hui au musée du Louvre.

Voir notre Toto en Liberté brandissant un étendard à la gloire du zéro restera un grand moment …

Vingt-six fresques historiques, proposées par ordre chronologique, de « La Guerre du feu » à « Breaking ze wall » composent l’album anniversaire, dans lesquelles Toto tient une place parfois inattendue. Qu’il soit apprenti tailleur de pierre néolithique, écolier romain s’initiant au calcul de livres d’olives, jeune scribe besognant dans un monastère, assistant de Napoléon ou enfant des premiers congés payés, toujours entouré de ses amis, Toto réaffirme ses principes éducatifs anti-école avec une constance remarquable. Va-t-il dans le sens de l’Histoire ? Hum, à discuter …

Un album vraiment plaisant, où l’on retrouve ce mélange si particulier d’humour, de tendresse et de jolis dialogues, qui fait le succès de la série.

Catherine GENTILE

« Les Blagues de Toto T10 : L’Histoire drôle » par Thierry Coppée

Éditions Delcourt (9,95 €) – ISBN 978 2 7560 2795 1

Galerie

Les commentaires sont fermés.