Le nouveau « BDM » arrivera en librairies le 5 décembre !

Fiévreusement attendu par les collectionneurs et les amateurs, la version 2013-2014 du célèbre et indispensable catalogue encyclopédique des trésors de la bande dessinée (affichant fièrement les initiales des trois auteurs d’origine : Michel Béra, Michel Denni et Philippe Mellot) sera enfin disponible début décembre, fidèle à sa tradition bisannuelle ! Recensant toute la bande dessinée en langue française de 1805 à nos jours, cette dix-neuvième édition du « BDM », encyclopédie permanente de mille deux cents pages, s’adresse autant à l’amateur éclairé qu’au libraire, à l’historien qu’au collectionneur, car c’est aussi, et surtout, un argus…

                       Environ dix mille titres d’albums parus depuis la précédente édition du «  BDM  » ont été réinsérés alphabétiquement, y compris les tirages de tête et les portfolios. En revanche, pour faire face à cet afflux de nouveautés, les éditions de l’Amateur (filiale du groupe Vilo) se sont vues contraintes, afin de ne pas augmenter le prix de vente de l’ouvrage, de supprimer les titres des mangas, des manwhas et des manhuas, sans toutefois pouvoir réintégrer plusieurs chapitres comme ceux consacrés aux petits formats, « Pattes de mouche », objets 3D et pixis. En ce qui concerne celui sur les périodiques, comme dans la dernière édition, les auteurs continuent à se limiter au recensement de la dizaine de journaux  encore collectionnés aujourd’hui, même si certains comme Risque-Tout ou les Héroïc-Albums ont été rajoutés.

            Par ailleurs, le répertoire professionnel et les adresses utiles ont évidemment été complétés, tandis que les chapitres sur les revues modernes et les revues d’études, ainsi que la bibliographie, ont été scrupuleusement remis à jour. Notons aussi que les pages « Tintin » ont retrouvé leurs couleurs et sont de nouveau placées dans l’ordre alphabétique des albums.

            Enfin, l’éditeur précise que le « BDM : trésors de la bande dessinée » est le seul catalogue encyclopédique exhaustif dans le domaine concerné et le seul argus dont la crédibilité fasse autorité sur le marché de l’ancien ; ceci depuis trente-trois ans, et avec un succès toujours renouvelé…

 « BDM : trésors de la bande dessinée » par Michel Béra, Michel Denni et Philippe Mellot

Éditions de l’Amateur (49,50 €)

Galerie

223 réponses à Le nouveau « BDM » arrivera en librairies le 5 décembre !

  1. PascalB dit :

    « fidèle à sa tradition biannuelle »

    Le BDM sort 2 fois par an maintenant ?
    Depuis quand :-) ))

  2. Pierre dit :

    « car c’est aussi, et surtout, un argus… »
    Pour moi, c’est avant tout une formidable encyclopédie qui m’a permis de faire de nombreuses découvertes !
    Pour le côté argus, qui sert de référence aux bouquinistes, par ex, il y arait beaucoup à dire : coment sont fixées les côtes, par rapport à quoi, pour qui, etc….
    J’ai constaté très souvent que lesdites côtes sont complètement déconnectées du marché, sur des sites de ventes comme ebay par ex… telle BD, côtée 150 euros, part difficilement à 80, telle autre, côtée 12, s’arrache à plus de 70, et ce plusieurs fois en quelques mois…
    Alors, bien sûr, il est intéressant d’avoir une idée de la valeur d’une BD, mais il serait sans doute plus raisonnable de donner des « fourchettes »….

    • Michel Denni dit :

      La cote se fait uniquement avec l’accord des participants dont la liste se trouve en bas de page 2 du BDM. et en se référant à la loi de l’offre et de la demande qui régit, que cela plaise ou non, l’économie de marché.
      Problème : la cote est établie au 30 juin qui précède la parution du BDM et ce tous les deux ans. En deux ans, elle a le temps d’évoluer en plus ou en moins. C’est pourquoi, il faut la considérer comme purement indicative (voir en haut de la page 4) et ne pas s’étonner de variations soudaines, comme par exemple l’envolée des cotes de Moebius dès le décès de l’auteur.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • Jean-Pierre dit :

        Tout à fait en accord avec vous Monsieur DENNI. Toutefois, si le BDM se veut Argus, n’est-il pas possible d’envisager une possibilité, pour les collectionneurs ayant acheté l’ouvrage, de pouvoir obtenir une mise à jour régulière (via par exemple un code , présent dans l’ouvrage, valable pour un seul accès par mise à jour) desdites côtes. En effet, la côte à la parution du BDM a déjà 6 mois d’âge, et est peut-être déjà obsolette (cf Moebius). Hors, pour bon nombre d’entre nous le BDM est la référence, et ce, pour les 2 ans à venir … et 2 ans sans indicateurs c’est long.

        Encore bravo pour tout votre travail (ainsi que celui toutes vos équipes).

        Cordialement
        Jean-Pierre.

        • Michel Denni dit :

          Bonjour,
          Nous avons parfaitement conscience du problème que vous soulevez. Mais, avant tout, cela dépend de l’éditeur Vilo – Les Editions de l’Amateur et pas des auteurs.
          Bien à vous,
          Michel Denni

        • Laurent Turpin dit :

          Et je vous rappelle que Michel Denni propose, sur bdzoom, quelques « Echo du BDM » tout au long de la période séparant les parutions de 2 BDM. Ces articles permettent de mesurer la tendance du marché et proposent parfois les évolutions des cotes de certains albums.
          Laurent Turpin

          • Jean-Pierre dit :

            Bonjour Monsieur,
            C’est exact, et c’est aussi pourquoi, en plus de tous les articles forts intéressants proposés, je consulte ce site qui est une mine d’or.
            Mais force est de constater que depuis le mois de mai 2011 aucunes données chiffrées ne sont disponibles. Certe une tendance est parue en mars dernier (soit 9 mois avant la sortie du BDM) mais que signifie par exemple la mention nouvelle côte ? Est-ce une hausse, une baisse ?
            Surtout ne vous méprenez pas sur ma démarche, je sais que « la critique est facile et l’art beaucoup plus difficile », je voulais simplement, par mon message, proposer une idée que je pensais envisageable. Je comprends que tout n’est pas dans les mains de Monsieur DENNI, et je comprends parfaitement.
            Je sais que vous faites tous un travail remarquable, votre attention à répondre à nos commentaires en est le témoignage.
            Cordialement
            Jean-Pierre

  3. GERAUD dit :

    Et hop, je le mets là aussi

    GERAUD dit :
    4 novembre 2012 à 9 h 33 min

    Bonjour

    Je repose ma question du 3 octobre : « Bonjour,

    Je viens de trouver une édition toilée bleue du T2 « Secret de l’Espadon » en grand format 36×48 tirage sur 5000 mais sans n° > c-a-d …../5000.
    La connaissiez-vous ?
    Existe-t-il aussi le T1 ? Et même côte que le toilé rouge ?

    Merci pour votre réponse

    Cordialement
    Répondre
    GERAUD dit :
    7 novembre 2012 à 18 h 50 min

    Il semblerait que ni Gilles Ratier, ni Michel Denni ne prennent le temps de répondre à certaines questions, ce qui est désolant (voir + haut)
    Question mal posée ?
    Ne connaissent-ils pas la réponse ?
    N’ont-ils pas envie d’y répondre ?
    Dans tous les cas, il suffit de le dire, c’est la moindre des choses.

    C’était la 1ère fois que je venais sur ce site,mais après tout il y en des tas d’autres….
    J’ai vécu sans, avant. Je vivrai sans, après.

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour !
      Tout d’abord, nous vous avons répondu le 5 novembre mais, comme nous ne sommes pas des pros de l’informatique et du Net, nous avons dû faire une erreur de manipulation ! Par ailleurs, nous répondons bénévolement à ces question diverses quand nous avons le temps : personne ne nous y oblige ! Nous ne le faisons que par gentillesse et par passion pour la bande dessinée ! Aussi, merci de surveillez votre ton quand vous vous adressez sur ce forum : nous ne sommes pas à votre disposition, ni corvéables à merci !
      Ceci dit et précisé, je vous remet ci-dessous la réponse de Michel Denni que nous avions essayé de mettre, manifestement sans succès, le 5 novembre :
      Bonjour,
      Après enquête, il semble que les premiers exemplaires étaient bleu-marine et la suite rouge bordeau, pour le tome 1, comme pour le tome 2. Pour nous, la cote est la même.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  4. BARRE pascal dit :

     » GERAUD » il semblerait que pour la politesse votre côte sera à zéro dans la prochaine édition du BDM! Et puis penser que Michel Denni ne connait pas la réponse à une question sur la bande dessinée hou hou hou!…

  5. desroches dit :

    bonjour
    le BDM, la Bible Des Mordus de BD ; matériau essentiel de tous les fous de BD. Un travail formidable.
    Bravo
    j’espére que les deux TT de Sharaz-De (Mosquito) du trés regretté Toppi seront référencés et, je l’espére côtés ; car ce sont deux remarquables ouvrages, peut-être méconnus

  6. Quentin75 dit :

    Bonjour,

    J’ai deux questions relatives à l’identification d’éditions originales :
    - le tome 1 de la série I.R.$ (« la voie fiscale »). Dans le BDM (du moins le dernier en date 2011-2012) il est noté que tous les numéros de la série sont notés « 1ère édition ». Mon exemplaire a toutes les caractéristiques que l’EO (isbn, dl, « tome 2 à paraitre » au 4ème plat…) mais sans cette mention. Se peut-il que la première réédition présente les caractéristiques exactes de l’EO sans la mention susnommée ?
    - Le tome 2 de la série Blacksad (« Arctic Nation »). Le seul moyen (sans confusion?) de reconnaitre l’EO est bien le DL (03/02 je crois, de tête)?

    Merci, bonne continuation

  7. CAILLE Jean-Michel dit :

    Cher Monsieur Ratier,
    Je cherche un répertoire de tous les dessinateurs ayant travaillé dans Je Bouquine soit pour des illustrations ou pour des BD. Vous aviez écrit un article en août 2009 et il fallait cliquer pour avoir un tableau de ces dessinateurs. Mais le lien ne marche plus.Où cette documentation existe-t-elle et peut-on l’obtenir ? Est-ce que cela sera dans un prochain BDM ?
    Merci beaucoup de votre réponse et merci pour la qualité de votre travail et votre érudition.
    Bien bédéphiliquement
    Jean-Michel Caillé

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour Jean-Michel !
      Merci pour vos félicitations ! En effet, le lien ne marchait plus, suite à notre changement de version, il y a deux ans… Je viens de remettre le lien avec une mise à jour jusqu’en juillet 2011 (le jour où j’aurais plus de temps, j’essaierais de faire la suite) : normalement, ça marche ! Mais il ne s’agit que de la liste des bandes dessinées, pas de tous les illustrateurs…
      En espérant que cela vous serve quand même…
      Bien cordialement
      Gilles Ratier

  8. nicolas dit :

    bonjour monsieur denni ,

    Je me permets de vous contacter pour avoir plus de précisions quand au marché actuel de la bande dessinée en édition originale ,est ce que ce dernier reste stable ? quelles sont les valeurs refuges au niveau de la bande dessinée pour les collectionneurs ( hormis hergé ,franquin …) ? est il possible d avoir des statistiques de ventes de bandes dessinées en éditions orginales ? si oui ou puis je me renseigner ?
    je vous poses ces quelques questions car j ai comme projet de tenir une boutique en ligne de vente et achat de bandes dessinées en éditions originales .

    d avance merci pour votre réponse

  9. cas.mallet dit :

    Bonne nouvelle … comme tous les 2 ans on l’attend … il sera au pied de l’arbre de Noël … merci

    • Mesdames, Messieurs,

      après bien des retards imputables à Vilo, le BDM n’est malheureusement toujours pas là, contrairement à ce que j’ai annoncé à certaines personnes la semaine dernière, et à ce qui était planifié avec l’imprimeur, les ouvrages devant partir d’Italie jeudi dernier pour une livraison dans notre entrepôt aujourd’hui même.

