ART SPIEGELMAN A LA GALERIE MARTEL

Exposition du 5 juin au 11 juillet 2009

Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris

14h30-19h du mardi au samedi
www.galeriemartel.com

ART SPIEGELMAN : FROM RAW BOOKS TO TOON BOOKS

Maus (prix Pulitzer 1992), a dépassé la barre du million d’exemplaires. Avec ce témoignage époustouflant sur la Shoah, Art Spiegelman a repoussé les frontières du récit dessiné. Un succès planétaire qui ferait presque passer au second plan le rôle fondamental joué par ce graphiste de génie dans la métamorphose des Comics et de l’illustration de presse.

En présentant une multitude d’originaux inédits, de planches, de croquis et de travaux de recherche d’Art Spiegelman, l’exposition organisée par la Galerie Martel du 5 juin au 11 juillet 2009 est la première en France à rétablir l’équilibre. La plupart des oeuvres présentées quittent pour la première fois l’atelier newyorkais de l’artiste. Et pour la première fois, elles vont permettre au public de saisir son mode de travail foisonnant et rigoureux : entre son esquisse préparatoire et l’oeuvre définitive, Spiegelman exécute souvent quatre ou cinq études successives qu’il synthétise ensuite.

Surtout, l’exposition juxtapose la face publique – les couvertures provocantes du New Yorker, par exemple – et la face secrète – les carnets de croquis – de cet artiste complet et complexe. Peu d’auteurs savent comme Spiegelman devenir en même temps narrateur et sujet de leurs récits : À l’ombre des tours mortes, vision personnelle d’un 11 septembre vécu aux premières loges, en est le meilleur exemple.

Depuis toujours, Spiegelman est un avocat et un activiste de son art. Éditeur, il lança le magazine Arcade (7 numéros devenus cultes) puis le fameux RAW, avec Françoise Mouly. Découvreur et promoteur, Spiegelman publia les nouveaux venus Charles Burns, Chris Ware, avec de grands Européens, Loustal, Munoz, Joost Swarte, Mattotti, Ever Meulen, Jacques Tardi.

Par un légitime retour aux sources, il participe aujourd’hui, comme auteur et collaborateur, à la collection de livres pour enfants Toon Books,
lancée par Françoise Mouly. Toutes ces dimensions du travail d’Art Spiegelman sont représentées dans l’exposition.

Exceptionnellement, un certain nombre des pièces exposées seront disponibles à la vente ainsi qu’un porte-folio publié par la galerie Martel et les éditions Squadro comprenant cinq sérigraphies numérotées et signées à cent exemplaires.
François Landon

LA GALERIE MARTEL
Mettre en évidence un aspect méconnu de l’œuvre de graphistes d’exception, qu’ils soient célèbres ou confidentiels : c’est la voie que s’est tracée la Galerie Martel, créée en novembre 2008. Après Alberto Breccia, Milton Glaser et Art Spiegelman, elle ouvrira ses portes à Tomi Ungerer (exposition prévue en septembre-octobre 2009).

Galerie

Les commentaires sont fermés.