MORT DE FRANCOIS CARADEC

François Caradec, né à Quimper en 1924, débute comme typographe .On le retrouve comme collaborateur dans plusieurs maisons d’édition. Il est directeur de collection chez Garnier, participe à la rédaction de plusieurs «Guides noirs», édités par Tchou. Il est le biographe érudit de Lautréamont, Raymond Roussel, Alfred Jarry, Willy, Jane Avril et d’ Alphonse Allais. .

Il est l’un des spécialistes français de la bande dessinée. Il publie chez Garzanti en 1962 Il Primi eroi, préfacé par René Clair

Grand amateur de pastiches et de canulars, il était membre de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle, dont ont fait partie Queneau et Perec) et du Collège de Pataphysique,

En dehors des biographies, il a aussi publié un Dictionnaire du français argotique et populaire; une histoire du café-concert; un ouvrage sur les bistrots qu’il a beaucoup fréquentés (La Compagnie des zinc). Son premier – et dernier – roman est un polar, qui vient de paraître chez Fayard Noir. Le Doigt coupé de la rue du Bison. Il est décédé le 13 novembre 2008

Claude Moliterni

Galerie

Les commentaires sont fermés.