      Je n’ai été informé que vendredi soir par l’imprimeur que, en raison de fortes chutes de neige ayant eu lieu sur l’Italie du Nord jeudi et vendredi, les camions n’avaient pu être chargés. Par conséquent, j’attends actuellement la confirmation que le départ se fera aujourd’hui, pour une livraison espérée demain ou mercredi, puis deux jours plus tard environ en librairie.

      Je présente mes excuses à toutes celles et tous ceux qui attendent l’ouvrage avec impatience, étant bien conscient de la catastrophe commerciale que cela entraîne, mais croyez bien que nous sommes désolés pour cet ultime retard malheureusement indépendant de notre volonté.

      Bien cordialement,

      Aurélien Moline
      Editions de l’Amateur
      116, rue de la Tour
      75016 Paris
      01 44 59 26 39

      • Pierre dit :

        Je n’avais pas vu cette réponse et j’ai posté plus bas. Catastrophe commerciale: le terme n’est pas trop fort, quand on veut offrir l’ouvrage pour Noêl et qu’on ne sait même pas si l’ouvrage sera disponible. N’annoncez pas de date si vous n’êtes pas sûr de votre fait.

  10. Stephane dit :

    Bonjour,
    a propos des Feux d’Askell, tome 3 : Corail sanglant, avez-vous eu connaissance d’une inversion des numérotations de pages 14 et 15 dans l’EO ?

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      J’ai sous les yeux l’album Corail sanglant. Les planches sont bien numérotées en continu, mais effectivement les numéros de pages sont inversés. Au verso de la 13 il est imprimé 15 (au lieu de 14) et au recto de la page suivante 14 au lieu de 15. Mais DL septembre 1995 et noté « Première Edition » doivent suffire pour l’identification.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • Stephane dit :

        Merci.
        Comment est-il possible que l’édition avec et l’édition sans inversion soient toutes les deux des premières éditions ?

        Cordialement.

        • Michel Denni dit :

          Bonjour,
          Si vraiment, c’est le cas il s’agit d’un premier tirage de l’EO pour les n° de pages inversées, l’éditeur rectifiant le tir en remettant les pages normales. Mettons 25 € avec numérotation inversée et 20 € l’EO normaL
          Bien à vous,
          Michel Denni

  11. Fabrice Dupeux dit :

    Bonsoir,

    je viens de tomber (ouille !) sur une petite erreur du BDM,
    à propos de ces satanées références imprimeurs des albums Casterman.

    Il s’agit du Bar à Joe T.2 : histoires amicales.
    L’EO n’a pas de référence imprimeur comme indiqué (3848) mais
    juste un achevé d’imprimer et un dépôt légal tous deux de janvier 1987.

    Les référence imprimeur sont apparues au cours de l’été 1987, et ce,
    sans transition nette.
    Avant l’été 1987, et ce, depuis le 1er trimestre 1979, les albums Casterman
    possédaient un achevé d’imprimer daté au mois près.
    A partir de l’été 1987, la datation de l’achevé d’imprimer disparaît au profit de
    ce fichu numéro d’ordre « imprimeur ».
    Il y a bien sûr des exceptions…
    Très vite, j’ai créé une base de données pour lister par ordre numérique et/ou
    chronologique tous les titres me passant entre les mains.
    Malheureusement à l’époque, je n’ai noté que principalement des bandes dessinées,
    faisant l’impasse des autres livres édités par Casterman.

    Apparemment, Casterman a décidé d’attribuer des références en cycles
    successifs de 4000 références, 1001 à 4999.

    Premier cycle 1987 =
    le plus ancien que j’ai référencé est le Quick et Flupke T. 4 : toutes voiles
    dehors en réimpression curieusement datée de mai 1987 (réf. 1468).
    La référence la plus petite est la n°1219 pour l’EO du Quick et Flupke T. 8 :
    vive le progrès (je n’ai pas la référence du T. 7).
    Réf. connues : 1219 (cf ci-dessus) à 4450 (Chevalier Ardent T. 6 en réimp.)
    Exceptions : « Solange : révolte irlandaise » (4066) et La Malédiction des 7 boules
    vertes T. 1 (4077) sortis en 1988.

    Deuxième cycle début 1988-début 1991 =
    réf. connues : 1120 (L’Archiviste en réimpression) à 4891 (Le Monde d’Edena T. 1 en réimp.)
    Exception : « Le temple du soleil » en collection TINTIN V.O. réf. 74 !
    Certains références sont curieusement précédées d’un zéro et d’un slash, sans
    explication ni logique : 0/3403, 0/3860, 0/3972 à 0/3974.

    Troisième cycle début 1991-fin 1993 =
    réf. connues : 1006 (Les Compagnons du Crépuscule T. 1 en réimp.)
    à 4866 (Lefranc T. 1 en réimp.)
    Anomalies :
    Cori T. 5 référencé 1404 !
    Le calendrier Tintin au Tibet 1993 référencé 15151 !
    L’Echo des Cités référencé 15202 !
    Le fac-similé de l’édition 1938 des Cigares du Pharaon référencé 1023 !

    Quatrième cycle janvier 1994-fin 1994 =
    première référence connue : 1154 pour la deuxième édition de
    « C’était la guerre des tranchées » (tiens, encore une erreur au BDM).
    Pour s’arrêter fin 1994 au n° 2860 avec le Adèle Blanc-Sec T. 8.
    Cette fois un cycle plus court.
    Une exception :
    « Le démon des glaces » en réimpression grand format référencé 15421.

    Cinquième cycle à partir de janvier 1995.
    Pour changer, les références commencent à 19001.
    Premier connu : Jim Cutlass T. 4 : tonnerre au sud, référencé 19002.
    Fin du cycle à 199?? à la fin de l’année 1995.
    Quelques anomalies paru l’année suivante (1996) : 19711, 19713, 19924.

    Sixième et dernier cycle à partir de janvier 1996.
    Pour changer, les références commencent à 30001.
    Premier connu : Anita Bomba T. 3, référencé 30012.
    Dernier connu : Le Chat T. 13, référencé 42307.
    L’ordre chronologique d’attribution n’est pas toujours strictement
    respecté, il y a parfois des écarts de quelques mois.

    Ma base de données reste assez incomplète, notamment pour les dernières années.
    La compléter nécessiterait des heures, voire des jours de travail dont je
    ne dispose pas actuellement.

    Cordialement,
    F. Dupeux

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Merci pour vos précisions. J’ai fait suivre à Philippe Madar, un des collaborateurs du BDM spécialiste des n° de fabrication Casterman.
      Nous vous contacterons si besoin est.
      Cordialement,
      Michel Denni

  12. MEUNIER dit :

    Bonjour je recherche une sculpture de blake et mortimer en resine tire de la marque jaune realise en 1989 par l’atelier FREDERIQUE SERFATI impossible a trouver si quelqu’un peut me donner des renseignements merci d’avance

  13. cas.mallet dit :

    J’essaye de trouver votre adresse pour vous envoyer un ouvrage et je ne trouve rien merci de me la donner si c’est possible …

    • cas.mallet dit :

      merci … je vous ai envoyé le petit cousin du BDM, en espérant qu’il retienne toute votre attention.

      • MEUNIER dit :

        BONJOUR NOUS SOMMES LE 12 JANVIER 2013
        ET JE N’AI TOUJOURS RIEN RECU MERCI DE ME TENIR AU COURRANT CONCERNANT CETTE SCULPTURE DE BLAKE ET MORTIMER DE L’ATELIER FREDERIQUE SERFATI JE CHERCHE TOUS LES RENSEIGNEMENTS CONCERNANT CETTE SCULPTURE MERCI

  14. Pierre dit :

    Toujours pas de date de parution? 5 puis 13 et la suite….. les libraires sont incapables de donner une date et ceux qui commercialisent sur le net le font sur des pré-commandes et ne l’ont toujours pas en stock. Pas très sérieux de la part de l’éditeur. A ce moment là on n’annonce pas de date comme vu plus haut dans les commentaires des auteurs

  15. Jean-Pierre dit :

    Bonjour,
    Le BDM est enfin dans les bacs.
    Je suis par contre très déçu du « reflet du marché ». Beaucoup de chose me semblent étranges comme par exemple, Barracuda tome 1 édition Canal BD (introuvable) et non coté, d’autre ouvrages bien cotés et invendables, des ouvrages cotés 12 € alors que c’est le prix du neuf, etc…
    Je ne comprends pas.
    Comment les sept personnes qui définissent les cotes font-elles ? Sont-elles assez et représentatives ?
    Autant l’aspect recensement de l’ouvrage est très intéressant, autant l’aspect cotes me déçoit édition après édition.
    Cordialement.
    Jean-Pierre

  16. glapumtien dit :

    bonsoir. je découvre également le « nouveau BDM » . »merveilleuse » encyclopédie de la BD . mais cher Jean-Pierre celà fait déjà quelques années que je me suis fais à l’idée que les « cotes » établis par quelques « initiés » sont plus le reflet de préoccupations bassement mercantile (gestion de stocks, organiser la « rareté » … tout ce que l’on peut apprendre dans ses « charmantes » petites écoles de commerce)un petit exemple: ISABELLE de Will .

  17. fred dit :

    Merci pour la richesse de cette nouvelle édition. Deux titres de ma collection personnelle n’y figure pas :

    - Légendes de Troy (Lanfeust), Tyko des sables T1 Edition N&B Virgin Nov 2008 (1000 exemplaires)
    - XIII T20, le Jour du Mayflower Edition 30 ans Fnac 2011 , 1000 exemplaires numérotés avec couverture spéciale

    Merci de m’indiquer l’éventuelle côte des ces albums…

    Cordialement, Fred

    • Michel Denni dit :

      C’est peut-être au chapitre Pub et BD à paraître, prochainement sur bdzoom.com.
      Cordialement,
      Michel Denni

      • HOUSSIER Jean-Paul dit :

        Bonjour, le chapitre Pub et BD est annoncé dans le nouveau BDM (page 5 « PUB ET BD »), mais je ne le trouve pas, est-ce normal ? Dans certaines séries il y est souvent fait référence : « voir au chapitre PUB ET BD » comme dans Achille Talon par exemple.
        Cordialement,

        Jean-Paul

      • fred dit :

        J’ai du mal à comprendre la logique de ce chapitrage : d’une part parce que les albums cités ne sont pas des éditions publicitaires mais des tirages limités, d’autre part parce que des tirages équivalents figurent dans le BDM, à l’instar des tomes 7 et 8 de la sérié Murena, édités pour Virgin respectivement à 800 et 999 exemplaires (7L et 8L pages 592).

