Re-Niffle, chez Dupuis !

Trop occupé par ses nouvelles fonctions éditoriales à Spirou, Frédéric Niffle avait dû mettre de côté les activités de la petite structure qui porte son nom. Mais, entre-temps, les éditions Dupuis ont racheté l’intégralité de sa production et annoncent son retour en tant que label, avec le lancement, dès mars 2014, de la Collection 50/60 consacrée à une nouvelle lecture des chefs-d’œuvre de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge.

On se souvient avec émotion de la belle collection Anthology des alors toutes jeunes éditions Niffle, créées par l’actuel rédacteur en chef de Spirou, en 1995 : de petits recueils en noir et blanc innovant le concept de l’intégrale (en proposant des séries phares comme « Blueberry », « XIII », « Thorgal », « Spirou et Fantasio », « Jérémiah », « Largo Winch »…, ainsi que les introuvables « Félix » de Maurice Tillieux). Mais aussi de l’excellente tenue du reste de son catalogue, comme ces passionnants livres d’entretiens avec Jean Van Hamme, Jacques Tardi, Philippe Vuillemin… Ou ces essais qui ont marqué tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux coulisses de l’édition : « La Nouvelle Bande dessinée et « Peyo l’enchanteur » d’Hugues Dayez ou « Les Éditeurs de bande dessinée » de Thierry Bellefroid.

Depuis, les éditions Dupuis ont donc racheté l’intégralité de sa production et annoncent son retour en tant que label, avec le lancement, dès mars 2014, de la Collection 50/60 consacrée à une nouvelle lecture des chefs-d’œuvre de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge.

Un effort sera fait sur la fabrication qui promet d’être soignée pour contenter les plus exigeants des amateurs de beaux livres et de littérature : format prestigieux, reliure cartonnée sous jaquette, papier luxueux, publication dans un format carré de grandes demi-planches en noir et blanc (respectant le format de création de l’époque) et des commentaires passionnés et érudits d’Hugues Dayez.

L’aventure de Gil Jourdan « La Voiture immergée » de Maurice Tillieux, parue en 1958, inaugurera cette collection dans une version restaurée. Elle sera suivie par « La Villa du Long-Cri », « La Guerre des 7 fontaines » et « La Mauvaise Tête » : des épisodes mythiques de « Tif et Tondu » par Will et Maurice Rosy, de « Johan et Pirlouit » par Peyo et de « Spirou et Fantasio » par André Franquin.

Espérons que celui qui assume désormais les choix éditoriaux de l’hebdomadaire de Marcinelle, depuis 2008, n’en restera pas là et qu’il pourra, enfin, poursuivre et compléter son intégrale de « Félix » ou proposer de nouveaux essais historiques ou économiques sur le 9e art.

Frédéric Niffle sur le stand du Journal de Spirou.

Galerie

7 réponses à Re-Niffle, chez Dupuis !

  1. Renaud045 dit :

    Très bon boulot sur Spirou, je rachète la revue depuis un an après 30 ans d’interruption !

  2. Mario dit :

    Réalité commerciale ou reconnaissance de l’excellent boulot que Frédéric Niffle a fait auparavant ?
    Ma naïveté bédéphile veut pencher pour la seconde option.
    Les ouvrages de cette précédente collection sont un bonheur de lecture, que cela soit les albums ou que cela soit les diverses monographies.
    Wait and see.
    ;o)

  3. François Pincemi dit :

    Monsieur Niffle pourrait continuer à nettoyer les planches des Felix pour en proposer la fin (ou plutôt le début de l’Intégrale), si possible sans oublier les non-stop. La voiture immégée, c’est trés bien, mais déjà connu et reconnu!

  4. dauga dit :

    et il finit par ressembler à sa caricature dans l’Atelier Mastodonte !

  5. charles Henry Louis-Philippe de Valembroze Pontaneck dit :

    Mr Niffle, au lieu de viser le luxe, devrait continuer ET terminer les Félix, qu’il a abandonnés pour des conquêtes plus mirifiques et lucratives. Le temps qu’il a passé pour préparer cet ouvrage « La voiture… »(du réchauffé), il aurait pu le passer à restaurer « Félix ». Je n’attends plus : j’ai fini de rêver. Michel Deligne, lui, était un battant de l’édition et OSAIT prendre des risques… Et surtout il était reconnaissant et fidèle à Tillieux en publiant, malgré les risques, ses oeuvres basiques.

  6. Marc Collard dit :

    On voudrait SURTOUT la suite de « lintégrale Félix »… Tant qu’à passer du temps sur des projets de nettoyage de planches, autant penser aux lecteurs qui ont TOUJOURS été fidèles aux rééditions de Félix. La seule reconnaissance que ces fidèles lecteurs ont en retour, c’est l’abandon de cette si belle réédition. Alors, je pose la question : pourquoi ces lecteurs RECOMMENCERAIENT-ils une NOUVELLE collection (une de plus) ? Comme toujours, on promet, et on ne finit rien…

  7. tom dit :

    Bonjour,

    J’ espère qu’ ils vont rééditer le livre  » Franquin/Jijé. Entretiens Avec Philippe Vandooren »