Zoom sur les meilleures ventes de BD du 23 octobre 2013

Le regard tourné vers les cieux, « La Bible selon Le Chat » de Philippe Geluck s’accapare la tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées et prend la 4ème place du « Top 20 Ipsos /Livres Hebdo », tout juste devancé par « One Piece T68 : Alliance entre pirates » de Eiichiro Oda (tiré à 160 000 exemplaires par les éditions Glénat), 3ème, tandis qu’« Antarès : Épisode 5 », « Les Nombrils T6 : Un été trop mortel » et « Les Tuniques bleues T57 : Colorado Story » se positionnent respectivement 6ème, 12ème et 14ème de ce palmarès tous genres confondus. Deux autres titres apparaissent dans le « Top 15 BD » : « Les Mondes de Thorgal : Kriss de Valnor T4 : Alliances » et « Le Bleu est une couleur chaude », dont le film « La Vie d’Adèle » est l’adaptation.

Pour son 18ème album du « Chat », Philippe Geluck a donc choisi de revisiter « La Bible » et, tant qu’à faire, de donner à son félidé égocentrique le rôle de Dieu ! Récemment libéré des contraintes de la presse hebdomadaire (il a cessé de dessiner « Le Chat » dans les journaux depuis le 23 mars dernier, pour les 30 ans du personnage), Philippe Geluck s’engage ici dans une suite de dessins d’humour composant une histoire longue, toujours illustrée avec sobriété et efficacité dans un style mettant en valeur le récit et l’hilarité de son propos.

Commercialisé sous la forme de 2 recueils à l’italienne, réunis sous emboîtage par les éditions Casterman, « La Bible selon Le Chat » nous livre, en scoop, le 11ème commandement du Chat-Dieu : « Tu riras de tout, car, vu qu’on va tous crever un jour, seul l’humour te permettra de prendre un peu de recul sur les vicissitudes de l’existence. »

Au vu des 4 titres présents (hors mangas) dans le « Top 20 Ipsos /Livres Hebdo », au sein duquel il ne figure plus, on ne s’étonnera pas de retrouver « Palmer en Bretagne » à la 5ème place du « Top 15 BD », en recul de 4 rangs. Le dernier album en date de René Pétillon précède toutefois la 2ème meilleure entrée de la semaine : « Les Mondes de Thorgal : Kriss de Valnor » T4 d’Yves Sente (pour les textes) et Giulio De Vita (pour les dessins) qui s’intègre directement en 6ème position. Kriss de Valnor, désormais reine du Nord-Levant, voudrait régner sur tous les Vikings du Nord. Pour arriver à ses fins, elle décide de s’allier au mystérieux Taljar Sologhonn, le roi-guérisseur masqué qui développe les mêmes prétentions qu’elle. Ce nouvel épisode très enlevé et aux multiples rebondissements de la série consacrée à l’impitoyable guerrière de « Thorgal », a bénéficié d’un premier tirage de 95 000 exemplaires de la part des éditions Le Lombard.

Derrière, « Sillage » (-3), « Les Naufragés d’Ythaq » (-3), « Universal War 2 » (-2) reculent aux 7ème, 8ème et 9ème places, tandis que « Game Over T10 : Watergate », le doyen du classement, se stabilise en 10ème position après 8 semaines de présence. Voilà qui est de bon augure pour Midam et sa maison d’édition Mad Fabrik (laquelle rejoindra le giron du groupe Glénat l’an prochain) ; le 13 novembre, Mad Fabrik publiera « Yes, I can », le déjà 11ème recueil des (mes)aventures du Petit Barbare, avatar de Kid Paddle. Quant à « Walking Dead » et « Je veux une Harley », en chute respective de 2 et 4 places, ils poursuivent la route avec les dossards 11 et 12.

Alors que « Skandalon », son très intéressant nouvel ouvrage consacré aux dérives d’une rockstar, vient de paraître, c’est avec son précédent album que Julie Maroh rejoint le « Top 15 BD », en 13ème position. Boosté par la sortie sur grand écran de « La Vie d’Adèle : Chapitres 1 & 2 », qui en est l’adaptation, « Le Bleu est une couleur chaude » met en scène Clémentine, dont la vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permet d’affronter enfin le regard des autres. Voilà qui renforce la théorie qu’une adaptation cinématographique est toujours commercialement favorable à l’œuvre dont elle est issue, d’autant plus si celle-ci obtient la Palme d’or au festival de Cannes, ce qui fut le cas fin mai pour le film d’Abdellatif Kechiche et ce, malgré les polémiques qui s’ensuivirent. Pour l’occasion, les éditions Glénat, qui ont déjà vendu 50 000 albums de « Le Bleu est une couleur chaude », depuis sa sortie en mars 2010, confirment avoir effectué un retirage de 15 000 exemplaires.

De notre coté, pour clore le chapitre des scores de la semaine, notons par ailleurs que « Silex & the city » T4 (14ème, avec un gain d’1 place) et « Une histoire d’hommes » (15ème, en recul de 4 rangs) ferment la marche du groupe des 15 meilleures ventes de la semaine, qui perd en route « Namibia » T4, « Valérian et Laureline » T22 et « Alix Senator » T2.

Le nouvel album d'Astérix devrait doper le chiffre d'affaire des éditions Hachette

Encore quelques lignes pour vous signaler que Livres Hebdo a communiqué, dans son n° 969 du 11 octobre 2013, la liste des 200 premiers éditeurs français. On y observe une concentration de plus en plus forte : Hachette Livre (qui détient Albert-René et Pika, en ce qui concerne la BD) dominant le marché avec 31,9 % du chiffre d’affaires en 2012. En comparaison, Editis (dont fait partie Kurokawa, dans notre domaine favori) est en 2ème position et ne représente que 10,7 %.

