Zoom sur les meilleures ventes de BD du 26 juin 2013

Coup de balai dans le « Top 15 BD » qui, s’appuyant sur 4 nouvelles entrées – « The Lapins crétins T.3 : Renversant ! » , « I.R.$. Team T.1 : Football connection », « Léonard T.44 : Tour de génie », « Les Hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus T.2 : Sous la couette » – et 2 retours, enregistre le départ de 6 titres ! Et si « Murena T.9 : Les Épines » et « Les Légendaires : Origines T.2 : Jadina » continuent de lutter au coude à coude, le premier nommé passant cette semaine en pôle position, ces 2 titres, respectivement placés 9ème et 10ème du « Top 20 Ipsos/Livres Hebdo », restent les seuls représentants du 9e art dans le classement tous genres confondus.

Meilleure entrée dans le palmarès des ventes de bandes dessinées de la semaine, à la 7ème place, le troisième recueil mettant en scène les Lapins crétins, les personnages de jeux vidéo créés par Michel Ancel, dans des situations incongrues de la vie quotidienne, a été tiré à 60 000 exemplaires par les éditions Les Deux royaumes. La filiale d’Ubisoft (également éditrice de la version d’« Assassin’s Creed » en BD) a, comme pour les volumes précédents, confié au duo d’auteurs composé du scénariste Thitaume et  du dessinateur Romain Pujol la conception des sketches de ce « The Lapins crétins T.3 : Renversant ! ».

Avec « I.R.$. Team », dont le premier volume s’octroie directement la 9ème place du classement, le grand amateur de ballon rond qu’est  Stephen Desberg signe une nouvelle déclinaison d’ « I.R.$. », consacrée à l’univers du football business : « Je suis très triste, explique le scénariste, quand je constate toutes les dérives de ce sport, entre les transferts délirants, le dopage ou la corruption. D’où l’idée de montrer comment ces différents éléments minent le monde du ballon rond. Il me semblait intéressant de l’aborder par le biais de la finance : c’est un milieu dans lequel l’argent coule à flots et qui est gangrené par la criminalité financière ». « I.R.$. Team T.1 : Football connection », tiré à 55 000 exemplaires par les éditions Le Lombard, sera suivi de 3 autres volumes, tous dessinés par Marc Bourgne et qui paraîtront entre septembre 2013 et juin 2014, à la veille de la Coupe du Monde au Brésil. C’est d’ailleurs cet incontournable événement sportif quadriennal qui sert de décor au récit, aiguisant les appétits financiers de mystérieux hommes de l’ombre. Des joueurs et des dirigeants de la FIFA sont soudoyés. Face à l’ampleur du complot, Larry Max a besoin d’alliés. Il réunit autour de lui une équipe d’experts redoutables : l’inquiétante Laroya, sa collègue Mia Maï, ainsi que les agents Jared Gail et Scarlett Cossier.

Poursuivons, avec beaucoup plus de légèreté,  dans cet autre sport qu’est le cyclisme, même si celui-ci contient aussi son lot de trop nombreux scandales. Avec « Léonard T.44: Tour de génie », en 12ème position dans le peloton des meilleures ventes, le fameux tandem Bob de Groot (au guidon des textes) et Turk (au pédalier du dessin) imaginent leur Léonard comme inventeur du vélo et, dans la foulée, du Tour de France. Dans son grand génie, toujours hilarant, il n’a rien oublié de ce qui en fait la célébrité aujourd’hui : les cols infranchissables, la caravane du tour, le « pot belge »… Et pour aider son disciple à gravir les cols, il a trouvé un remontant infaillible : l’E.P.O., un savant mélange d’épinards, de piments et d’oignons ! Puisqu’il en connaît un rayon, le 44ème album de « Léonard », tiré à 55 000 exemplaires par les éditions Le Lombard, a réussi l’exploit de convaincre les organisateurs (Amaury Sport Organisation) de devenir l’album officiel de ce Tour de France 2013, 100ème du nom, qui se déroulera du 29 juin au 21 juillet prochain ! « Léonard »,  Maillot jaune de l’été ?

