Adieu François Defaye…

C’est avec beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre, aujourd’hui 4 mai 2013, le décès soudain de notre ami François Defaye, victime d’une crise cardiaque, à l’âge de 56 ans. Ancien directeur artistique et des programmes (de juillet 1991 à mai 1998
) du Festival International
 de la Bande Dessinée d’Angoulême, il dirigeait, depuis 2005, la maison d’édition Sangam.

 Son catalogue proposait, entre autres, un superbe recueil des illustrations de François Boucq sur « San-Antonio », les « Historiettes » de Bast et Matyo (bandes dessinées humoristiques sur la ville de Bordeaux), l’essai « Avant la case » de Gilles Ratier et les ouvrages patrimoniaux de la Collection Jean-Michel Charlier rééditant les œuvres oubliées du grand scénariste (comme « Clairette », « Kim Devil » et « Guy Lebleu »).

Excellent professionnel, François fut aussi chargé de mission pour l’Association française d’Action artistique au Ministère des Affaires étrangères

 (en 1998
), secrétaire général  du 
Festival international des Écoles de Cinéma de Poitiers
 et des Rencontres internationales Henri Langlois

 (de 2000 à  2003) ou chargé de mission de la Coordination européenne des Festivals de cinéma à Bruxelles (de 2003 à 2004).

Depuis 2012, il s’était associé avec la maison d’édition littéraire bordelaise Le Castor astral, notamment pour poursuivre la Collection Jean-Michel Charlier et publier une biographie exhaustive de cet Alexandre Dumas du 9e art. Cet ouvrage qui lui tenait à cœur lui rendra évidemment hommage mais sortira, avec un peu de retard bien compréhensif, dans le courant du mois de juin.

Toute la rédaction de BDzoom.com est très touchée par cette triste nouvelle et, dans ces moments difficiles, elle transmet toutes ses amitiés à sa femme Babeth et à son fils Loïc. Nous partageons leur peine et nous leur faisons part de nos plus sincères condoléances. 

Gilles RATIER

Galerie

4 réponses à Adieu François Defaye…

  1. Ping : François Defaye passed away

  2. Une bien triste nouvelle, il faisait de trés beaux livres…

  3. Demontoux Chantal dit :

    Il laisse un grand vide dans nos coeurs de Couronnais. Un garçon extraordinaire, intelligent, d’une très grande culture et surtout un grand artiste. A l’annonce de la nouvelle de sa disparition ce matin, un grand choc et une pensée émue pour ses parents que j’ai bien connus. Tu nous quittes trop tôt François mais tu restes à jamais dans nos souvenirs. Ton amie d’enfance Chantal

  4. PEROT Nicolas dit :

    Mon ami, le seul que j’avais, je viens d’aprendre avec stupeur que tu m’as quité, sans rien me dire?
    François tu étais mon seul vrai ami, je t’ai marié avec Babeth , et nous devions nous revoir, dans ces prochains jours . Pourquoi es tu parti? j’ai beaucoup de mal , je pense fortement à Babeth et Loic , sa femme et enfant. Je suis triste je jouerai du piano pour toi .
    François, que notre amitié dure encore au travvers de Babeth et Loic
    tendrement amicalement
    nicolas