  18. Roadhouse Blues dit :

    ca serait sympa d’éviter les publicités lourdingues au milieu des pages tintin..

    • Gilles Ratier dit :

      Nous vous rappelons que bdzoom.com est un site où intervient, certes, Michel Denni (l’un des auteurs du BDM), mais que notre collaborateur n’en est pas le seul auteur et, surtout, n’en est pas l’éditeur ! Par ailleurs, les responsables du site ne sont absolument pas en contact avec cet éditeur et, qu’en conséquence, toutes récriminations ou remarques sont à faire aux éditions Vilo et non à bdzoom.com ou à Michel Denni !
      Merci !
      Bien cordialement
      La rédaction de bdzoom.com

  19. options010 dit :

    J’ai téléphoné vendredi dernier (le 21/12) à une célèbre librairie spécialisée en BD de Lyon, et je suis passé ce jour (27/12) dans une librairie Album de la région parisienne, dans les deux cas, pas de trace du BDM ni de date de livraison. Je sais que vous n’en êtes pas responsable, mais avez-vous entendu parler de problème de diffusion ?
    Cordialement

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Désolé. Je ne sais pas. A Paris, certains libraires ont été livrés, d’autres pas. La mauvaise livraison est peut-être due à la période des fêtes où certains transporteurs font le pont.
      Cordialement,
      Michel Denni

      • Michel Denni dit :

        Je viens d’avoir l’adresse du grossiste qui diffuse le BDM dans la région parisienne.
        En principe avec un bon de librairie ou le reçu de la commande, un libraire doit pouvoir s’approvisionner.
        Cordialement
        Michel Denni

  20. JEAN-LOUIS dit :

    A l’attention de Michel Dennni

    Comme je te l’ai signalé de vive voix, les tirages de bandes dessinées, en particulier, les tirages spéciaux et tirages de tête, nous offrent de nombreux défauts. A signaler :

    1/ chez Golden Creek, sur le tirage du Benoît Brisefer Les Taxis Rouges, sur le film sérigraphié correspondant à la page 30 de l’album, la 6ème vignette est tachée, au dessus de la main droite de Benoît Brisefer jusqu’au dessus de son pied gauche. Sur l’album Dupuis, aucune trace de cette tache, D’après Alexandre Gazaï c’est une erreur de la sérigraphe, elle est sur tous les cellos….

    2/ Chez Cléopas, sur le tirage Les Tuniques Bleues, TT 37 & 37 bis « Duel dans la Manche » numérotés 1 à 250, les pages 61 et 62 sont inversées, ce qui sur un tirage de luxe est inadmissible. Dommage car ce tirage de tête était particulièrement original dans sa conception. L’éditeur à qui j’ai signalé le problème plusieurs fois, n’a pas daigné me répondre.

    3/ Sur le Tirage du dernier Blake et Mortimer, Le Serment des Cinq Lords, format à l’italienne limité à 6000 exemplaires, des pages mal séchées ont imprimées d’autres pages. Je ne me souviens plus exactement des numéros de pages, mais j’ai consulté plusieurs exemplaires à Paris et au Mans, l’intensité des salissures est variable mais toujours présente. S’agit-il d’une partie du tirage ou de la totalité ?

    Il semble de plus en plus fréquent que le travail d’édition laisse à désirer.

    Bonnes fêtes,
    cordialement,

    Jean-Louis.

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Je vais le signaler dans le prochain BDM pour Les Taxis Rouges (Golden Creek) et surtout pour Duel dans la Manche (Cléopas) où c’est évident. Pour le dernier Blake et Mortimer, par contre, nous avons vu à Paris des exemplaires où les salissures sont quasi microscopiques.
      Cordialement,
      Michel Denni

  21. cohu dit :

    Bonjour.
    -Concernant Tintin et les Picaros, la page auto-collante 22 bis est recensée en 2′. Je comprends, pour moi, que la page 22 bis est associée uniquement avec l’album 2 ( avec 27 traductions au catalogue )
    Celà n’est pas le cas, ayant moi-même l’édition-originale avec la fameuse page en question (avec 24 traductions au catalogue )
    Peut-être est-elle associée au 2 albums. Dans ce cas, pourquoi ne pas faire 2 cotes différentes?
    La cote entre E-O et l’album E-O possédant la page 22 bis, à mon goût est faible.
    -SPIROU ET FANTASIO N° 49 et 50
    Les tirages de luxes,au édition Album n’apparaissent pas dans le BDM
    Cordialement Régis

  22. Pierre dit :

    Pour 80% des titres, la cote n’a pas changée, ce qui introduit un doute. Vu l’ampleur de la tache et le faible nombre de collaborateurs, est-ce que celles-çi ont vraiment été examiné individuellement ou n’a-t-on pas recopié simplement les anciennes cotes du précédent BDM?

    • Michel Denni dit :

      C’est évidemment faux, surtout pour les albums Tintin. Par contre, la crise économique aidant, il est vrai qu’il n’y a plus d’envolées des cotes, sauf en salles de vente sur des états super neufs. Encore heureux que ces cotes (données en bon état sans plus) tiennent le coup et ne s’effondrent pas.
      Cordialement,
      M. Denni

  23. Eurocristal dit :

    Bonjour, à lire les actus, je reste sidéré que certaines sorties, pourtant dument signalées aux responsables, n’apparaissant pas dans les éditos, non plus que dans les livres référencés
    Certains auteurs n’ont-ils pas droit de cité ???
    Pour exemple, qu’en est-il du Dictionnaire encyclopédique de Blake et Mortimer paru en 2011 ?
    Qu’en est-il de l’Encyclopédie historique du journal Tintin/Kuifje quii vient de paraître ?
    Il est vrai que ces ouvrages ne sont en rien diffusés en librairies… mais intéressent tout de même un certain nombre de lecteurs, qui finissent par en avoir connaissance par d’autres canaux

    • Gilles Ratier dit :

      Cher Monsieur !
      Nous essayons de notre mieux de recenser tous les ouvrages publiés sans aucun à priori ; mais quand ils ne sont pas diffusés dans les réseaux classiques, reconnaissez que ce n’est pas facile ! Vous dites avoir prévenu les responsables, or ni Michel Denni ni moi n’avons reçu de confirmation de la parution de ces ouvrages : une demande de souscription pour un hypothétique « Dictionnaire encyclopédique de Blake et Mortimer » n’est pas, pour nous, une preuve de parution effective ! D’autre part, même si votre « Encyclopédie historique du journal Tintin/Kuifje » est parue effectivement, il semble que ce soit tout récent et nos recensements s’arrêtent à juin 2012. De toutes façons, là encore, nous n’avons reçu aucun avis de parution officiel !
      Donc si vous voulez qu’on vous recense, il faut mieux communiquer sur vos parutions au lieu de râler après coup !
      Bien cordialement et joyeux réveillon !
      Gilles Ratier

      • Eurocristal dit :

        Heureusement que certains sites, mieux informés que vous, a priori… parlent des nouveautés, de quelque origine qu’elles puissent être
        Quant à dire que Gilles Ratier n’en a pas eu connaissance, je trouve cela surprenant, alors que d’autres membres du ACBD sont parfaitement au courant ?!
        Quant à Michel Denni, il me semble qu’il en a été avisé directement début janvier. Il devrait donc être au courant maintenant
        Et je ne parle pas du BDM stricto sensu dans mes remarques précédentes, puisqu’il ne peut paraître que tous les 2 ans et doit s’arrêter à une certaine date pour pouvoir nous être proposé en novembre/décembre
        Mais ceci n’est tout simplement qu’une bête histoire de communication

        • Gilles Ratier dit :

          Monsieur, vous confondez tout ! L’ACBD n’a rien à voir avec le BDM, même si je suis le secrétaire général de l’un et si je participe à l’autre. L’ACBD n’est pas une structure qui diffuse des informations que ses membres reçoivent, c’est simplement une association de journalistes et de critiques qui se rencontrent 2 ou 3 fois par an (et encore, pas tout le monde) et qui ont certaines actions en commun comme l’élection du Grand Prix de la Critique. Si vous avez informé l’un des membres,cela ne veut absolument pas dire que les autres sont au courant !
          Après, il semble que vous ayez mal compris notre réponse (ou alors, vous ne voulez pas comprendre) : ni Michel Denni ni moi n’avons reçu de confirmation de la parution de vos ouvrages : une demande de souscription n’est pas, pour nous, une preuve de parution effective ! Votre problème, c’est la communication !!! Vos productions ne passent pas les réseaux habituels, il faut vous adapter et mieux tenir au courant les gens susceptibles d’être intéressés par vos travaux … Faites un effort çà ce niveau et nous, nous ferons notre travail…
          Après si des sites jugent opportun de parler d’un ouvrage sur la foi d’une simple demande de souscription, c’est leur affaire : à bdzoom, nous avons une politique éditoriale bien éloignée de ce genre de procédé ; mais après, tout le monde est libre de faire ce qu’il veut !
          Bien cordialement
          Gilles Ratier

  24. Laurentblues dit :

    Bonjour
    A Metz, je n’ai pu avoir mon BDM que le 28/12. Il devait être sous le sapin. Mais tous les libraires consultés m’ont signalé un problème de transport. C’est mon premier BDM à moi, rien qu’à moi, et un bonheur.
    Une question: p. 80 « Arn » renvoie à « Epopées fantastiques », de même que « Armées du conquérant » ( p.79) mais je ne trouve pas justement « Epopées fantastiques »

    Excellente année à toute l’équipe

  25. Cazal dit :

    Bonjour et meilleurs voeux!
    Après 2 mois d’attente fiévreuse, j’ai enfin pu accéder au BDM; bravo pour le sérieux et la précision toujours plus pointue de vos travaux. J’ai une interrogation concernant la côte en chute des albums de Titeuf (-29% pour le T6, -40% pour le T7). Quelle est la raison de cette chute?
    Par ailleurs, dans la catégorie Blake et Mortimer, le « Dossier Mortimer contre Mortimer » est côté 18€ dans le chapitre Biblio mais pas de côte dans la catégorie Album, quel puis-je retenir?
    Merci à vous
    Pierre-Henri

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Les Titeuf sont tombés à cause de l’offre et de la demande tout simplement. Les derniers titres ont eu des tirages énormes, même s’ils sont épuisés en EO.
      Pour le Dossier Mortimer contre Mortimer c’est la cote de 18 € qui est bonne.
      Bien à vous,
      Michel Denni

  26. NP dit :

    Bonjour,
    – J’aurais aimé savoir pourquoi les tirages de tête de « Chronologie d’une oeuvre » de P. Goddin sur Hergé n’apparaissent pas ? (2 seulement des 7 tirages de tête sont signalés).
    D’autre part, pourquoi le dernier volume de cette série n’est pas référencé alors que le visuel de couverture est imprimé en vis-à-vis sur la même page ?!
    - J’ai aussi noté une forte augmentation des côtes sur les ouvrages du regretté Moebius mais je n’ai pas réussi à trouver le port folio que le maitre avait consacré à Jimi Hendrix aux éditions Stardom. Est-il référencé à un autre nom ?
    (http://bdzoom.com/51082/patrimoine/giraud-moebius-pour-le-disque-33-tours-et-plus-dans-les-etoiles/attachment/portfolio-jimi-hendrix/)
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement
    Nicolas

    • Michel Denni dit :

      Oui, le tome 7 de Chronologie d’une œuvre (page 879 du BDM) a été oublié en texte, mais pas en image. On ne connaît que le 2t et le 5t.
      Le Jimi Hendrix, ce n’est pas de la BD.
      Bien à vous,
      Michel Denni

  27. NP dit :

    Bonjour et Merci pour votre réponse.
    Celle-ci me laisse toutefois sur ma faim mais j’imagine que je devrais m’en contenter.:))

    En effet, je ne comprends pas bien votre « on ne connait que le 2t et le 5t » concernant les « Chronologies d’une oeuvre » d’Hergé. Les autres existent bel et bien (je les ai ! :) , les éditions Moulinsart auraient-elles malencontreusement oublié de vous en envoyer un ou deux exemplaires ? Ceci expliquerait-il cela ?