Les allergiques au sport, autre qu’en chambre, n’auront qu’à se plonger en bonne compagnie sous la couette, pour lire en commun le 2ème opus dessiné de « Les Hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus ». Entré à la 14ème place, « Sous la couette », guide pratique élaboré sous forme de gags en une planche pour faire plaisir à son conjoint ou sa conjointe, performance peu évidente quand on sait que l’homme et la femme n’ont absolument pas les mêmes désirs, et signé par Jif et Nathalie Jomard, sous la supervision de Paul Dewandre, a bénéficié d’un tirage de 50 000 exemplaires de la part de la coédition Jungle/Michel Lafon. De quoi satisfaire plus d’un couple, donc !

À ces 4 nouvelles entrées, il faut ajouter les retours de « Les Mystères de la troisième république », 13ème, et de « Moi, Président : ma vie quotidienne à l’Élisée », 15ème, pour obtenir les 6 titres qui n’étaient pas dans le classement de la semaine dernière et dont la présence entraîne la disparition de « Jour J», du « Donjon de Naheulbeuk », des « Schtroumpfs », des « Simpson », de « Game Over : the origins » et d’« Elric ».

Sinon, comme annoncé, « Les Légendaires : Origines, T.2 : Jadina »  et  « Murena, T.9 : Les Épines » sont en plein combat et « La Tectonique des plaques », sans doute loin derrière en terme de ventes car ne figurant plus dans le « Top 20 Ipsos/Livres Hebdo », reste 3ème. Suivent « L’Étranger », toujours 4ème après 10 semaines de présence, « L’Élève Ducobu T.19 », 5ème, et « Nestor Burma : Boulevard… ossements », 6ème, en remontée de 4 places. Parmi les autres survivants, « Kaamelott T.7 » se place 8ème, « Scènes de ménages T.4 » est 10ème et « Long John Silver T.4 », 11ème.

On le constate, ce nouveau classement hebdomadaire fait la part belle aux majors du secteur, Media Participation et Gallimard en tête et si Delcourt ou Glénat tirent aussi leur épingle du jeu, ceux ci ne pèsent pas lourd au niveau mondial, la BD restant clairement une niche éditoriale locale.

Le dernier numéro de Livres Hebdo (le n° 959 du 21 juin) nous livre en effet le classement 2013 de l’édition mondiale : 59 groupes éditoriaux correspondant à 84 sociétés dont 9 françaises ; à l’exception d’Hachette Livre (en 6ème position avec 2 077 millions d’euros en chiffres d’affaires pour 2012), les 8 autres sont bien loin derrière leurs confrères anglais (Pearson, Reed Elsevier…), américains (The Woodbridge Compagny, McGraw-Hill Companies, Scholastic, Aoax Partners, Wiley…), hollandais (Wolters Kluwer), allemands (Bertelsmann, Georg von Holtzbrinck…), espagnols (Grupo Planeta), italiens (Gruppo De Agostini) ou japonais (Shueisha, Kodansha…) qui trustent les 20 premières places de ce hit-parade.

Côté bandes dessinées, il faut atteindre la 37ème place pour trouver la holding belge Média-Participations (contrôlée par la famille Montagne à 60 %, Axa à 19 % et Michelin à 14 %) avec un chiffre d’affaires 2012 de 344 millions d’euros, en progression de 26 millions par rapport à l’an passé : ce leader européen de l’édition de notre secteur favori faisant travailler 1 000 salariés au sein de ses filiales Dargaud, Dargaud Benelux, Le Lombard, Dupuis. Kana, Urban Comics, Graton, Blake et Mortimer, Lucky Comics, Huginn & Muninn ou les Éditions du Caméléon (Mediatoon publishing), mais aussi dans l’édition numérique et le jeu vidéo (Anuman interactive) et les publications religieuses (Fleurus) ou pratiques (Rustica) ; d’ailleurs, la presse magazine, concernant notamment ces deux domaines, représente 18 % de son chiffre d’affaires.

Ensuite, au 46ème et 47ème rang, on trouve, respectivement, les groupes Flammarion et Gallimard ; comme le second (contrôlé par la holding familiale Madrigall) a acquis le 1er en septembre 2012, le chiffre d’affaires consolidé n’a pas pu être communiqué (il était de 277 millions pour Flammarion et de 253 millions pour Gallimard en 2011) ; d’où cette séparation provisoire. Évidemment, ces groupes d’édition générale (littérature, sciences humaines, jeunesse, pratique, beaux livres…) ne sont que peu concernés par la bande dessinée et ne le sont qu’à travers leurs filiales Casterman, KSTR et Fluide glacial pour le premier ou Gallimard jeunesse, Denoël Graphic et Futuropolis pour le deuxième.

