« La Famille Passiflore » T1 (« L’Anniversaire de Dentdelion ») par Loïc Jouannigot

« La Famille Passiflore » est tout d’abord une série d’albums illustrés, née en 1987, écrite par Geneviève Huriet et illustrée par Loïc Jouannigot. Elle est devenue au fil du temps un classique incontournable de la littérature jeunesse. Traduite en 28 langues, la série compte aujourd’hui 24 albums, tout publiés aux les éditions Milan.

À partir de 2004, une série de 52 épisodes de 26 minutes a été diffusée sur plusieurs chaînes de télévision.

Le Premier bal d'Agaric Passiflore

La famille Passiflore a enchanté des générations de petits lecteurs, qui ont grandi avec ces lapins malicieux et unis.

Dans la famille Passiflore, il y a le père, Onésime, attentif à sa progéniture et bricoleur ingénieux. C’est la tante Zinia qui remplace Mia, la maman tuée par des chasseurs, et qui prend soin de Romarin, l’aîné des enfants, d’Agaric, le dessinateur de la famille, de Pirouette, toujours gaie et dégourdie, de Mistouflet, le sportif et de Dentdelion, le plus jeune, jardinier dans l’âme et toujours attaché à son doudou.

Les beignets flambés

« La Famille Passiflore », c’est un univers champêtre où les animaux cohabitent en bonne intelligence, où l’on ne rate jamais l’occasion d’organiser une fête et où l’on cultive son jardin, parfois secret, avec passion. Un univers plein de charme et d’humanité qui rappelle celui de Beatrix Potter, la grande illustratrice anglaise.

La Famille Passiflore planche 1

Elle fait aujourd’hui son entrée en bande dessinée, avec ce premier album, « L’anniversaire de Dentdelion ». Où l’on retrouve la maisonnée en effervescence car il s’agit de préparer l’anniversaire du petit et d’éloigner ce dernier pour que la surprise soit totale. Onésime s’affaire dans son atelier à construire un engin mystérieux. Tante Zinia investit la cuisine. Les enfants font les courses, portent les invitations chez les amis et fabriquent un livre magnifique pour leur petit frère. Pendant ce temps, Dentdelion se retrouve avec Mistouflet dans le grand jardin, « le paradis des lapins », pour désherber, sarcler, biner, arroser, suer  …  La journée passe vite.

La Famille Passiflore page 11

Lire cet album, tout en rondeur et en tendresse, c’est assurément passer un bon moment.  Tout y est soigné, jusque dans les moindres détails. On peut s’amuser par exemple à compter le nombre de lapins et de carottes qui composent les éléments de décors.

La Famille Passiflore page 12

Si l’histoire est porteuse d’optimisme et de valeurs positives telles que la solidarité ou l’ouverture aux autres, les personnages sont cantonnés à des rôles traditionnels : papa bricole et maman cuisine. Malgré cela, « La Famille Passiflore » reste un oasis de fraîcheur, une petite bulle hors du temps, qui renvoie joliment à une enfance rêvée. Et cela fait du bien.

Catherine GENTILE

« La Famille Passiflore » T1 (« L’Anniversaire de Dentdelion ») par Loïc Jouannigot

Éditions Dargaud (9,99 €) – ISBN 978 2 205 06888 7

Galerie

Une réponse à « La Famille Passiflore » T1 (« L’Anniversaire de Dentdelion ») par Loïc Jouannigot

  1. Bonsoir,

    je laisse ce petit message pour dire mon admiration aux auteurs, dessinateur comme scénariste pour les aventures de la famille Passiflore. J’ai 52 ans et franchement j’adore, j’aime vraiment cet univers et j’espère qu’il existe dans un autre espace temps.

    Bonne continuation aux auteurs et merci pour tout.

    keno.

    G.

    p.s: pour le site(le mien) si vous passez voir, mon style a quelque peu évolué depuis
    sa création..La lisibilité est parait-il assez difficile mais bon …