    Quand au portfolio « Hendrix » de Moebius, « ce n’est pas de la BD », effectivement, mais quid alors des portfolios « Rumbas » (p.737), « X libris » (p.980), ou encore « Mystère Montrouge » (p.594) du même Moebius qui ne sont pas non plus « de la BD » mais qui sont, comme tant d’autres, bien référencés dans vos pages ? Tout comme « Moebius Quatre vingt huit », « Bleu Sang » de Bilal ou Tardi par la fenêtre qui sont des recueils de… peintures !
    Ah, les mystères du BDM, comme tout cela est bien étrange… :) )
    Cordialement

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      On ne nous les a jamais signalés, tout simplement.
      Si vous pouvez nous envoyer un texte avec ces recensements à librairielutece@orange.fr, nous vous remercierons en vous citant dans le prochain BDM.
      Merci d’avance.
      Cordialement,
      Michel Denni

      • Roadhouse Blues dit :

        si je peux me permettre, ce NP est déja cité dans le bdm et il revend sur un site d’enchères bien connu, en étant très optimiste sur ses descriptions

        • Roadhouse Blues dit :

          C’est un annonceur en page …
          (bien sur il niera)

          • Michel Denni dit :

            Bonjour,
            Je vous joins l’échange de mails que je viens d’avoir avec M. Nicolas Pothier qui accepte très sympathiquement de collaborer au BDM.
            Bien à vous
            Michel Denni

            Objet : Rép : Infos pour le BDM

            Bonjour,
            Merci pour toutes ces précisions qui nous sont fort utiles, car hormis les éditions Dupuis et Guy Delcourt + quelques petits éditeurs, nous ne recevons aucun service de presse.
            Dargaud, par exemple, après 30 ans d’envois, nous a supprimé le sien en 2010, leur « incontournable » attachée de presse n’en voyant pas l’utilité…
            Cordialement et merci encore.
            Michel Denni

            Le 7 janv. 13 à 15:24, Nicolas pothier a écrit :

            Bonjour Monsieur Denni,
            Suite à notre échange de message sur BDZoom, je vous fais parvenir ci-joint les informations que j’ai concernant les TT des « Chronologie d’une Oeuvre d’Hergé » de P. Goddin.
            J’ai essayé d’être le plus précis possible…

            J’en profite aussi pour vous apporter des informations sur d’autres ouvrages que j’ai en ma possession et que je n’ai pas trouvé dans le BDM.
            Je ne sais pas si ces informations vous intéresse mais au cas où…:))

            Enfin, pour information et pour plus de transparence, je ne suis absolument pas un vendeur comme l’insinue quelqu’un dans les messages de BDZoom, mais un auteur.
            Je suis en effet le scénariste des BD Ratafia, Caktus et Revanche…
            Cela ne m’empêche pas d’être aussi collectionneur. (J’achète le BDM depuis de nombreuses années. :) ))

            Merci
            Cordialement
            Nicolas Pothier

            Infos pour le BDM

            Chronologie d’une œuvre d’Hergé

            1t TT 700 ex. toilés bleu (Avec petite image collée sur la couv. et jaquette en papier calque, sous étui cartonné jaune) n et s par P. Goddin + 1 litho n de l’ill. couleur de la couv. de l’EO de Tintin au Congo + 100 ex. HC n de I à C réservés à la Fondation Hergé.

            2t TT 450 ex. (sous étui cartonné) + 1 fac-similé n de l’ill. couleur de la couv. du Lotus bleu de 1936 + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            3t TT 400 ex. (sous étui cartonné) + 1 fac-similé n de la première ill. hors-texte des Cigares du Pharaon de 1937 accompagné du calque portant les indications de couleur + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            4t TT 430 ex. (sous étui cartonné) + 1 fac-similé n des planches inédites 57 et 58 de Tintin au pays de l’or noir + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            5t TT 450 ex. (sous étui cartonné vert) + 1 fac-similé n des étapes de mise en coul. de l’ill. de la p. de titre de l’EO des 7 Boule de Cristal + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            6t TT 450 ex. (sous étui cartonné) + 1 double page fac-similé n de deux strips inédits en album d’On a marché sur la Lune + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            7t TT 500 ex. (sous étui cartonné) + 1 fac-similé n des trois premiers strips inédits en album de Tintin au Tibet + 50 ex. HC n de I à L réservés à la Fondation Hergé.

            Remarque : A part le premier tome qui est une édition différente de l‘édition courante, les autres TT ne sont que l’édition courante sous étui, accompagnée par une litho. Seule la litho fac-similé qui accompagne le livre est numérotée.

            Alix
            2001 Images Captives / Ed. Bedefonce – TL. 400 ex. n et s – 8 Illustrations coul. collées + 6 calques. Format 13 x 18,5.

            Moebius
            1998 B Hendrix / des. Moebius – txt. Coghe / Ed. Stardom – P. Fol. 500 ex. n et s (10 pl. + 1 pl. photos + 1 pl. texte de JN Cogue + 1 pl. justificatif). Format 41 X 51.

            Dupuy-Berbérian
            Carnets (p.186)
            1t 1996 C TT 42 ex. (dont 30 réservés à la librairie « Super Héros ») + 8 HC, n et s. Ex. rehaussés à la main par les auteurs + couv. toilée avec ill. originale de titre collée.

            2t 2000 C TT 70 ex. + 20 ex. HC, n et s.

            Remarque : Le premier TT de ces Carnets ayant été rehaussé à l’aquarelle par les auteurs eux-mêmes (alors que le second l’a été par des « petites mains »), la présence d’une vignette originale sur chaque couverture, ainsi que le nombre d’exemplaires moindre, tout cela devrait logiquement faire côter le premier plus que le second me semble-t-il. Une côte par ailleurs assez basse compte tenu de l’extrême rareté de ces deux TT…

  28. Docfil dit :

    Permettez-moi une suggestion : je trouve discutable de classer à ‘A bout portant’ la série ’100 bullets’ même si c’est sous ce titre que Soleil a publié le premier recueil. Cet éditeur a rapidement abandonné cette série, et le titre de série connu est et reste 100 bullets pour les amateurs de comics. Bien amicalement, et toutes mes félicitations pour cet ouvrage qui a comme premier mérite d’exister !

  29. Docfil dit :

    Deux ouvrages oubliés (ou que je n’ai pas su retrouver…) : 2006 et 2007 de Placid, parus à l’association en 2007 et 2008. J’ai cherché au chapitre D sans les repérer…

  30. Crom dit :

    bonjour,
    pensez vous qu’à terme le BDM va évoluer vers une diversification plus répartie, avec peut être un BDM BD, un BDM ouvrages étrangers (comics manga etc..) , un BDM presse et dérivés ? au vu de l’évolution toujours expensive de la BD en France et qui oblige le BDM déjà à faire des arbitrages dans le choix de ce qui est référencé ?

  31. Docfil dit :

    Pour info, il y a eu un tirage spécial Angoulême du tome 3 de la série Angor, en noir et blanc, limité à 400 exemplaires.

  32. Docfil dit :

    Remarque de fan de BD : les titres futuropolis ‘Echec et Mat’ et ‘L’après-histoire’ constituaient une série de Bodet et Bigotto intitulée ‘Arthur Peyremolle’ tome 1 et 2, dans la collection 9. Le BDM n’a pas identifié cette série comme telle, et chaque tome figure à son titre… Un oubli ?

    • Denni dit :

      Attention il s’agit d’Echec et Audimat (page 303 du BDM) et non Echec et Mat.
      Il faut effectivement les réunir à Arthur Peyremolle, ce que je vais faire sur l’heure. Merci.
      Bien à vous,
      MD

  33. BARRE pascal dit :

    Bonjour et bravo encore pour le boulot accompli pour cette nouvelle édition du « BDM »!
    Je voulais signaler un oubli concernant le titre « troubles fêtes », il s’agit de la réédition de 1997, mais peut être que, comme il n’y a pas de changement de couverture, ceci explique cela?…

  34. Docfil dit :

    La série baptisée ‘Ils ont retrouvé la voiture’ de GIPI dans le BDM, avec deux tomes parus, s’intitule en fait ‘Baci dalla provincia’. Ce titre figure dans les cachets postaux figurant sur les couvertures des deux tomes, avec 2005 pour le premier tome, et 2006 pour le second. Parus chez Vertige Graphic.

  35. Docfil dit :

    L’intégrale de luxe de Berceuse assassine parue en 2001 n’a plus de cote, alors que Dargaud réédite régulièrement cette magnifique histoire ? Je suis surpris…

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Quand on a fait les cotes en juin 2012, on s’est aperçu que l’intégrale de luxe de Berceuse Assassine n’était pas épuisée sur le site Kani.
      D’où la cote retirée.
      Je viens de vérifier. Berceuse Assassine est toujours disponible en tirage de luxe à 150 € sur le site Khani.
      Cordialement,
      Michel Denni

  36. Docfil dit :

    L’éditeur et les auteurs présentent les albums suivants comme constituant la série Block 109 :
    1- Block 109
    2- Etoile rouge
    3- Opération soleil de plomb
    4- New York 1947
    5- Ritter Germania
    Vous n’avez répertorié que le premier et le cinquième, les autres étant à leurs titres….

  37. Ugo dit :

    Bonjour,
    je possède deux pochettes dont je ne parviens pas à trouver trace dans le BDM, et ce depuis plusieurs années:
    -Le premier est constitué de 9 gouaches sur carton de Servais paru aux éditions Mijade en décembre 2002.
    - Le second, de la série Sillage, est en carton bleu, la reliure et les protections de coin sont en tissus noirs ainsi que les trois ficelles de fermeture placés sur les milieux (haut, côté et bas).
    Il contient 5 dessins couleurs (dont un dans les tons magentas représentant navis la tête sortie d’un plan d’eau recrachant de la flotte), deux crayonnés noirs et blanc et troisautres avec des esquisses dont deux transparents)
    La note à l’intérieur signale la sortie de 330 exemplaires et de 30 Hors commerce. Editions Album.

    Enfin, j’ai le livre dde Serpieri « parfums de femmes » qui n’est pas non plus dans le BDM.

    Quelqu’un peut-il me donner des indications à leur sujet SVP.