On note aussi que la situation est compliquée pour Gallimard (inclus Futuropolis), car la bande dessinée n’y est pas détaillée ; en plus, il dépend du groupe Madrigall qui s’installe en 3ème position (6,5 % du chiffre d’affaires général) et, surtout, en 2012, il n’avait pas encore tenu compte des résultats de Casterman (qui ne publie pas que de la bande dessinée) et de Fluide glacial, et encore moins de Jungle !, éditeur ayant, depuis, repris son indépendance.

Depuis 2012, la filiale de Média-Participations, Urban Comics, gère la licence DC Comics au détriment de Panini

Média-Participations, lui, est toujours le 5ème plus important éditeur français avec 5,2 %, mais son CA n’est plus « que » de 337 684 k€ contre 340 325 l’an passé (soit 8 % en moins). Rappelons que ce groupe contrôlé par la famille Montagne à 60 % (Vincent Montagne est aussi le président du SNE, le syndicat national de l’édition), Axa (à 19 %) et Michelin (à 14 %) emploie 1 137 salariés. Leader de la bande dessinée européenne avec Dargaud, Dargaud Benelux, Dupuis, Le Lombard, Kana et Urban Comics (ce secteur représente d’ailleurs 30 % de son CA), le groupe est également présent dans le livre religieux et pratique avec Fleurus, Mame, Edifa, Desclée, Rustica, Mango, Chronique, Huginn & Muninn… Notons aussi que ses activités de diffusion-distribution (avec sa filiale MDS-Média diffusion) totalisent 20 % de son chiffre d’affaires, que celles dans l’audiovisuel et le numérique font 17 % et que celles de la presse représentent 17 %.

Le groupe Panini France est 11ème, mais leurs comics et mangas ne sont que la partie congrue de cette filiale du groupe italien leader de l’imagerie.

En 2014, le groupe Glénat pourra compter sur « Kid Paddle »

A contrario, le groupe Glénat, le 16ème plus important de cette liste tous secteurs confondus, est, quant à lui, très bien placé grâce à la BD (notamment avec la maison mère, Glénat mangas, Vents d’Ouest, Drugstore, Treize étrange et les rachats récents de 12 bis ou Mad Fabrik), même si son investissement dans les beaux livres (montagne, mer, gastronomie…), la jeunesse, les livres pratiques et la presse n’est pas à négliger.

Ensuite, le groupe Delcourt, en progression, accède au 18ème rang, avec la maison mère (mangas compris, lesquels ne seront plus assurés par Akata en 2014), Soleil, Quadrants et Tonkam, mais aussi la société de vidéo RG Square et le diffuseur Delsol.

On remarque enfin, à la 41ème place, le groupe Bamboo, lequel est composé du catalogue d’humour en BD qui a fait sa réputation et des labels Grand Angle (BD réalistes) et Doki-Doki (mangas).

Laurent TURPIN et Gilles RATIER

PS : Encore merci à Sergio Salma (scénariste, mais aussi observateur pointu et sans concession de notre milieu), à Libon (dessinateur) et aux éditions Dupuis qui nous autorisent à reprendre, chaque semaine, pour illustrer notre rubrique, quelques extraits pertinents de leur strip « Animal lecteur » publié, en avant-première, dans Spirou, l’hebdomadaire champion de la bonne humeur !

« TOP 15 BD » :

DU 7 AU 13 OCTOBRE 2013

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er nouveau Le Chat T.18 La Bible selon Le Chat Philippe Geluck CASTERMAN
2ème (+1) 2e semaine Antarès T.5 Léo DARGAUD
3ème (-1) 2e semaine Les Nombrils T.6 Un été trop mortel ! Delaf, Maryse Dubuc DUPUIS
4ème (+2) 2e semaine Les Tuniques bleues T.57 Colorado story Willy Lambil, Raoul Cauvin DUPUIS
5ème (-4) 5e semaine Jack Palmer T.15 Palmer en Bretagne René Pétillon DARGAUD
6ème nouveau Les Mondes de Thorgal : Kriss de Valnor T.4 Alliances Giulio De Vita, Yves Sente LOMBARD
7ème (-3) 3e semaine Sillage T.16 Liés par le sang Philippe Buchet, Jean-David Morvan DELCOURT
8ème (-3) 2e semaine Les Naufragés d’Ythaq T.11 L’Haleine de l’ogre Adrien Floch, Christophe Arleston SOLEIL
9ème (-2) 2e semaine Universal War Two T.1 Le Temps du désert Denis Bajram CASTERMAN
10ème (=) 8e semaine Game Over T.10 Watergate Midam, Thitaume, Adam MAD FABRIK
11ème (-2) 6e semaine Walking Dead T.18 Lucille… Charlie Adlard, Robert Kirkman DELCOURT
12ème (-4) 3e semaine Je veux une Harley T.2 Bienvenue au club ! Frank Margerin, Marc Cuadrado DARGAUD
13ème nouveau Le Bleu est une couleur chaude Julie Maroh GLENAT
14ème (+1) 7e semaine Silex and the city T.4 Autorisation de découverte Jul DARGAUD
15ème (-4) 4e semaine Une histoire d’hommes Zep RUE DE SÈVRES

Galerie

Les commentaires sont fermés.