« EL SARGENTO KIRK »

Publié en Argentine et créé en 1953, El Sargento Kirk est peut-être le premier héros de la bande dessinée qui ait eu le courage d’être un renégat aux yeux de ses concitoyens, vivant en marge de la société. Il marque …

Publié en Argentine et créé en 1953, El Sargento Kirk est peut-être le premier héros de la bande dessinée qui ait eu le courage d’être un renégat aux yeux de ses concitoyens, vivant en marge de la société. Il marque sans aucun doute une date importante dans l’histoire de la B.D. Contraint à participer à un massacre, Kirk est profondément écœuré par l’attitude des Blancs face aux Peaux-Rouges. Il réalise que la cause des Comanches est plus juste que celle des Blancs. Et c’est à partir de cette crise de conscience qu’il décide de déserter l’armée et de passer de leur côté pour partager leur sort malheureux. Il est franc et humain, surtout parce que le scénariste Hector G. Oesterheld raconte certains aspects de la vie de l’Ouest encore ignorés par le grand public.
D’abord dessinée par Hugo Pratt et poursuivie par d’autres auteurs, cette longue saga commence le 9 janvier 1953 dans Misterix. En Italie, ce personnage a donné son nom à une importante revue d’aventures, Sgt Kirk. Sergent Kirk paraît en 1972 dans Les Pieds Nickelés, puis dans Rintintin 2e série en 1975. Entre 1975 et 1978, sept albums sont publiés par la Sagédition, matériel repris par les Humanoïdes Associés entre 1984 et 1987, sera repris en fin d’année par les éditions Futuropolis dont le premier volume d’une série de cinq sera entièrement inédit en français.
Claude Moliterni

Galerie

2 réponses à « EL SARGENTO KIRK »

  1. Walter Fahrer n’a jamais dessiné le sergeant Kirk. Voici la liste de ceux qui l’ont fait: Jorge Moliterni, Horacio Porreca, Gisela Dexter, Gustavo Trigo.