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Nous ne connaissions pas les deux pochettes de Servais et Sillage. Et nous avons oublié parfums de femmes de Serpieri.
      Merci pour ces renseignements.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • Michel Denni dit :

        Bonjour,
        Nouvelle réponse à Ugo du 19/01
        A propos de la pochette Servais, s’agit-il de Jean-Claude Servais ? Il n’y a aucune trace sur le site Mijade.
        Cordialement,
        Michel Denni

        • Ugo dit :

          Bonsoir mr denni,

          Il s’agit bien de Jean-Claude Servais, si ça peut vous aider voici d’autres informations:

          - Taille environ 36×26
          - Aspect extérieur blanc avec inclusions dans les beiges-sables, comme un papier recyclé.
          - Les 9 dessins sont des portraits de femmes diverses en couleurs, particularité tous les vêtements sont blancs.
          - Le carton d’introduction porte les informations suivantes:
          *Achevé d’imprimer le 01 décembre 2002
          *ce porte-folio est une réalisation des Editions Mijade à Namur
          *la maquette est de Michel Demeulenaere
          *la photogravure est due à Anne Peemans (HTP à Bruxelles)
          *l’impression a été confiée à Etienne Monboisset (Lesaffre à Tournai)
          *le coffret est une réalisation de Charles Delsaux (Delsaux à Mouscron)
          *cette édition originale de 9 gouaches sur carton de Jean-Claude Servais a été imprimée sur carton Gémini 280gr en 1000 exemplaires signés et numérotés.

          Voilà, je n’ai pas d’autres informations de disponibles à vous fournir aussi j’espère que vous vous en sortirez avec celles-ci.
          Bonne chance.

  38. Roadhouse Blues dit :

    En réalité les cotes sont pour de l’état neuf en albums récents et très très bon état en albums de collections classiques.
    Qui voudrait payer 80 euros pour au hasard un astérix et les normands à coiffes moisies ou enfoncées, donc en bon état sans plus ?
    Si j’étais les rédacteurs du bdm, je dirais que les cotes s’établissent pour du « très bon état »
    mais surement pas « bon état sans plus »

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      L’Astérix et les Normands que vous décrivez moisi avec coiffes enfoncées est un état moyen. Donc à décoter de 20 à 30%.
      Je concède qu’on devrait désormais mettre Bon état + , plutôt que bon état sans plus.
      A remarquer que les descriptions sur le net ne sont pas les mêmes qu’en librairie spécialisée (où l’on peut voir l’album). Plusieurs internautes m’ont dit que s’ils ne mettaient pas état neuf pour un bon état sans plus, ils ne vendaient pas.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • Roadhouse Blues dit :

        Bonjour, astérix et les bretons avec coiffes moisies et décoté de 30 % vaudrait donc 66 euros.. mais à ce prix il reste trop longtemps exposé en boutique sans trouver d’acheteur et quant aux bouquinistes qui remportent des albums par cartons en salles de vente pour les revendre plus cher sur internet avec description mensongère, je leurs met une évaluation négative.
        lucky luke : la réédition censurée de billy the kid est surévaluée à 80 euros, surtout quand les rééditions, complètes, au denier plat jaune ne sont elles qu’a 30 euros.. enfin c’est mon avis.
        sinon par expérience j’ai constaté que les cotes du bdm se vérifiaient souvent mais pour du très bon état minimum

        • Michel Denni dit :

          La crise économique aidant, il y a de plus en plus de collectionneurs fortunés qui exigent du très bon état à la cote du BDM. Ceux-là même qui font exploser les albums Tintin à l’état neuf en salles des ventes. Doit-on continuer à faire des cotes pour ce public minoritaire ?
          Bien à vous,
          Michel Denni

          • Roadhouse Blues dit :

            Il y a pire.. des collectionneurs fortunés qui font exploser (au sens figuré malheureusement) des trucs en résinoplatre de jm pigeon
            Les dimensions du monde sensé n’existent plus

          • Roadhouse Blues dit :

            Je pense que la cote des tintins baissera proportionnellement au décès des amateurs du troisième âge, les moins agés se désintéresseront des albums noir et blancs, et mécaniquement ca fera baisser celle des albums couleurs
            l’époux de la veuve fera alors vendre quelques planches originales et ça aura pour conséquence d’accentuer encore la baisse

  39. Docfil dit :

    Quelques précisions pour la série Bone en couleurs chez Delcourt :
    - les trois premiers tomes couleurs ont été vendus avec des magnets (un magnet différent par titre) pour les éditions originales.
    - les contenus changent et l’équivalence est la suivante entre la version couleur et la noir et blanc :
    Tome 1 couleurs = Tome 1 N&B
    Tome 2 couleurs = Tome 2 N&B
    Tome 3 couleurs = Tomes 3 + 4 N&B
    Tome 4 couleurs = Tomes 5 + 6 N&B
    Tome 5 couleurs = Tome 7 N&B
    Ensuite, chaque tome couleurs correspond à un ancien tome N&B. Ainsi la série N&B comporte bien 11 volumes, alors que la série couleurs n’en comporte que 9 avec le même contenu.

  40. Docfil dit :

    Pour les amateurs de Bravo, et d’humour déjanté autour de contes bien connus, on peut regrouper sous le titre générique de ‘Boucle d’or et les sept ours nains’ les albums suivants qui font intervenir les mêmes personnages :
    1- Boucle d’or et les sept ours nains
    2- La faim des sept ours nains
    3- La belle aux ours nains
    4- Mais qui veut la peau des ours nains ?
    On sait que l’éditeur (Le Seuil) n’est pas un grand champion de l’identification des séries (voir les 10 tomes de Un privé à la cambrousse qui n’ont jamais été annoncés comme tels, avant les intégrales de Gallimard).

  41. pcyril70 dit :

    Bonjour, je tiens à remercier Mr Denni pour le temps passer à répondre aux multiple questions qui lui sont posé.
    Pour ma part, voici une partie des question que j’aimerais posées:

    Jj’ai en ma possession le nouveau BDM, et je constate l’absence de plusieurs tirage concernant la série « Troll de Troy ». Je n’ai pas de reproche à vous faire, loin de là, mais j’aimerais juste savoir si vous avez connaissances du T11 : Les trollympiades, édition collector sous emboitage cartonné et aimanté, ayant les 3 médailles(or, argent et bronze) encastrées sur l’emboitage. La BD a une couverture spécifique sans titre, avec pour dessin un troll portant les 3 médailles. Le coffret a un tirage unique de 1800ex.

    De même les version collector des 10 tomes (N&B/Couleur) à 5000ex. n’apparait plus dans le BDM, es-ce par manque de cotation?

    Encore merci à bdzoom et aux internautes, passionnés comme moi, qui font vivre ce forum.

  42. Docfil dit :

    Pour info, le recueil de De Crécy intitulé ‘Cafés moulus’ paru en 1995 chez PMJ en tirage limité, a eu une réédition augmentée, dans un format plus grand, sous le même titre, aux éditions Verticales en avril 2004.

  43. pcyril70 dit :

    bonjour, j’ai pour la rubrique « pub et BD » le n°1TL de »Tykko des sables » de Arleston/Keramidas, pour Virgin Megastore, dont le tirage est limité à 1000ex non numérotés et non signés.
    Ce tome sorti en avant première est en N&B et bénéficie d’une couverture originale, DL novembre 2008( l’édition normale DL01/09). Voici un lien pour le voir.
    Bien à vous.

    http://www.bedetheque.com/album-83572-BD-Les-Chevaucheurs-des-vents.html

  44. pcyril70 dit :

    Petite suggestion : Les éditions Delcourt ont lancés la série  » 7  » voilà près de 5 ans. Dans le BDM les volumes se retrouvent éparpillés car ces tomes sont des « one shot », pour ma part, tous ces volumes forment un tout : 7 c’est 7 personnages, et ce sur 7 volumes à chaques saisons. Voici donc ce que je vous propose :

    Série :  » 7  » Saison 1 : n°1 – 7 psychopathes
    n°2 – 7 voleurs
    n°3 – 7 pirates
    n°4 – 7 missionnaires
    n°5 – 7 guerrières
    n°6 – 7 yakusas
    n°7 – 7 prisonniers

     » 7  » Saison 2 : n°8 – 7 survivants
    n°9 – 7 personnages
    n°10 – 7 clones
    n°11 – 7 naufragés
    n°12 – 7 dragons
    n°13 – 7 détectives
    n°14 – 7 pistoleros

    Toutes les E.O ont des couvertures mâtes avec brillant sélectif.

    Pour la numérotation, le terme « saison » n’est inscrit nul part, les numéroter de 1 à 14 est plus approprié.

    Voilà, j’espère que ceci vous sera utile, je pense que cela facilitera la recherche de ceux qui consulte le BDM.

    Merci, Cyril.

  45. Jean-René dit :

    Bonjour ,
    Quelques petites choses m’étonnent : par exemple des « Olivier Rameau » à 30 et 40€ pour les tomes 9 à 11 mais surtout 60 € pour le tome 38 ,45€ pour les tomes 42 et 43 des « Petits Hommes ». Je trouve ces cotes assez étranges. Y ‘ a t ‘ il une explication ?

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Je ne répondrai plus dorénavant aux appréciations de cotes, comme celles sur Olivier Rameau ou les Petits Homme, car il suffit d’aller sur e.bay pour voir que ces cotes explosent. Nous avons même eu tendance à modérer les prix.
      D’une façon générale, nous n’avons plus le temps de répondre plusieurs fois par jour à des questions sur le BDM. J’ai d’autres occupations dont la gérance des librairies Lutèce. Je me contenterai donc désormais, sauf exceptions, de faire un Echo du BDM.
      Bien cordialement,
      Michel Denni

      • Jean-René dit :

        Bonjour ,
        Mon but était juste de savoir si les cotes « explosées » sur des « petites » séries étaient justifiées ou un simple feu de paille.Dans ce cas pourquoi les diffuser?
        D’ autre part si , pour avoir une idée sur le prix d’ une bd , on consulte E Bay où Amazon quelle est la raison d’être du BDM ?
        Amicalement ,
        J.R.

  46. Docfil dit :

    On peut regrouper sous l’intitulé ‘Les carnets de voyages de Jano’ les 3 albums suivants de JANO :
    1- Carnet d’Afrique paru chez Carton en 1986 (tirage normal et tirage de tête)
    2- Paname paru chez Albin Michel en septembre 1997
    3- Rio de Janeiro paru chez Albin Michel en septembre 2001
    Trois petits albums sympas au format à l’italienne.

  47. Docfil dit :

    Concernant la série CE de Mr ROOSEVELT, les 3 premiers tomes ont été publiés séparément, même s’ils ne sont plus disponibles actuellement, avec les titres suivants, aux éditions du Canard :
    1- L’immortel qui rêve (janvier 2007)
    2- L’immeuble H (janvier 2008)
    3- Le bal (janvier 2009)
    Cordialement

  48. Docfil dit :

    Précision concernant La chambre de Lautréamont paru en janvier 2012 : l’éidition originale est accompagnée d’un ex-libris éditeur dont 600 exemplaires (répartis au hasard sur le tirage) ont été signés par l’auteure Edith. Le hasard m’en a dévolu un…

  49. Docfil dit :

    Même remarque pour un autre ouvrage de Futuropolis paru en mars 2010 : l’édition originale du tome 1 de chambre obscure a été enrichie d’un ex-libris éditeur collé en 2e de couverture, numéroté sur 1000 et signé par Cyril BONIN.

  50. Roadhouse Blues dit :

    Point impératif :

    - Supprimer les publicités de revendeurs dans le BDM !

