MICKEY MOUSE FETE, LE 18 NOVEMBRE 2008, SES 80 ANS !

Mickey apparaît en dessin animé dans le court métrage Plane Crazy réalisé en 1927 et acquiert un début de notoriété en novembre 1928 avec la projection publique de Stemboat Willie.
Mais il faut attendre le 13 janvier 1930 pour le voir sortir en strips quotidiens sous le crayon de Ub Iwerks, encrée par Win Smith et sur scénario de Walt Disney.

Après le départ d’Iwerks en mars 1930, la bande sera toujours signée Walt Disney alors que celui-ci ne l’a jamais dessinée. Mickey Mouse est dès lors pris en main par le studio Disney où se distinguent les dessinateurs Floyd Gottfredson, Al Taliaferro, Earl Duvall, Manuel Gonzales, Bill Wright, Roman Arambula, etc. et les scénaristes Ted Osborne, Merill de Maris, Dick Shaw, Bill Walsh, Roy Williams, Del Connell, etc.

Le plus talentueux, Floyd Gottfredson, travaille dès 1930 au strip quotidien (jusqu’en 1975) et au scénario où il remplace Disney. Il élabore aussi la planche du dimanche de 1932 à 1938.
En 1931, un comic book, dessiné par Harvey Eisenberg, voit le jour à partir de la bande quotidienne.
Grâce à l’agence de presse du King Features Syndicate, Mickey, en culotte rouge et souliers jaunes, va se faire connaître dans le monde entier. Il est accompagné de sa fiancée Minnie (1930), des chiens Pluto (1931) et Goofy (1933), du canard Donald (1934), tandis qu’il affronte l’unijambiste Peg-Leg Pete (le Frisé) et Sylvester Shyster (Chicaneau) dès 1930. Au cours des années, il subira quelques transformations : remplacement des yeux en forme de boutons noirs par une cornée et une pupille (1939), étirement du torse, tête plus ovale (1940), disparition de la longue queue et de la culotte pour des vêtements d’adulte (1943).

En France, la célèbre souris fait son apparition en bande quotidienne dans Le Petit Parisien le 7 octobre 1930 et la planche du dimanche dans le premier numéro du Journal de Mickey le 21 octobre 1934. Les strips quotidiens sont repris aussi en albums chez Hachette dès mars 1931, mais complètement mutilés avec un texte maison destiné aux enfants (trente titres jusqu’en 1954).
Après-guerre, des dessinateurs français travaillent sur Mickey dans le journal du même nom à partir du 1er juin 1952 : René Guillaume pour les couvertures, Pierre Fallot et Pierre Nicolas pour la série Mickey à travers les siècles (1952-1978), Gen-Clo, Pujol, Galdon, Claude Marin, etc.

Edi-Monde (1980), Dargaud (1981), la collection « L’Âge d’or » chez Hachette (1987) rééditent des histoires intégrales, tandis que les comic books trouvent refuge dans la collection « Belles Histoires de Walt Disney » chez Hachette, puis aux éditions Colbert de 1948 à 1962, ainsi que dans « Votre série Mickey » chez O.D.E.G.E. de 1959 à 1962.

Michel Denni

Galerie

Les commentaires sont fermés.