Zoom sur les meilleures ventes de BD du 6 février 2013

En seulement 2 jours – il est paru le 25 janvier -, le nouveau « Boule et Bill » se hisse à la 3ème place du classement des meilleures ventes de bandes dessinées de la semaine, tandis que le secteur du 9e Art, en général, semble à la peine : son unique représentant du « Top 20 Ipsos/Livres Hebdo », tous genres de livres confondus, restant le 65ème tome du manga « One Piece », d’Eiichiro Oda. Et encore, le titre ne s’y situe plus qu’en 15ème position ! Il faudra cependant patienter une semaine pour mesurer l’impact du Festival d’Angoulême sur les achats.

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême – 40ème du nom – a donc fermé ses portes, en couronnant Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, comme Grand prix. Premier  néerlandais a obtenir cette distinction, le dessinateur de 71 ans ne devrait pas – mais les faits peuvent nous donner tort – profiter de cette distinction en termes de ventes d’albums, tant son nom est associé au dessin de presse. Il est d’ailleurs notable de constater – selon les propres tweets de Lewis Trondheim – que l’auteur a été choisi « par défaut », les autres nommés de la short-list (Otomo, Toriyama, Moore et Ware), élaborée après le vote des seuls auteurs accrédités et présents à Angoulême, n’ayant pas bénéficié d’une notoriété suffisante auprès des membres du Grand Jury, tous anciens Grands Prix. Comme le souligne nos confrères de 20minutes : « À la rigueur, Taniguchi, qui a un trait moins manga, aurait pu avoir une majorité, mais Otomo et Toriyama ont exacerbé à plein le racisme anti-manga de certains membres de l’Académie, nous a révélé un ex-Grand Prix. Quant à Chris Ware et Alan Moore, ils n’avaient tout simplement pas lu leurs œuvres. C’est un peu la honte. » ».

Et, comme on ne parle pas spécifiquement de mangas dans cet article, signalons cependant le Prix spécial de la 40e édition, décerné au Japonais Akira Toriyama, le père de « Dragon Ball », arrivé en tête au terme de cette nouvelle procédure de vote collectif, mais non retenu par le jury final ; une méthode qui pourrait être rapidement considérée par lecteurs et professionnels confondus comme un fiasco. Voilà donc qui donnera une piste de réflexion au futur directeur artistique du festival, le vaillant Benoît Mouchart se consacrant prochainement à ses nouvelles fonctions de directeur éditorial des éditions Casterman.

Le tome 2 de « Quai d’Orsay » (voir l’article : Christophe Blain («Quai d’Orsay»), chroniqueur romanesque), pourrait, quant à lui,  bénéficier d’un réel impact commercial lié à l’obtention du Fauve d’Or du meilleur album. Peut-être, en attendant l’adaptation cinématographique, signée de Bertrand Tavernier – avec, dans les rôles principaux, Niels Arestrup, Thierry Lhermitte et Raphaël Personnaz – et qui relancera certainement à nouveau les ventes de ce déjà best-seller, reverra-t-on ce titre, ou celui qui le précède et en complète le diptyque,  dans le « Top 15 BD » de ces prochaines semaines. Même si, avec ses 180 000 exemplaires vendus (200 000 pour le premier volet), l’album a déjà su conquérir son public. Idem pour « Les Légendaires Origines : Danaël », (voir l’article : « Les Légendaires origines » T1 (« Danaël ») par Nadou et Patrick Sobral) récompensé par le Fauve Jeunesse et dont le succès est déjà indéniable.

Le retour de ces albums dans le classement des meilleures ventes de bandes dessinées ne dépareillerait pas avec le contexte actuel, plutôt propice aux titres déjà bien installés : « Blake et Mortimer » en tête, lequel ravit la place de leader du « Top 15 BD » à « Spirou et fantasio », qui tombe en 4ème position, devant « Les Rugbymen » (qui n’avaient pas encore vécu la désillusion italienne) et donc, « Boule et Bill », dont le film, avec Marina Foïs et Franck Dubosc, déboulera sur grand écran le 27 février prochain. « Un amour de cocker », tiré à 180 000 exemplaires par les éditions Dargaud, envoyant en vacances les célèbres personnages créés par Roba, désormais animés par Laurent Verron (épaulé au scénario par Pierre Veys, Cric et Diego Aranega) pourrait donc s’installer durablement dans ce hit parade.