    STOP !

  51. marsupi-l-ami dit :

    Wunderwaffen : Le pilote du diable (tome 1)

    Vous indiquez : dossier de sept pages ET première édition

    - à quel endroit EXACT se trouve la mention « première édition » ?
    - se peut-il qu’en moins de neuf mois, l’éditeur ai fait une réédition AVEC le dossier de sept pages (sans la mention « première édition ») ?

    Merci

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour !
      Je me rend compte que nous avons omis de vous répondre : la mention première édition est notée sur la dernière page sous la mention dépôt légal : Mars 2012 et le n° d’ISBN !
      Il est parfaitement possible que, neuf mois, l’éditeur ait fait une réédition AVEC le dossier de sept pages et sans la mention « première édition ».
      Bien cordialement et désolé pour le retard !
      Gilles Ratier

  52. Docfil dit :

    Série LE CHAT :
    - une erreur : le tome 16 de la série s’intitule ‘Le chat, acte XVI’ et non Le top du chat.
    - un oubli : Télérama a vendu en mai 2007 un coffret de 5 mini-albums intitulé ‘L’intégrale des best-of’. Un des albums s’intitule le top du chat, et c’est donc l’édition originale de ce recueil qui n’est sorti en format normal qu’en 2009.

  53. Docfil dit :

    Une erreur et un oubli :
    - Le chevalier blanc réédité dans la collection BéDingue comprend les tomes 1 et 2, et non pas le seul tome 1.
    - Je ne sais pas si le tome 1 des chevaux du vent a eu un tirage de tête à 777 exemplaires en 2012, mais le tome 2 en a eu un, avec jaquette et ex-libris signé numéroté.

  54. BARRE pascal dit :

    Bonsoir, très étonnante réponse de la part de Michel Denni (par rapport à la question de Jean René du 24 Janvier) à savoir: que vient faire « ebay » dans l’histoire des cotes? Car on sait très bien qu’il y a des marchands véreux qui proposent n’importe quoi comme prix, si il y a en plus des « gogos » qui veulent acheter à ce prix là, tout çà n’a aucun rapport avec le BDM… ou alors je suis encore très naif!…
    D’autre part on sent un léger agacement dans la réponse de M. Denni qui jusqu’à présent, trouvait bien le temps – et très gentiment!- de répondre à nous autres bêtes poseurs de questions, et ce malgré  » la gérance des librairies Lutèce »!…
    Un p’tit coup de fatigue sans doute, l’hiver est bien long…
    Tenez bon Jean René, on connaitra un jour le secret des ces cotes qui s’envolent!… Et en attendant, bien cordialement à tous!

  55. olivier dit :

    Bonjour,
    un oubli dans le BDM. Il existe pour l’album Lucky Luke : Belle Starr un TT à 250 ex n°/ signé, toilé avec vignette sur la couverture.
    cordialement.

  56. Docfil dit :

    Le beau tirage ‘Don quichotte 1953′ des Rêveurs (10/2010) devrait apparaitre dans le BDM comme une réédition (magnifique) du Don Quichotte de Jacovitti paru en 1983 chez Futuropolis : il s’agit de la même bande dessinée…

  57. BARRE pascal dit :

    Bonjour, un oubli dans le BDM à propos de la série « cours particuliers » , il existe un tome 3 chez Bédérogène daté de novembre 2002, et la nouvelle série possède également 3 titres.
    D’autre part il y a dans l’actualité du moment un film d’animation qui s’appelle « la tête en l’air » tiré d’une bd du même nom éditée chez Delcourt et qui auparavant s’appelait « rides ». Pensez vous que l’EO puisse obtenir une côte?

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Merci pour ces renseignements. Pour Cours Particuliers, avec les dates des tomes 2 et 3 de la nouvelle série ?
      Il est un peu tôt pour donner une cote à l’EO de Rides, la réédition sous le titre « la tête en l’air » venant juste de sortir.
      Bien à vous,
      Michel Denni

  58. Docfil dit :

    Concernant ‘Les rendez-vous de l’épervier’ de Patrice Pellerin, il y a eu un coffret éditeur réunissant les 3 premiers numéros, paru en avril 2009 et tiré à 1000 exemplaires seulement.
    Même opération en septembre 2012 pour les 3 numéros suivants (4 à 6).

  59. Docfil dit :

    Le tome 3 des éternels de Meynet en édition originale, pour être complet, doit avoir un marque-page éditeur taillé en pointe (comme un diamant).

  60. BARRE pascal dit :

    Bonjour, eh bien à propos des « cours particuliers » désolé mais j’ai revendu le 2 et le 3 et ne me souviens plus de la date du dépot légal les concernant…
    Dans la nouvelle édition du BDM il y a page 579 « la molécule du désir » et page 986 « yumi la molécule du désir » mais il s’agit du même ouvrage…
    Bien cordialement…

  61. Docfil dit :

    Dans la série Fear Agent, Akileos a publié un hors-série en décembre 2009 intitulé ‘Légendes d’un fear agent’, ensemble d’histoires courtes dessinées par différents auteurs.

  62. olivier dit :

    Bonjour,
    page 108 du BDM, pour Les Barbutins : la rhino de barbutin vert, il existe un tirage HC toilé rouge n°/signé à 350 ex (signé par Le Gall et irene Colas)

    cordialement.

  63. nicolas dit :

    bonjour tout le monde :)

    je vous contactes car j ai en ma possession une bd de tanguy et laverdure de 1968 sans isbn , tout correspond a une eo sauf dargaud editeur qui est  » rue blaise pascal  » , la bdm stiple que pour l eo il doit etre indiqué  » rue du louvre  » ???

    pourquoi existe il des exemplaires  » rue blaise pascal  » est ce une réédition , est elle coté ?

    merci de vos réponses , toute aide me sera précieuse et ravira ma curiosité ;)

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Il doit s’agir des Anges Noirs. Reportez-vous dans le BDM page 37 à changements d’adresses des éditeurs. Vous êtes en possession d’une 2ème édition. Une réédition de 1974 cotant 25 €, la votre de fin 1968 peut valoir 30 €.
      Cordialement,
      Michel Denni

      • nicolas dit :

        bonjour monsieur denni , en effet il s agit bien de cette bd ( j ai oublié de le mentionner ) merci pour ces informations

        bonne journée a vous

        nicolas

  64. Roadhouse Blues dit :

    Bonsoir, les auteurs du BDM peuvent ils prouver qu’il y aurait effectivement eu un « affaire tournesol » dos vert à tirage d’essai unique ?
    Le dos vert est disponible avec la réédiition de tintin au congo 1931
    et décoller puis recoller les pages de garde du cartonnage est à la portée de tout bon restaurateur soigneux

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Ce dos vert est en tissu. Tout autre en carton est un faux. Voir, page 868 du BDM 2013-2014, le 2′ de l’Affaire Tournesol.
      J’ai transmis votre mail à notre collaborateur M. Gilles Fraysse qui a eu accès aux Archives Hergé.
      Bien à vous,
      Michel Denni

    • Bonjour,
      Michel Denni m’a contacté de la part de Gilles Ratier concernant vos interrogations sur l’authentification qui a permis le référencement de l’Affaire Tournesol dos vert au BDM.
      J’ai jusqu’à présent authentifié (ainsi que d’autres experts) un exemplaire authentique. J’ai malheureusement aussi croisé au moins deux « faux ». L’exemplaire unique que nous avons authentifié et qui est en collection privée, a été vendu chez Artcurial en 2008. Vous en trouverez trace dans le catalogue de juin je crois… Vous remarquerez que nous avons supprimé du BDM en 2010 le dos vert B23 bis, ayant constaté qu’il était faux. Nous n’avons authentifié que le B20 bis à la même date.
      Vous devez savoir que les faux sont effectivement fabriqués avec le dos vert du Congo N&B (1ère édition, pas seconde, contrairement à ce que vous écrivez…) Alors que le dos vert que nous avons authentifié a un dos tissu qui n’a rien à voir.
      Ce qui nous a permis de dire que ce dos vert était un exemplaire unique, un essai de Casterman, c’est la fabrication elle même (très loin des fabrications de restaurateurs, même talentueux, qu’on trouve sur le marché) et aussi son pedigrée (la provenance de cet album permet de garantir son authenticité). Dans toute expertise, dans les domaines de l’art par exemple, l’historique de l’objet compte autant que l’examen à la loupe…
      Les correspondances entre Hergé et Casterman montrent que Hergé souhaitait un dos vert pour ce titre. Elles ne permettent malheureusement pas d’identifier précisément ce volume, mais à cette époque (fin années 50) les nombreux essais réalisés ne sont généralement pas mentionnés. Nous en connaissons bien d’autres, authentiques aussi, non mentionnés dans les correspondances.
      Pour résumer, la combinaison des 3 éléments suivants nous ont conduit à authentifier cet album : l’examen de la fabrication X la provenance de cet album X le fait qu’on sait que Hergé voulait des essais en vert pour ce titre.
      A l’inverse, j’ai malheureusement été obligé de « déréférencer » d’autres albums douteux du BDM. Les prix atteints par ce genre de rareté implique effectivement une exigence hors pair.
      Bien cordialement,
      Gilles Fraysse

  65. Roadhouse Blues dit :

    L’exemplaire unique le voici
    http://www.laligneclaire.net/?page_id=194

    je dirais un 4ème élément pour certifier de son authenticité. son état quasiment neuf

    Personne ne s’aventurerait à saloper un album de cet état avec une fausse dédicace ou le décoller pour changer de dos.. c’est toujours sur un album pourri (ou bon état sans plus) qu’on trafique

    • Roadhouse Blues dit :

      Ou sur un album GLOBALEMENT en bon état VU SON AGE.. :)

      • Michel Denni dit :

        Bonjour,
        J’aimerais savoir si monsieur Roadhouse a signalé son patronyme. Car c’est trop facile de se cacher derrière un pseudonyme quand on engage des polémiques sur le net, d’autant que Gilles Fraysse, Gilles Ratier et moi-même nous exprimons à visage découvert.
        Cordialement,
        Michel Denni

        • Roadhouse Blues dit :

          Les termes descriptifs sont approximatifs mais on pourrait les classer d’après ce qui se fait généralement même s’ils restent subjectifs et en les comparant avec les termes anglo saxons, ça pourrait éventuellement donner

          * Neuf – Mint
          Impeccable sans défaut, sans choc, non lu, non ouvert

          * Quasi neuf – Near Mint
          Excellent mais avec petit blanc, une page cornée, petite griffure

          * Très très bon état – Very Fine
          Coiffe un peu tassée, craquelure, frottement, lu froissé mais un bon album conservé avec soin

          * Très bon état – Fine
          Un album pas trop abimé, même avec des coins élimés, une coiffe fendue, pages légèrement déchirées, taches par ci par la, mais dans l’ensemble convenable

          * Bon état – Very Good
          Acceptable, cahiers déchirés mais on peut les recoller, pas de gribouillis sur les plats, pas de cases coloriées mais une restauration s’impose, nombreux défauts

          * Bon état bof .. (comme bon état sans plus) – Good
          Humide, coiffes refaites, pages de garde qui commencent a s’arracher, petits gribouillis, traces de confitures, pas beau.. mais peut convenir a un collectionneur débutant, se vend pas cher

          * Correct – Fair
          A utiliser comme réservoir de pages pour restaurer un autre album, pas bouffé par les rats mais presque

          • Denni Michel dit :

            Pour information, je ne répondrai plus que pour un renseignement, un oubli du BDM ou une critique positive.
            Cordialement,
            Michel Denni

  66. Docfil dit :

    Un oubli concernant Légendes de Troy – Tykko des sables : la véritable EO du tome 1 date de novembre 2008. C’est un tirage limité à 1000 exemplaires, en noir et blanc et diffusé dans les magasins Virgin du sud-est de la France. ISBN 9782302005310. Cordialement.

