Disparition de Claudine Blanc-Dumont

C’est par le blog du scénariste François Corteggiani(1), via notre ami Mariano Alda, que nous avons appris le décès de Claudine Blanc-Dumont, épouse et talentueuse coloriste des bandes dessinées de son mari, Michel Blanc-Dumont : « La Jeunesse de Blueberry », « Jonathan Cartland », « Colby »…

Mais aussi de celles de Jean-Claude Floc’h et François Rivière (« Albany & Sturgess » et « Blitz ») ou encore de Jean-Pierre Danard et Serge Le Tendre (« Pour l’amour de l’art », chez Dargaud ; sans oublier, chez ce même éditeur, la re-colorisation de la série « Blueberry », le célèbre western de Jean Giraud et Jean-Michel Charlier.

On retrouve aussi la trace de son art sur des séries comme « La Marquise des lumières » de Lax et Patrick Cothias chez Vents d’Ouest, « SunDance » de Michel Suro ou « Ultimate Agency » de Sébastien Verdier (des scénarios de François Corteggiani publiés chez Glénat), etc.

Malade depuis plusieurs années, elle nous a quittés ce mercredi 10 octobre, en matinée.

Nous partageons évident la peine de Michel à qui nous transmettons toutes nos condoléances, ainsi qu’à toute sa famille…

Gilles RATIER

(1) Voir : http://www.francois-corteggiani.com/article-adieu-a-claudine-blanc-dumont-111109052.html

Galerie

6 réponses à Disparition de Claudine Blanc-Dumont

  1. Dommage!….j’avais connu Blanc Dumont a l’ocasion de Angouleme 2001 et l’ami Corteggiani
    m’avais envoiè des album de Blueberry avec les dessin dedicace de Blan Doumont……
    Partecipo del dolore di Blanc Doumont e esprimo le mie più sentite condoglianze.

  2. Ping : News Review: October 2012 « Comics Forum

  3. SOLONOVITCH dit :

    J’ai eu le privilège de croiser Michel BLANC-DUMONT aux  » Zarza  » de la rue Dupetit-Thouars lors des
    études que j’y suivais. Quelle époque !
    Ce lieu était vivant : une ruche. J’y ai aussi cotoyé F’MURR ainsi que MARGERIN ou BLASKIZ et tant d’autres moins connus mais tout aussi passionnés, authentiques et talentueux. Quelle chance fut la mienne ! Même si les mots en de pareilles circonstances ne signifient pas grand chose, je tiens ici à adresser ma sympathie la plus attristée à Michel dont les images font aujourd’hui rêver mon petit fils.
    Je t’embrasse : SOLO

  4. D'Amiens Michèle dit :

    Bonjour Michel,

    Je cherchais ton site pour te transmettre notre tristesse pour ces circonstances dramatiques que nous

    Vivons depuis 2 jours, ma surprise est d’avoir appris le décès de Claudine il y a plus de 2 ans et j’en

    suis absolument désolée.

    Bien Amicalement Michèle d’Amiens. Je suis également CHARLIE

  5. mirabelle dit :

    Courage à Vous ….. dans vos « blessures »….toute « ma sympathie et mes pensées »

  6. Baucour dit :

    Toute ma sympathie pour vous Michel et grand courage