Exposition Ashley Wood à la Galerie Daniel Maghen

Depuis mercredi 15 mai s’est ouverte une exposition Ashley Wood à la Galerie Maghen, qui durera jusqu’au 1er juin. Un vrai événement, puisque c’est la première exposition européenne de ce dessinateur australien tout simplement génial. À cette occasion, nous vous proposerons bientôt sur ce site une interview d’Ashley Wood dans la rubrique hebdomadaire du samedi sur les comics…

Ashley Wood, artiste surdoué protéiforme, est l’une des figures les plus singulières de l’univers contemporain des comics. Travaillant également dans le milieu du graphisme et des jeux vidéo, il excelle aussi dans la peinture. Maître du clair-obscur, du flou expressionniste et de la déglingue pure, il ne cesse d’étonner par ses créations sensuelles et folles. Pour une fois, afin de vous présenter cette exposition, je me mets en retrait et vous propose de lire le communiqué de la Galerie Maghen qui présente extrêmement bien cet événement :

« Détenteur de prix prestigieux tels que le Spectrum Award, le Communication Art Award et nommé aux Eisner Awards, Ashley Wood est un artiste multiforme : un créateur d’univers qui assure lui-même la conception, la direction artistique et la production de ses créations. Il a su imposer son style proche de l’impressionnisme et devenir un acteur incontournable de la scène alternative en bande dessinée. On trouve ses créations dans divers domaines : l’animation, le para bd et les objets 3D à travers ses propres structures 7174 et ThreeA.

Cette exposition exceptionnelle est composée des meilleurs travaux d’Ashley Wood de ces dernières années, avec des pièces provenant de World War Robots, World War Zombies, Adventure Kartel ainsi qu’une série d’illustrations de modèles féminins.
Les pièces présentées sont des peintures à l’huile sur des supports aussi variés que le bois, le médium ou la toile, avec des formats allant d’une vingtaine de centimètres à plus d’un mètre cinquante. Nous avons également la chance de proposer des pièces rares telles que des dessins réalisés à l’encre de chine. Chaque élément de l’exposition a été encadré spécialement par Ashley Wood, donnant une nouvelle dimension à ses œuvres.
Nous aurons le plaisir de proposer des publications et objets provenant de ses différents univers de prédilection tels qu’un livre, une affiche et une poupée articulée. »

Cecil McKINLEY

Exposition « Ashley Wood » à la Galerie Daniel Maghen (47 quai des Grands Augustins, 75006 Paris), du 15 mai au 1er juin 2013, du mardi au samedi de 10h30 à 19h00.

Galerie

Les commentaires sont fermés.