  67. Docfil dit :

    Je sais que le BDM ne recense que les éditions originales, et que souvent les suppléments accompagnant les journaux sont des rééditions. Mais que penser des ouvrages suivant diffusés avec le journal Libération ?
    - De bric et de broc de GOTLIB, compilation dite originale (DL juin 2005)
    - Ze bestes of les alpages de F’MURRR, compilation (DL juin 2005)
    - Lucien Ze compil’ de MARGERIN (DL juillet 2006)

  68. Fraiture David dit :

    Bonjour Monsieur,
    Félicitations pour la précision du BDM. Une seule chose m’intrigue néanmoins. Vous dites en page 6 (et en page 37 que le dépôt légal n’existe pas en Belgique) que le dépôt légal n’est pas obligatoire en Belgique. Or, la loi du 8 avril 1965 sur le Dépôt légal stipule qu’un exemplaire de toutes les publications parues sur le territoire national de la Belgique et de toutes les publications publiées à l’étranger par des auteurs de nationalité belge doit obligatoirement être déposé à la Bibliothèque royale. Elle est complété par un arrêté royal du 31 décembre 1965, une loi du 19 décembre 2006 et un autre arrêté du 14 février 2008. Vous pouvez vous rendre sur le site http://www.kbr.be (mail : secr.depot@kbr.be) et interroger les responsables. Je suis étonné que vos nombreux collaborateurs belges n’ont pas relevé ce fait. Je suppose que les BD sont évidemment concernées vu le nombre d’éditeurs « historiques » de notre pays. Merci de m’avoir lu et bonne continuation.

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Nous parlons surtout de la période d’avant 1965. Nous avons été obligé de reproduire des dizaines de 4ème plat (ou 4ème de couverture) des albums Tintin afin de les dater. Un album paraissant en 1958, par exemple, continuait à porter systématiquement : 1947.
      De même, à l’époque ou les éditions du Lombard et Dargaud sortaient ensemble le même album, le Lombard portait toujours une date farfelue. On dit que beaucoup de dépôts légaux en Belgique ont été, après 1965, systématiquement omis par des éditeurs lors des rééditions afin de ne pas payer leurs droits aux auteurs. On évoque même le cas de Jacobs…
      Bien à vous,
      Michel Denni

  69. Docfil dit :

    Précision concernant la série comics ‘The losers’ de Jock et Diggle :
    - le tome paru sous le titre Losers tome 1 chez Semic regroupe les comics 1 à 6.
    - le tome 1 de The Losers chez Panini regroupe les comics 1 à 12.
    Mais il s’agit bien de la même série.

  70. Docfil dit :

    Une correction à faire : l’album Dan Cooper paru en 2006 dans la collection Millésime du Lombard, même s’il est intitulé ‘Le Triangle bleu’ regroupe les deux premières aventures du héros.
    Cordialement

  71. Docfil dit :

    Précisions pour les amateurs de la série italienne Monster Allergy : l’histoire complète se déroule sur 29 volumes. Soleil a publié les 20 premiers de 2003 à 2009.
    Le Lombard a publié 3 recueils baptisés Monster allergy Next Gen entre 2011 et 2012 : chaque recueil réunit en fait trois albums normaux. Le tome 1 regroupe les histoires 21, 22 et 23. De même pour les deux autres recueils. Ainsi, le troisième recueil se termine avec l’histoire 29, fin de la série.

  72. Docfil dit :

    Question : avec le succès mondial de Walking Dead, comment expliquer que La mort blanche, magnifiquement dessiné par Charlie Adlard, introuvable aujourd’hui, n’est pas encore coté ?

  73. Docfil dit :

    J’ai beau chercher, tant à l’entrée Spirou que Marsupilami, je ne trouve pas trace d’un magnifique portfolio paru il y a 10 ans chez Marsu, intitulé ‘Le nid du Marsupilami’. Il date de 2003 et a été publié à 400 exemplaires. Précision de l’éditeur :
    Ce portfolio regroupe les 8 plus belles cases du mythique album BD « Le nid des Marsupilami », le chef-d’oeuvre de Franquin. Imprimées en sérigraphie (8 passages), ces images, accompagnées d’un justificatif orné du cachet « Authentification Franquin », sont placées dans un portfolio au dos toilé (comme dans les années ’50).

  74. Docfil dit :

    Merci pour vos réponses régulières : c’est très agréables.
    Mes remarques vous montrent à l’envie que nous sommes un bon nombre à rester très attachés au BDM, et mes commentaires ne sont là que pour améliorer votre travail formidable : il n’y a qu’à lire les inquiétudes véhiculées sur les blogs suite au retard de parution de la dernière édition….
    Remarque concernant les rééditions des oeuvres de Carlos Gimenez par Fluide Glacial : les derniers albums intitulés ‘Les Professionnels’, ‘Paracuellos’ et ‘Barrio’ ne sont pas simplement des rééditions augmentées. Pour ces trois séries, il s’agit des intégrales reprenant les 6 albums espagnols, dont la plupart n’avaient jamais été traduits en français.

  75. Docfil dit :

    J’ai retrouvé les mini portfolios édités par Alain Beaulet dans vos colonnes, sauf la septième ‘petite boite’ parue au premier trimestre 2004 et tiré à 371 exemplaires. Elle s’intitule ‘Programme du colossal circus’ et est l’oeuvre de Lionel Koechlin. Cette boite contient 24 mini sérigraphies.

  76. Docfil dit :

    J’ai acheté en janvier 2007 sur le stand de la poste belge un tirage spécial d’Alix Les légions perdues dont vous ne devez pas avoir entendu parler. Il porte en dépôt légal l’année 2006, est édité par Casterman. L’album est numéroté sur un tirage limité annoncé à 240 exemplaires, il est signé par Jacques Martin. Suppléments : une planche de timbres belges sur Alix, les tampons belge et angoumoisin, et un hors-texte signé par Jacques Martin. Je pense que cet objet doit figurer dans votre ouvrage…

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      A propos d’Alix, ne serait-ce pas une partie du tirage des Expéditions d’Alix recensé dans les hors séries d’Alix page 60 du BDM. Quel est sont titre exact ? Les Légions perdues ? Vous l’avez acheté sur le stand de la poste belge à Angoulême ?
      Merci de me répondre.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • Docfil dit :

        Je le recherche dans mes réserves. Dès que possible, je vous donne réponse.
        Je suis sûr de l’avoir acheté sur le stand de la poste belge à Angoulême, et le titre est bien ‘les légions perdues’.

  77. Fraiture David dit :

    Je tiens à vous signaler la parution ce 21 mars 2013 du Dictionnaire illustré de la bd belge pendant la Seconde Guerre Mondiale – écrit par Frans Lambeau – édité par André Versaille. Il compte 340 pages et coûte environ 34,50 euros. On retrouve déjà de nombreuses analyses et commentaires sur le net.

  78. Docfil dit :

    Je ne retrouve pas dans les nombreuses pages consacrées à Tintin, ‘Le Dupondt sans peine’ d’Albert ALGOUD, paru chez Albin Michel/Canal + éditions en octobre 1997. Il vaut surtout par le fait qu’à l’époque les héritiers refusant toute reproduction des cases d’Hergé, les illustrations du livre ont été confiées à des auteurs contemporains. C’est agréable de voir les Dupondt dessinés par Bilal, Schuiten, O’Groj, Cabanes, Benoit, Geluck, Tardi, Denis, Cabu, etc.

    • Michel Denni dit :

      Il se trouve à la page 1125 du dernier BDM.
      Au chapitre Bibliographie.
      Est-il épuisé ?
      Bien à vous,
      MD

      • Docfil dit :

        Bien sûr. Une remarque concernant les périodiques, et plus particulièrement la revue Spirou en cette année anniversaire : la reliure 300 a eu droit à une édition collector rapidement épuisée. Tirée à 3000 exemplaires, sous une couverture originale, elle comportait surtout un bonus de 16 pages relatant (à l’époque) les 70 ans de la revue, et un ex-libris d’Emile Bravo collé en 2e de couverture.

  79. Docfil dit :

    Précision concernant ‘Les mystérieuses enquêtes de Sandman’ que vous classez depuis des années dans la rubrique ‘Sandman’. Ces deux séries n’ont absolument rien à voir : je suis tombé dans le piège en achetant (trop cher) les 3 albums de cette série du Téméraire.
    Il s’agit de l’adaptation française de ‘Sandman Mistery Theatre’ : ce sont des enquêtes policières, assez bien écrites, mais rien à voir avec le maitre des rêves de Gaiman !

  80. Denni dit :

    Oui, pour Sandman, vous avez raison, il s’agit de deux séries indépendantes.
    Merci et bien à vous,
    Michel Denni

  81. Docfil dit :

    J’ai acheté en 89 le tome 2 du soleil des loups (Le creuset de la douleur) accompagné d’une casette audio présentée comme une musique originale composée pour cet album. Commentaire de l’éditeur :  » Musique onirique qui s’écoute avec ou sans l’album. Musique de Félix FOG. KIEN Productions copyright 1989 à PARIS 32, rue d’Argout 75002 « .

  82. Docfil dit :

    Pour info, les tomes 49 et 50 de Spirou ont eu droit à des tirages limités chez Album (500 exemplaires pour le 49, et seulement 300 exemplaires pour le 50). A chaque fois avec des ex-libris signés et des pages supplémentaires…

  83. Docfil dit :

    Précision à développer dans une future édition : la réédition des voleurs du marsupilami pour fêter le n°200 de la collection J’ai Lu BD est en 3D ! On voit sur la couverture jaune Spirou et Fantasio surpris par une queue de marsupilami en ressort métallique qui surgit de la couverture. Pour être complète, cette édition doit être dans sa boite d’origine (très épaisse à cause du ressort) sur laquelle figure le numéro de l’exemplaire.

  84. Docfil dit :

    STANISLAS DESSINATEUR. C’est un mini-recueil paru en janvier 2011. Description retrouvée sur un site consacré à Stanislas :  » 1986 – 2011 : 25 ANS DE BANDE DESSINEE. Une vingtaine d’albums, des millions de dessins, et une mini rétrospective pour célébrer dignement ce quart de siècle de passion. Stanislas s’expose du 11 au 31 janvier 2011 à la librairie Super Héros, 175 rue Saint Martin à Paris, proche de Beaubourg. Un mini livre (8cm X 11cm) à tirage limité sera disponible uniquement chez Super Héros et pendant l’exposition. Un futur collector. Remarquez le soin qui y fut apporté : un dos rond imprimé !  » Précision de ma part : le tirage était limité à 55 exemplaires !!!

