« BUCK ROGERS IN THE 25th CENTURY »

Les Etats-Unis sont en pleine effervescence, ils rééditent leur patrimoine BD, phénomène qui date des années soixante en Europe .Chaque mois une nouvelle réédition arrive sur le marché. Aujourd’hui, c’est « Buck Rogers », L’album se présente à l’italienne, 336 pages, dont 16 en couleur, au prix de 39,99 dollars chez Hermes Press.

Après la lecture du roman Armagueddon 2419, écrit par Philip F. Nowlan et publié par la revue Amazing Stories, John F. Dille, après accord avec l’auteur, en fait l’adaptation en bandes dessinées. Dille prend contact avec le dessinateur Dick Calkins. Le comic strip paraît sous le titre Buck Rogers in the Year 2419 A.D., Buck Rogers in the 25th Century, puis tout simplement Buck Rogers.

Buck se réveille donc en 2419, cinq cents années après un long sommeil. Il découvre que les Chinois ont conquis le monde. Il entre dans la résistance et lutte pour rendre la liberté aux pays opprimés. Dans cette première aventure, Buck rencontre la belle et jalouse Wilma Deering. Il continue à défendre la Terre sans cesse menacée par les attaques des extra-terrestres. Il se retrouve toujours face à son principal adversaire, Killer Kane dont le but est de dominer la Terre et de faire de Wilma sa compagne. Les aventures passionnantes de cette série, chef-d’œuvre de la bande dessinée de science-fiction, ne sont pas privées d’un certain humour et présentent d’étranges inventions, engins spatiaux aux formes incroyables et armes encore inconnues, comme la bombe atomique.


Buck Rogers
paraît le 7 janvier 1929 dans le Courrier Press d’Evansville sur un scénario de Philip F. Nowlan dessiné par Dick Calkins, qui abandonne le comic strip en 1947. Suivront des cartoonists comme Murphy Anderson (1947-1949), Leon Dworkins (1949-1951) et George Tuska (1959-1967). La planche du dimanche, entre 1930 et 1965, raconte les aventures du petit frère de Wilma Deering, Buddy, et, bien qu’elle soit signée de Dick Calkins, c’est le dessinateur Russell Keaton qui la réalise.

En 1939, Buster Crabbe interprète le rôle de Buck Rogers dans un serial produit par Universal. En 1979, on fait appel à Gil Gerard pour reprendre le rôle de Buck Rogers dans une longue série télévisée de trente-six épisodes, intitulée Buck Rogers in the 25th Century. Frank Miller après la réalisation du Spirit songe adapter au cinéma Buck Rogers en 2009.
Après L’accueil étant favorable, le New York Times Syndicate décide de relancer la série en une bande dessinée. Le scénariste Jim Lawrence et le dessinateur Gray Morrow sont pressentis. Elle paraît dans les quotidiens le 9 septembre 1979. En France, Buck Rogers est publié dans Aventures (1936) et réédité chez Horay en 1977. La réédition Hermes Press est actuellement disponible chez Album.

CALKINS, Dick
États-Unis (1895-1962)
Né en 1895 à Grand Rapids dans le Michigan, Calkins étudie au Chicago Art Institute et commence très tôt à travailler comme retoucheur, au début à la Detroit Free Press, puis comme cartoonist et dessinateur sportif pour le Chicago Examiner en réalisant Amateur Étiquette, une suite de cartoons hebdomadaires. Engagé dans l’aviation, durant la Première Guerre mondiale, il communique sa passion pour les avions dans la série Skyroads (1929), sur des textes du lieutenant pilote Lester J. Maitland, et dans plusieurs planches de son chef-d’œuvre Buck Rogers 2429 A.D., paru en 1929, histoire de science-fiction tirée d’un roman de Phil Nowlan, qui se charge des textes jusqu’à sa mort, survenue en 1940. La production des bandes quotidiennes et des planches dominicales et, par la suite également des textes, absorbe Calkins, aidé en partie par Russel Keaton et par Rick Yager jusqu’en 1947, quand l’auteur commence à dessiner des albums et des comic books pour Dell, dont une série d’histoires pour Red Ryder. Il meurt le 13 mai 1962 à Tucson, Arizona

Claude Moliterni

Galerie

2 réponses à « BUCK ROGERS IN THE 25th CENTURY »

  1. BoomMichael dit :

    Pour moi, Buck Rogers, Roger Courage au Québec , Brick Bradford,Jacques le Matamore au Québec, et Flash Gordon, Guy L`Éclair, les 2noms sont utiliés au Québec, son pour moi l`abc de la science fiction tant en BD qu`en film . Ils sont le souvenir heureux de mon enfance. Bravo pour votre site,et je vous encourage pour un site sur les 2 autres héros de sci. fi. ,que la force soit avec vous mon ami ciao!

  2. Lapoass dit :

    Bravo pour votre site sur Buck Rogers , qui est aussi connu au Québec sous le nom de Roger Courage ,tout comme Brick Bradford qui est connu sous le nom de Jacques le Matamore, continuez votre excellent travail! Salut!