Pas de trace, dans ce classement mondial, des autres groupes qui contrôlent pourtant une bonne partie du monde du 9e art : que ce soit celui de Guy Delcourt ou de celui de Jacques Glénat. Cela prouve bien que l’édition française de bandes dessinées n’est qu’une goutte d’eau dans cet univers impitoyable et qu’il est difficile de se faire une place au milieu des principaux acteurs de l’édition mondiale.

Rien d’étonnant donc, dans les conditions économiques de crise mondiale actuelle nécessitant une assise financière d’une solidité sans faille, de voir des structures pourtant dirigées par des passionnés compétents être placées, aujourd’hui, en redressement judiciaire : c’est ce qui se passe actuellement pour les éditions 12 bis de Dominique Burdot et Laurent Muller et pour la société EP Emmanuel Proust Éditions, lesquelles ne désespèrent pas, l’une comme l’autre, de trouver une sortie à cet état de crise ; pour mémoire, Les Humanoïdes associés, qui ont connu les mêmes déboires, ont finalement pu s’en sortir et sont toujours présents sur le marché actuel. Voilà qui montre bien, aussi, que si les gros groupes sont souvent hors d’atteinte de la crise et que si les petites maisons, se concentrant sur des niches bien particulières, ne font qu’obtenir des gains ou des pertes à la hauteur de leurs ambitions, ceux qui dégustent les premiers quand le secteur se radicalise, ce sont les moyennes entreprises : les Clair de lune, Paquet, Ankama, Akiléos et autres Zéphyr ont-ils du souci à se faire ? Et que faut-il faire pour éviter qu’ils ne fassent partie des prochaines victimes de cette raréfaction de la consommation ???

Laurent TURPIN et Gilles RATIER

PS : Encore merci à Sergio Salma (scénariste, mais aussi observateur pointu et sans concession de notre milieu), à Libon (dessinateur) et aux éditions Dupuis qui nous autorisent à reprendre, chaque semaine, pour illustrer notre rubrique, quelques extraits pertinents de leur strip « Animal lecteur » publié, en avant-première, dans Spirou, l’hebdomadaire champion de la bonne humeur !

« TOP 15 BD »:

DU 10 AU  16 JUIN 2013

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

CLASSEMENT

SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (+1) 2e semaine Murena T.9 Les Épines Philippe Delaby, Jean Dufaux DARGAUD
2ème (-1) 2e semaine Les Légendaires origines T.2 Jadina Nadou, Patrick Sobral DELCOURT
3ème (=) 6e semaine La Tectonique des plaques
Margaux Motin DELCOURT
4ème (=) 10e semaine L’Étranger Jacques Ferrandez GALLIMARD
5ème (+1) 7e semaine L’élève Ducobu T.19 Ducobu, élève modèle Godi, Zidrou LOMBARD
6ème (+4) 5e semaine Nestor Burma : Boulevard… ossements Nicolas Barral [d'après Jacques Tardi, Léo Malet] CASTERMAN
7ème nouveau The Lapins crétins T.3 Renversant ! Romain Pujol, Thitaume LES DEUX ROYAUMES
8ème (-3) 3e semaine Kaamelott T.7 Contre-attaque en Carmélide Steven Dupré, Alexandre Astier CASTERMAN
9ème nouveau IR$ Team T.1 Football connection Marc Bourgne, Stephen Desberg LOMBARD
10ème (-1) 4e semaine Scènes de ménages T.4 Encore plus terrible ! Éric Miller, Jif JUNGLE
11ème (-4) 8e semaine Long John Silver T.4 Guyanacapac Mathieu Lauffray, Xavier Dorison DARGAUD
12ème nouveau Léonard T.44 Tour de génie Turk, Bob de Groot LOMBARD
13ème retour 3e semaine Les Mystères de la troisième république T.1 Les Démons des années 30 Pierre Wachs, Philippe Richelle GLÉNAT
14ème nouveau Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus T.2 Sous la couette Nathalie Jomard, Jif JUNGLE
15ème retour 3e semaine Moi, Président : ma vie quotidienne à l’Elysée Faro, Marie-Eve Malouines JUNGLE

Galerie

Les commentaires sont fermés.