Deux autres titres font leur entrée dans le « Top 15 BD » de la semaine :

– « Wunderwaffen T.2 : Aux portes de l’enfer », signé par Richard D. Nolane et Milorad Vicanovic-Maza, tiré à 18 000 exemplaires par les éditions Soleil . Dans ce nouvel épisode historico-aérien, le le major Walter Murnau, pilote de Wunderwaffen, est décoré par Adolf Hitler et devient malgré lui l’icône d’un régime qu’il déteste.

- « Le Dernier templier, T.4 : Le Faucon du temple », de Raymond Khoury et Miguel Lalor, tiré à 22 000 exemplaires par les éditions Dargaud. Dans ce nouvel épisode, le professeur Vogel est sur le point de mettre la main sur les manuscrits des Templiers. Reilly et Tess doivent retrouver sa trace avant qu’il ne soit trop tard.

Sinon, rien de très particulier dans le classement de cette semaine, qui continue de consacrer « Lou » (5ème), « Les Simpson » (6ème), « XIII » (7ème), « Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au stalag II B » (8ème), « Largo Winch » (9ème), « Le Guide du mauvais père » (12ème), « Les Sisters » (14ème) et «  Le Tueur » (15ème), si ce n’est le retour des « Blagues de Toto », en 11ème position, et les sorties de « Kid Paddle», du « Chat », de « L’Homme de l’année T.1 » et de « Silas Corey T.1 », ces deux derniers titres n’ayant résisté qu’une petite semaine face à l’armada de blockbusters encore en rayons.

Laurent TURPIN, avec un tout petit peu de Gilles RATIER

PS : Encore merci à Sergio Salma (scénariste, mais aussi observateur pointu et sans concession de notre milieu), à Libon (dessinateur) et aux éditions Dupuis qui nous autorisent à reprendre, chaque semaine, pour illustrer notre rubrique, quelques extraits pertinents de leur strip « Animal lecteur » publié, en avant-première, dans Spirou, l’hebdomadaire champion de la bonne humeur !

« TOP 15 BD »:

DU 21 AU 27 JANVIER 2013

(Copyright Ipsos/Livres Hebdo)

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er 11e semaine Blake et Mortimer T.21 Le Serment des cinq lords André Juillard, Yves Sente BLAKE ET MORTIMER
2ème 2e semaine Les Rugbymen T.11 On mène, mais gardons les pieds sur la tête ! Poupard, Béka BAMBOO
3ème nouveau Boule et Bill T.34 Un amour de cocker Laurent Verron, Cric, Pierre Veys, Diego Aranega DARGAUD
4ème 3e semaine Spirou & Fantasio T.53 Dans les griffes de la vipère Yoann, Fabien Vehlmann DUPUIS
5ème 9e semaine Lou ! T.6 L’Âge de cristal Julien Neel GLÉNAT
6ème 2e semaine Les Simpson T.20 Dollars aux donuts d’après Matt Groening JUNGLE
7ème 9e semaine XIII T.21 L’Appât Iouri Jigounov, Yves Sente DARGAUD
8ème 8e semaine Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au stalag II B Jacques Tardi CASTERMAN
9ème 15e semaine Largo Winch T.18 Colère rouge Philippe Francq, Jean Van Hamme DUPUIS
10ème nouveau Wunderwaffen T.2 Aux portes de l’enfer Milorad Vicanovic-Maza, Richard D. Nolane SOLEIL
11ème 8e semaine Les Blagues de Toto T.9 Le sot à ski Thierry Coppée DELCOURT
12ème 3e semaine Le Guide du mauvais père T.1 Guy Delisle DELCOURT
13ème nouveau Le Dernier templier T.4 Le Faucon du temple Miguel Lalor, Raymond Khoury DARGAUD
14ème 13e semaine Les Sisters T.7 Mon coup d’soleil, c’est toi ! William Maury, Christophe Cazenove BAMBOO
15ème 3e semaine Le Tueur T.11 La Suite dans les idées Luc Jacamon, Matz CASTERMAN

Galerie

Une réponse à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 6 février 2013

  1. JC DE LA ROYERE dit :

    Je connais déjà le nom du grand prix 2014 : ce sera Cabu ! En effet, c’est le seul de la bande à Albin Michel à ne pas encore l’avoir eu, et ses copains, majoritaires au sein de jury, ne manqueront pas de voter pour lui, puisqu’ils ne sont pas au courant de ce qui est paru en BD depuis 40 ans.