LE CORRIERE DEI PICCOLI

A l’occasion des cent ans du « Corriere dei Piccoli », Rizzoli vient de publier une anthologie sur le plus fameux hebdomadaire de bandes dessinées (fumetti) publié en Italie.Il est rédigé par Fabio Gadducci e Matteo Stefanelli.

Il Corriere dei Piccoli est né le 27 décembre 1908 comme supplément illustré du Corriere della Sera de Milan, le journal italien le plus influent, pour offrir aux plus jeunes un « journal » leur étant entièrement destiné. Le premier rédacteur en chef est Silvio Spaventa Filippi.

L’originalité de l’idée, la nouveauté des personnages présentés et l’introduction de la couleur contribuèrent à son succès, même si, au début, il n’y a que deux pages de bandes dessinées et, qu’Antonio Rubino considérant que les caractéristiques bulles manquaient de dignité, suggère de les remplacer par des vers de mirliton placés en sous-titre. Plusieurs héros américains : Fortunello (Happy Hooligan), Mimmo Mammolo (Buster Brown), Bibi e Bobo (The Katzenjammer Kids) et Bubi (Little Nemo) côtoient un très grand nombre de personnages italiens de Attilio Mussino (Bilbolbul),

Antonio Rubino (Abetino, Cara e Cora, Cirillo), Sergio Tofano (Bonaventura), Guido Moroni Celsi (Cola), B. Angoletta (Don Pampon della Micragna, Calogero Sorbara). La bande dessinée d’aventures est présente avec I Pirati del fiume giallo de P.-L. De Vita, L’Uomo blindato sur des textes de Maccio et des dessins de Dell’Acqua, Quel matto di Fanfulla de Gustavino et tant d’autres.

Dans les années soixante-dix, on retrouve les signatures des plus grands auteurs belges du moment : Greg, Hermann, Weinberg, Graton, Tibet, Aidans, Attanasio, Morris, Macherot. Hugo Pratt créée Fanfulla, l’île au trésor, Dino Battaglia Gulliver a Lilliput, Gigi et Moliterni Agar, Benito Jacovitti dessine Coccobill et Zorry Kid.
Dans les dernières années, le journal est signé par les plus grands de la B.D. italienne : Pratt, Dino Battaglia, Cimpelin, De Gennaro et Uggeri. Ayant subi bon nombre de transformations, souvent draconiennes, Il Corriere dei Piccoli devient pour une courte période Il Giornale dei Piccoli.

Claude Moliterni

Galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>