PACCO

Après un premier blog, Fuckingkarma ([http://www.fuckingkarma.com->http://www.fuckingkarma.com]) et un album éponyme, Pacco a ouvert il y a un an le Blog de Maé ([http://www.mae-bd.fr->http://www.mae-bd.fr]). Il y raconte jour après jour les bêtises de sa fille, Maé, et dispense ses fameuses « Leçons ». Fort aujourd’hui de 5 000 à 8 000 visiteurs quotidiens, ce blog remporte un succès croissant et vient d’être édité chez Marabout.

Coline BOUVART : Pourriez-vous me décrire votre parcours ?

Pacco : Bac scientifique, errances en fac de droit puis en cours de communications graphiques, quelques stages, graphiste puis directeur artistique et dirigeant d’une agence de création graphique.

C.B. : Comment avez-vous eu l’idée de lancer votre premier blog BD, Fucking Karma ? Comment le conceviez-vous ?

Pacco : Je cherchais un moyen de faire la promotion de l’album, je ne connaissais rien aux blogs et je ne voyais pas leur intérêt. Un ami m’a convaincu d’en faire un et je me suis pris au jeu. C’est vite devenu un espace expérimental enrichissant, qui m’a permis de travailler le dessin, les dialogues, qui m’a aidé à progresser. C’est d’ailleurs sur ce blog qu’ont vu le jour les premières planches de Maé.

C.B. : Votre premier album, Fucking Karma, est sorti en 2007. Comment a-t-il vu le jour ?

Pacco : L’album raconte un voyage que j’ai fait avec mes pires/meilleurs potes sur la côte ouest des Etats Unis. J’ai envoyé un dossier (un synopsis et quelques planches) à la terre entière et un éditeur a fini par me contacter, voilà…

C.B. : Il y a un peu plus d’un an, vous avez donc fermé votre premier blog BD pour en lancer un second, celui de Maé. Comment avez-vous décidé de changer d’angle ?

Pacco : J’ai fermé le blog « Fucking Karma » parce que j’avais l’impression d’être arrivé au bout de cette aventure : je n’avais plus rien « à dire ».
J’ai continué à faire des planches de Maé qui étaient diffusées sur le blog de Sté ma compagne (teeniemae.fr). Voyant qu’elles recevaient un bon accueil, je me suis décidé à faire un dossier et à l’envoyer -once again !- à la terre entière pour les faire éditer.
J’ai reçu quelques réponses mais elles ne correspondaient pas à la vision que j’avais du projet, j’ai donc monté un blog.

C.B. : Comment définiriez-vous la tonalité de votre blog ?

Pacco : J’espère que le lecteur passe prendre sa dose de ricanement bien gras en reconnaissant des situations qu’il a déjà vécues, en tout cas je fais ça pour ça.

C.B. : L’adaptation album du blog de Maé est sortie le 6 mai : comment ce projet a-t-il abouti ?

Pacco : Quand j’ai monté le blog, j’avais bien évidemment l’idée que si ce que je faisais tenait la route, ça finirait par intéresser des éditeurs. Quelques mois après, je me suis retrouvé avec plusieurs propositions d’édition. Une maison d’édition, Marabout, m’a proposé de vraiment faire le livre dont j’avais envie, j’ai signé avec eux.

C.B. : Comment avez-vous travaillé à cette adaptation ?

Pacco : Au début, je voulais prendre les planches du blog telles quelles et les donner directement à l’imprimeur. Lisa, mon éditrice, m’a rapidement fait comprendre qu’à Marabout, ils faisaient des « vrais » livres et m’a obligé à aller au bout de ma démarche. Elle a eu raison, ça m’a permis de me demander ce qui me ferait vraiment délirer si j’étais un lecteur « fan », et Lisa m’a aidé à le faire. On a créé des chapitres, rajouté des inédits, j’ai redessiné une grande partie des planches, refait des dialogues, j’ai demandé à Carlier de faire les couleurs… Et voilàààààààààà ! Ça été passionnant.

C.B. : Votre conception du blog a-t-elle évolué, notamment entre vos deux blogs ?

Pacco : Oui, c’est pour ça que je suis passé de « Fucking Karma », un blog fourre-tout, à « Maé », centré sur un seul sujet. Mais le blog reste pour moi un support d’expérimentation, de communication et d’échange, même si dernièrement, je n’ai plus le temps de répondre aux commentaires.

C.B. : Selon vous, quels sont les apports des « BD Blogs » à la bande dessinée plus traditionnelle ?

Pacco : Je ne peux pas théoriser sur les grandes différences, mais je compare l’édition au cinéma et le blog à la télé. Ce qui est clair, c’est que les blogs ont créé une révolution dans la façon de lire, faire, diffuser et penser la BD. J’ai lu que Boulet a considéré que le travail qu’il faisait sur son blog avait moins de valeur qu’une BD traditionnelle, je peux comprendre, mais ça me fait penser à un danseur de Hip Hop surdoué qui penserait que seule la danse classique a de la valeur. J’espère qu’il prendra conscience que ce qu’il a fait sur son blog a ouvert la voie à toute une nouvelle génération d’auteurs dont je fais partie. C’est une bonne chose qu’il se soit décidé à éditer « Notes ».
Et on ne peut pas passer à côté du fait que les blogs ont aussi permis à la BD de se féminiser.

C.B. : Avez-vous l’impression que votre blog vous a offert de nouvelles opportunités, une certaine notoriété ?

Pacco : C’est clair qu’il m’a permis de faire découvrir et d’éditer « Maé ». Notoriété… Heu… Oui, il y a du monde qui vient voir le blog et il y a un bon accueil, mais de là à parler de notoriété, je ne sais pas… Pour moi la notoriété, c’est Pénélope Jolicoeur, Boulet, Margaux Motin…

C.B. : Comment imaginez-vous l’avenir de votre blog ? Pourriez-vous en créer un autre autour d’un nouveau projet d’album par exemple ?

Pacco : Je n’ai aucune idée de comment va évoluer le blog de « Maé », je pense que la sortie du livre risque d’avoir une influence, mais laquelle ? On verra.
Pour l’instant je n’ai que des idées de projets « blog BD », avec bien évidemment l’idée d’en faire des livres.
Je ne vois pas comment je pourrais bosser différemment, c’est un moyen d’expérimenter, de tester, de voir rapidement si je fais fausse route, de voir si un projet, une histoire intéresse des lecteurs. Mais tous les projets ne s’y prêtent pas forcement, je vais tester et je vous dirai.

C.B. : Avez-vous justement d’autres projets dans la bande dessinée ? Voire l’idée d’un second tome des aventures de Maé ?

Pacco : Oui des projets, j’en ai une dizaine à différentes étapes d’avancement ; quant au second tome de Maé, bien sûr, il est prévu normalement pour… je vais attendre de l’avoir signé avant de m’avancer !

C.B. : Pour finir, y a t il des blogs BD que vous aimez suivre et dont vous voudriez nous parler ?

Pacco : Je ne vais pas pouvoir faire la liste complète, mais Il y a bien évidement celui de Margaux Motin (http://margauxmotin.typepad.fr) et une petite nouvelle que Margaux m’a fait découvrir et pour laquelle on craque grave, Sanaa (http://www.sanaa-k.com) : elle vient de commencer son blog et c’est déjà génial.

Déjà sortis :
La BD de Maé, Saison 1, Marabout, 2009
Fucking Karma, Paquet, 2007

Galerie

Les commentaires sont fermés.