SINE HEBDO EN RUPTURE DE STOCK

« Le trouillomètre des Français est descendu bien au-dessous de 0″, dénonce Siné, licencié en juillet de Charlie pour « antisémitisme ». « C’est pour dénoncer cette situation insupportable que j’ai réuni, sous ma bannière de pestiféré, une bande de trublions bien décidés à ruer dans les brancards du pouvoir et à secouer violemment le cocotier afin de faire tomber les masques de tous les faux-derches ».

Parmi les perturbateurs on trouve les noms de Guy Bedos et Jackie Berroyer, le philosophe Michel Onfray, Delfeil de Ton et Denis Robert, le dessinateurs Geluck, Tardi et Bernard Joubert.
Face à la demande, 15.000 exemplaires de plus ont été tirés et être livrés jeudi.
En conséquence, le tirage du deuxième numéro de Siné Hebdo, qui devait être initialement de 80.000 exemplaires, pourrait être revu à la hausse,
Claude Moliterni

Galerie

Les commentaires sont fermés.