  85. Docfil dit :

    J’ai acheté en janvier 2004, sur le stand de la poste belge, une partie du tirage de 2001 du tome 13 de Treize (cinquième édition) : en page 4, ce tirage bénéficie d’un tampon qui justifie d’une édition spéciale sur 320 exemplaires. Cet édition est signée par Vance, et il y a 4 timbres belges consacrés au héros, avec les tampons postaux de Gent, Bruxelles et Ransart datés du 17 janvier 2004, ainsi qu’un tampon Angoulême daté du 22 janvier 2004.

  86. Docfil dit :

    Remarque concernant l’ouvrage (Un temps) de Jochen GERNER : la version de l’association est en fait une réédition. Le contenu de cet album a été publié en janvier 2000 (donc un an plus tôt) sous forme de journal (32 pages grand format) qui constituait le catalogue d’une exposition à Beaubourg. Editeur : Centre Georges Pompidou. Cordialement.

  87. Docfil dit :

    UrbanGames paru en 1999 aux Humanos est en quelque sorte le tome 0 de la série Urban parue en 2011 et 2013 chez Futuro. Même s’il y a eu un changement de dessinateur, c’est le même projet qui se développe (Luc Brunschwig s’en est expliqué dans la presse spécialisée).

  88. Docfil dit :

    Deux erreurs à corriger concernant le bonus à War and dreams offert dans le coffret : il s’agit d’un seul livret de 12 pages présentées tête-bêche. D’un côté une entrée allemande intitulée ‘Signal’ comme la revue nazi historique, et de l’autre côté une entrée anglo-saxonne baptisée ‘Live’ (et non Life, seconde erreur). Cordialement.

  89. BARRE pascal dit :

    Scoop: » l’écho du BDM « change de nom, il s’appellera désormais « l’écho de Docfil » !

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Question à Pascal Barre, Docfil, etc. :
      A la page 575 du dernier BDM, il est question de Moebius Folles Images. Or, dans le TT en coffret et dans le tirage normal sortis en 1979, il n’est nulle part indiqué « Folles Images » pour le folio de 8 pages (appelé dans le BDM : « cahier supplémentaire »).
      D’où vient cette expression « Folles Images » qui n’apparaît dans le BDM qu’en 1985 ? J’avoue ne plus m’en rappeler. Il faudrait peut-être mieux l’intituler tout simplement Moebius (30 x 30).
      Cordialement,
      Michel Denni

      • Roadhouse Blues dit :

        Non il faut laisser folles images. si ca dérangeait moebius il s’en serait plaint
        or c’est probablement lui même qui avait décidé après coup de nommer ainsi cette édition ! Ou sinon dionnet mais toujours avec la complicité de moebius

        • Michel Denni dit :

          Bonjour,
          Merci de votre renseignement, mais en êtes-vous vraiment sûr ? Peut-on savoir à quelle date, cela s’est nommé Folles Images ?
          Cordialement,
          Michel Denni

          • Roadhouse Blues dit :

            A vrai dire pas du tout, alors pour en être vraiment sur je viens de feuilleter les métal hurlants de 79 et 80 ou l’on y trouve en centre page, les numéros et albums disponibles (jusqu’au numéro 50, avant la nouvelle formule qui ne reprenait plus en centre page les titres disponibles)

            Les CAZA, CAZA LUXE, DRUILLET, DRUILLET LUXE et MOEBIUS, MOEBIUS LUXE étaient classé dans FOLLES IMAGES, et parfois dans ARTS – IMAGES. Sans plus.

            Dans le numéro 57, page 84 il y a une publicité de demi page :
            DRUILLET 30×30
            Collection Folles Images.136 pages
            Disponible en édition luxe

            Après ça il n’a plus été fait mention de Folles Images ou Art – Images mais simplement de DRUILLET, DRUILLET LUXE, MOEBIUS.. au moins jusqu’au au numéro 63 ( je viens d’arreter de feuilleter au 63)

    • Docfil dit :

      Merci pour le compliment, mais ce n’est pas possible. La preuve : je suis incapable de répondre à la question ci-dessous… ;-)

  90. Benoît Magit dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas un assidu du BDM comme certains lecteurs de ce site. En fait je me demande pourquoi son prix est si élevé (en aucun cas je ne veux dénigrer, j’aimerais comprendre). Qu’est ce qui pourrait m’inviter à dépenser le tiers du prix de Lady Vivian Hastings TL devenu introuvable ? Ou encore l’équivalent de trois à cinq tomes parus récemment ?

    Cordialement.
    Benoît Magit

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      C’est à l’éditeur (les éditions de l’Amateur) qu’il faut se plaindre du prix de vente du BDM. Je ne suis qu’un des auteurs et donc pas décisionnaire là-dessus.
      Pour ma part, je préférerais évidemment vendre 2 fois plus de BDM à un prix 2 fois moindre.
      Mais le BDM s’adresse surtout à des collectionneurs des parutions anciennes des maisons Dupuis, Lombard, Casterman. Car comment sans le BDM se retrouver dans les centaines d’éditions différentes des albums Tintin, les EO d’Astérix ou de Spirou et Fantasio. Mais encore faut-il les collectionner.
      Cordialement,
      Michel Denni

  91. Ugo dit :

    Bonsoir,

    il n’y a pas longtemps j’ai acheté un coffret Luuna pour les 20 ans de chez Soleil. Cependant je ne trouve pas de références dans le BDM.
    Il s’agit d’une série de plusieurs cartonages (Luuna, Lanfeust, .. ) contenant une BD et une figurine.

  92. Jean-Pierre dit :

    Bonjour,
    Les cotes du BDM 2013/2014 ont maintenant 11 mois d’age.
    Est-il prévu une mise à jour prochaine via un « Echo du BDM » ?
    Cordialement
    Jean-Pierre HENRY

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Oui, tôt ou tard, il y aura un Écho du BDM, ne serait-ce que pour préciser quelques cotes et rectifier quelques erreurs. Mais la crise économique aidant, il ne faut pas vous attendre à de grands bouleversements.
      Bien à vous,
      Michel Denni

      • F. Dupeux dit :

        Bonsoir,

        ah ! La crise. Elle a bon dos, la crise.
        M. Denni, pourquoi ne dites-vous pas que désormais,
        - il n’y a quasiment plus de VRAIS collectionneurs,
        - qu’il y a essentiellement des personnes se prétendant « collectionneurs » mais uniquement intéressé par des articles dans le but de les revendre immédiatement
        - qu’il y a cette obsession de la « bonne affaire », payer moins cher, encore moins cher, toujours moins cher, parce que l’on compte revendre derrière …

        Tout ça parce que les pouvoirs publics ont laissé croire (et laissé faire) que la revente permanente (le commerce) était désormais totalement libre, sans aucune limite, au mépris des lois.
        France, pays record des fraudes en Europe.

        Cependant Il y a un autre côté.
        Il parait donc que c’est la « crise ».
        Mais que penser donc alors des résultats de la vente « Banque dessinée » du 17 mars dernier avec tous ces albums vendus entre cinq et dix fois la cote ?

        Cordialement,

        FD

        • Roadhouse Blues dit :

          Il existe toujours de VRAIS collectionneurs, il y en a même beaucoup plus qu’avant avec la démocratisation d’internet
          Parmi la foule de nouveaux internautes, beaucoup pensent à inspecter ebay, pour voir, et se découvrent une nouvelle passion
          ils vont voir aussi sur banques dessinées sans réaliser que leurs descriptions sont surévaluées, que les coiffes refaites en papier ne sont jamais précisées ni les pages de garde déchirées et coins rapés alors ils croient faire de bonnes affaires en achetant des états moyens quasiment au hasard et qu’ils prennent pour de l’or.. bien sur ils atterriront une fois leur ferveur passée

  93. Pierre-Henri dit :

    Bonjour,
    A quand une version numérique de notre cher BDM, avec interactivité, mises à jour en temps réel…etc ?
    Cordialement,
    Pierre-Henri

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Michel Denni est le co-auteur, mais en aucun cas l’éditeur du BDM. Le passage à la version numérique nécessite des investissements que seules les éditions Vilo peuvent faire et, pour le moment, la conjoncture économique aidant, cela ne semble pas les intéresser.
      Cordialement,
      Michel Denni

  94. Olivier morel dit :

    Bonjour,
    j’ai trouvé l’album  » La marque du destin  » qui est le T10 de la série Les Légendaires en édition spéciale : couverture différente, n° et signé à 500 ex, contient un poster ainsi qu’un cahier de 16 pages intitulé Les légendaires art of. DL mars 2009 et impression fevrier 2009. il est indiqué dans l’album : edtion hors commerce réservée aux gagnants du concours des légendaires.

    Encore bravo au travail que vous faites.
    cordialement

  95. Gadal Bruno dit :

    Bonjour
    Juste pour signaler 2 petites « coquilles » dans la nouvelle édition du BDM :
    Pacush Blues T6 : la cote n’est pas dans la bonne colonne !
    Gastoon T1 Marqué Ed. Mardu PrUductions au lieu de PrOductions
    Cordialement

  96. Gadal Bruno dit :

    Bonjour
    Concernant la série « Les Griffes du Marais », le T3 « Bras-Faucon » est paru en 1995 et pas en 1994 comme il est référencé sur le BDM.
    Cordialement

    • dauga dit :

      et j’ajoute, pour connaître person. le dessinateur… Patrick Amblevert et Blue Green sont la même et unique personne : ce changement de nom le faisait rire.

  97. Gadal Bruno dit :

    Bonjour
    Une petite précision à rajouter peut-être dans le BDM concernant la série « Le Vent des Dieux »
    Le T14 est bien paru en 2001 mais il est noté par erreur :
    Dépôt légal : Avril 2000
    Achevé d’imprimer : Avril 2001
    Cordialement

  98. Michel dit :

    Bonjour
    Concernant le tome 7 de Titeuf avec le petit journal « tcho » il y avait en plus un feuillet volant sur lequel se trouvaient 6 décalcomanies. Ces décalcomanies sont annoncés sur la couverture du journal « tcho » comme 6 mega-transferts.

    Bravo pour le travail remarquable fait par vous et votre équipe
    Bien cordialement

  99. dauga dit :

    Bonjour,
    une petite précision pour avoir eu l’album récemment dans les mains…
    BONZO (des. Studdy) – p. 158 du BDM
    le n°1 – 1932 – précise au dos du 1er plat : « publié dans la Petite Gironde »
    comme cet album a un historique tracé à Paris on peut supposer que ce n’est pas une édition régionale. On peut donc indiquer son lieu de publication en sus : et même si la dite « Petite Gironde » sera interdit pour collaboration à la Libération…

    Amicalement.

    Amicalement

  100. Jean-Pierre dit :

    Bonjour,

    Le BDM n’aurai-t-il plus d’écho ?
    Depuis un an que l’ouvrage est paru, il n’y a pas eu d’ »écho » rectifiant des erreurs, ajoutant des omissions ou précisant des côtes, et je m’en étonne.
    Est-ce prévu prochainement, d’ici la fin de l’année 2013 ?

    Cordialement
    Jean-Pierre HENRY

  101. BARRE dit :

    Le retour de l’écho du BDM: voici la preuve que Michel Denni n’hiberne pas!

  102. boilot dit :

    j’ai une bd d’alix(le spectre de carthage)ou sur le 4eme de couverture ou il y a les titres des bds parues
    ou il est note LE SCEPTRE DE CARTHAGE
    qui peut m’en dire plus sur cela
    boilot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>