Roi Rose

Le début : En sauvant de la noyade un nouveau-né, les pirates du « Hollandais volant », vaisseau fantôme errant sans fin sur les mers, retrouvent goût à la mort. Roi Rose, comme ils le surnomment, grandit parmi les squelettes …

Le début : En sauvant de la noyade un nouveau-né, les pirates du « Hollandais volant », vaisseau fantôme errant sans fin sur les mers, retrouvent goût à la mort. Roi Rose, comme ils le surnomment, grandit parmi les squelettes en rêvant du jour où à son tout il sera mort. Mais le voyage de l’enfance a pour lui une autre fin.

Notre avis : Avec cette adaptation de Mac Orlan, David B., tout en réalisant aujourd’hui un rêve vieux de vingt ans, nous livre une superbe allégorie en images. La légèreté maîtrisée de la narration de cette fable aux multiples pistes de réflexion, empreinte d’humour et de sensibilité, est habilement associée à la gravité existentielle du propos de fond et au graphisme créatif à l’onirisme expressif de l’auteur de « L’Ascension du Haut Mal ». Superbe ! LT

« Roi Rose » – David B. D’après l’œuvre de Pierre Mac Orlan – Gallimard (collection « Fétiche ») – 13 euros

Galerie

Les commentaires sont fermés.