SINE HEBDO S’ARRÊTE ! : DERNIER NUMÉRO LE MERCREDI 28 AVRIL

?Les jeux sont faits, les dés sont jetés, rien ne va plus? On ferme !? (Siné)

Bien que le chiffre des ventes soit resté tout à fait honorable en ces temps de crise économique (37 000 ventes), Siné Hebdo perd chaque semaine de l’argent.
Tout aura été tenté : impression sur un papier moins cher, réduction des piges acceptée unanimement par tous les collaborateurs et appel aux dons lancé le 10 mars dernier.

Mais cela ne suffit pas. La décision a donc été prise de fermer le journal. « On n’allait tout de même pas risquer qu’un administrateur judiciaire impose sa loi à Siné Hebdo ! Cette aventure collective se devait d’être exceptionnelle jusqu’au bout. »

Cependant, grâce à l’argent des généreux donateurs, Siné Hebdo sortira encore 4 numéros (en plus de celui-ci), et le dernier (28/04, n° 86) sera l’objet d’un enterrement joyeux lors de la manif du 1er mai où toute l’équipe de Siné Hebdo vendra ce collector en fanfare !

?Si c’est la fin de Siné Hebdo, ce n’est pas la fin des haricots ! (…) À côté des étrangers sans papiers, renvoyés comme des malpropres dans leur pays d’origine, (…), des pauvres hères obligés de roupiller dans des boîtes en carton près des poubelles, des chômeurs longue durée réduits à la mendicité (…), des milliers de paumés en cabane attendant des années pour être jugés… on est des petits vernis, des veinards, presque des privilégiés, nous ne l’oublions jamais (…)? (Siné)

Galerie

7 réponses à SINE HEBDO S’ARRÊTE ! : DERNIER NUMÉRO LE MERCREDI 28 AVRIL

  1. Super dit :

    Si ce n’est pas un poisson d’avril, c’est que du bonheur.
    Je suppose que ce commentaire ne sera pas diffusé car la censure n’est bonne que pour lui.
    Ce petit, petit monsieur n’acceptant pas la critique. Son torchon creve. J’en suis profondément heureux.

    • Bdzoom dit :

      Ce commentaire n’engage évidemment que vous. Quelle que soit votre opinion à propos de Siné Hebdo, il est toujours regrettable de constater qu’une revue disparaisse, ne serait-ce que pour le respect de la liberté d’expression, nécessaire dans toute démocratie.

      • Bravo dit :

        La liberté d’expression est evidement un bien auquel nous devons tous etre fortement attachés.
        Aussi ne le devoyons pas.

        Un tel journal dans une societé eduquée fait plutot rire et ne ridiculise généralement que son auteur. Mais depuis quelques décenies et l’explosion de notre systeme educatif, certains prennent pour argent comptant les afabulations de ce genre de personnages. Et ca, c’est tres inquietant.

    • Pas Super dit :

      Vous voyez bien, petit, petit, petit monsieur Super, que votre belle critique constructive n’a pas été censurée! On aime ou on n’aime pas Siné, mais son journal était tout sauf un torchon, plutôt l’un des derniers bastions du droit à la satire, à une époque où la liberté d’humour et d’opinion semble bien plus muselée qu’en des temps pas si lointains… Oui, Siné est une grande gueule. Oui, Siné aime raconter des grosses conneries. Oui, il a du caractère, le bougre. Mais ce n’est pas un petit monsieur. Il a fait partie de ces piliers de la satire et de l’humour politique qui ont marqué les révolutions sociales et culturelles des années 60, permettant à tout un pan du dessin de presse, politique, satirique, d’être ce qu’il est devenu par la suite. Siné n’est pas qu’un provocateur, il n’est pas qu’un dégueulasse (vous savez, comme ces Bukowski, Gainsbourg et autres Reiser dont la mort doit vous réjouir), c’est un esprit libre, un jouisseur, un révolté hédoniste. N’oublions jamais toutes les belles couvertures qu’il réalisa pour les œuvres de Marcel Aymé au Livre de Poche: Siné, c’est aussi cela. Mais c’est aussi le jazz et les chats. Vous dites que Siné n’accepte pas la critique, mais, cher petit monsieur, Siné s’est pris plus de censure et de « critiques » que vous ne pourriez en supporter dans toute votre vie. Et il est toujours là, il y croit. Dommage que votre message ne soit pas un poisson d’avril, ça n’aurait été que du bonheur…

  2. Pas Super dit :

    Chers messieurs Bravo et Super… S’il vous plaît, critiquez Siné, certes, c’est votre droit, c’est votre goût, c’est votre culture, mais faites-le sans ces horribles fautes d’orthographe et ce mépris de tout accent et cédille, car cela dénote à quel point notre système éducatif a effectivement explosé… Oui, je sais, c’est assez vil, comme réponse, mais pas tant que ça: ça m’énerve de constater que les réactions réjouies ou satisfaites de voir ce journal disparaître proviennent de personnes qui veulent donner l’exemple par une droiture morale et éducative et qui ne savent même pas s’exprimer correctement (ou qui ne prennent pas la peine de le faire, ce qui dénote un laisser-aller impardonnable pour le grand esprit français). L’affabulation (avec deux « f », comme dans « effaré ») n’est pas toujours là où le pense…

  3. Steve Speedy. dit :

    SI ..tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot de mettre à rebâtir…
    Si tu peux rencontrer Triomphe apès défaite
    et recevoir ces deux menteurs d’un même front..
    Alors ,les Rois, les Dieux , la Chance et la Victoire
    seront à tout jamais tes esclaves soumis,
    Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
    TU SERAS UN HOMME, MON FILS.( extrait Kipling)
    Bonjour Revenant des Salons du Livre de Paris, plusieurs sources m’ont parlé de SANDAWE et de SINEHEBDO.J’ai dirigé pendant 9 années ma revue « Agir » en France.J’en suis pas devenu riche en argent mais en créativité et contacts enrichissants et j’ai toujours mangé à ne plus avoir soif Sans connaître votre revue, je pense qu’il faut s’inspirer de Kipling et, surtout , pas abandonner.
    Déjà, je suis certain , que – comme tous les artistes, – vous vous êtes trop impliqué et
    concentré ( limité !) sur le redactionnel et l’administratif et vous avez négligé l, le nerf de la guerre, la pénétration COMMERCIALE. Si …le coeur vous en dit, rencontrons – nous .Steve
    g.pissens@yahoo.fr ou 0494/188274.

    • Steve Speedy dit :

      Incroyable ! Nous avons mis ce message depuis 2 mois, sans la moindre réaction négative ou possitive. A croire que les 350 dessinateurs mijottent dans l’opulence.
      Dès lors que tout est pour un mieux dans le meilleur de ce monde, nous devrons partir
      ailleurs pour ;
      1 / sortir notre nouvelle revue
      2/ chercher ailleurs pour trouver des dessinateurs pour les 2 B.D. ( préhistorique et
      interplanétaire )
      Good luck, en vous souhaitant que le trop plein ne vous paralyse pas dans l’immobilisme.
      Keep in touch and you will see, bye for nqw, Steve Speedy, auteur de  » Jésus et les 12 salopards ;GORHOM, l’être sorti du néant ; Tintien en Afrique d l’Est ;Légendes Enfanines.