Paulette Comète T.1

Pour fêter les dix ans de leur collection « Poisson Pilote » créée le 1er avril 2000, sous la direction (sensible et inspirée) du regretté Guy Vidal, les éditions Dargaud mettent les bouchées doubles : exposition et concert illustré au Salon du livre de Paris, rencontres avec les auteurs dans les cinémas MK2 et accélération de la production de ce label regroupant des auteurs souvent inclassables, en tout cas déconcertants.

On pourrait citer, par exemple, Lewis Trondheim (l’une des rafraîchissantes et farfelues « Formidables aventures sans Lapinot », intitulée « Top ouf », fait partie de ces nouvelles livraisons), Manu Larcenet, Joann Sfar, Christophe Blain, David B., Riad Sattouf, Fabien Vehlmann…, aujourd’hui rejoints par les non moins iconoclastes Bertrand Bouton & Cédric Fortier (deux petits jeunes d’Angoulême qui nous ont surpris avec un premier album assez envoûtant entre « Alice au pays des merveilles » et « Pinocchio » : « Braise », dont le premier tome, « Maman vous aime », est sorti en janvier), Jean-Paul Krassinsky (qui vient de publier deux tomes complètement frappadingues de ses « Fables de la poubelle »), Bastien Vivès (qui, associé à Merwan Chabane, y livre un inattendu péplum) ou Mathieu Sapin…

Ce dernier, curieusement acoquiné au dessin virtuose de Christian Rossi, nous propose une savoureuse parodie de super-héroïne, entre « Fantomette » et « Catwoman ». Grâce au trait fabuleux et rigoureux (mais sérieusement assoupli et arrondi ici, pour l’occasion) du dessinateur de « W.E.S.T » et de « Tirésias », le récit rigolo et rocambolesque de l’auteur de « Supermurgeman » prend une dimension supérieure et devient une sorte de comics allumé et décalé, où une justicière de la nuit, limite idiote et ne supportant pas la moindre goutte d’alcool, se retrouve la proie d’une étrange organisation sévissant dans le XIIIème arrondissement : le FLU !

Cette jolie, mais bien naïve, étudiante en sociologie, fait alors fantasmer les voyeurs en devenant l’égale de « Batgirl », de « Phantom Lady » ou de « Ms. Marvel », et sauve même du suicide une Amy Winehouse complètement déprimée… À noter que cette gentille héroïne avait déjà fait quelques apparitions, sous une forme bien différente, dans différentes bandes délirantes du même Sapin qui était alors autant scénariste que dessinateur (dans « L’Oreille gauche » au Cycliste, dans quelques pages parues dans le mensuel Psikopat puis reprises dans « Salade de Fluits » tome 2 aux Requins marteaux, et dans le tome 1 de « Francis Blatte » toujours chez « Poisson Pilote »), et que plusieurs pages ont été prépubliées dans le n° de Pilote paru en 2009.

Gilles RATIER

? Paulette Comète T.1 : Justicière à mi-temps ? par Christian Rossi et Mathieu Sapin
Éditions Dargaud (10,95 Euros)

Galerie

Les commentaires sont fermés.