LE PREMIER FESTIVAL DE BD EN REPUBLIQUE D’ARMENIE AURA LIEU LES 3,4, ET 5 OCTOBRE 2008

Objectif, Badgerabadoum ! Sous le patronage et l’assistance du Ministère de la culture de la République d’Arménie,avec la participation de l’Ambassade de France en Arménie et le concours de la Citéinternationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême (CIBDI), …

Objectif, Badgerabadoum !

Sous le patronage et l’assistance du Ministère de la culture de la République d’Arménie,avec la participation de l’Ambassade de France en Arménie et le concours de la Citéinternationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême (CIBDI), l’Association pourla Promotion de la Bande Dessinée en Arménie (APBDA) organise le premier Festival
international de la bande dessinée et de l’image d’Erevan, les 3, 4 et 5 octobre 2008.

L’Arménie et la bande dessinée, l’histoire reste à écrire.
Comme dans tout l’espace post-soviétique, la bande dessinée -ou Bagderabadoum comme on dit en arménien- ne s’est pas encore implantée en Arménie. Nourrie de culture occidentale et asiatique, la jeunesse arménienne trouve rarement des publications qui lui
soit destinée dans sa langue maternelle. Un paradoxe alors que le pays compte de nombreux illustrateurs, dessinateurs de presse et animateurs. En apportant des exemples concrets, conduire des rencontres entre professionnels français et arméniens peut inciter un
mouvement de création de bandes dessinées locales. C’est ainsi que l’APBDA s’est formée autour de personnalités des deux pays, afin dans un premier temps d’organiser le premier Festival international de la bande dessinée et de l’image d’Erevan. La première édition de
ce Festival a lieu les 3, 4 et 5 octobre 2008.

Sept auteurs venus de France pour trois jours de rencontres
- Dans le cadre atypique du Théâtre de Chambre d’Erevan, 58 avenue Mashtots, – lieu habituellement dévolu aux spectacles de Cabaret-, en marge du programme officiel, les rencontres peuvent s’effectuer de manière spontanée, d’autant plus que les auteurs invités à
participer souhaitent ardemment partager leur expérience de la bande dessinée avec le public arménien :

- Charles Berberian (Henriette, Monsieur Jean, …),
Grand Prix de la ville d’Angoulême 2008 avec Philippe Dupuy

- Farid Boudjellal
(Les Slimani, Mémé d’Arménie, …), Prix oecuménique de la bande dessinée

- Florence Cestac
(Le Démon de midi, les Déblok,…),
Grand Prix de la ville d’Angoulême 2000

- Jean-Claude Denis
(Luc Leroi, Quelques mois à l’Amélie, …),
Grand Boum de la ville de Blois 2007

- Gérald Gorridge (Les Fantômes de Hanoi,…),
Professeur à l’Ecole Européenne supérieure de
l’image d’Angoulême

- Philippe Karakasyan dit Kara
(Gabrielle, le Miroir des Alices, …)

- Frank Margerin (Lucien, Momo le coursier, …),
Grand Prix de la Ville d’Angoulême 1992.

Pour l’occasion, une anthologie constituée d’histoires courtes ou d’extraits d’albums des sept auteurs invités sera éditée.
L’association des caricaturistes et dessinateurs de presse arméniens et les artistes comme Tigran Mangassarian ou le trio 3dzuk qui tentent de faire exister la bande dessinée arménienne sont également invités.
Un programme d’introduction à la Bande Dessinée
Les trois journées offrent également un programme qui permet aux visiteurs de se familiariser avec la bande dessinée telle qu’elle est abordée dans l’espace francophone.

Il comprend trois expositions :
- Les Trésors du musée de la bande dessinée d’Angoulême ou un siècle d’histoire du 9ème art à travers une sélection de 35 reproductions de planches de Caran d’Ache, Hergé, Tardi,
Moebius,…
- Les 35 affiches du Festival d’Angoulême de Pratt à Muñoz et pourquoi pas Dupuy etBerberian, si l’affiche d’Angoulême 2009 est déjà prête début octobre.

- Gérald Gorridge au Vietnam, 16 planches originales extraites des Fantômes de Hanoi, une bande dessinée de Gérald Gorridge réalisée par celui-ci dans le cadre de master classes de bandes dessinées qu’il a animé à Hanoi. Un modèle qui pourrait servir d’exemple pour un premier enseignement de BD en Arménie.
Gérald Gorridge et Jean-Philippe Martin –directeur de l’action culturelle à la CIBDI interviennent également en conférences afin de répondre sur des thèmes fondamentaux :

Qu’est-ce que la bande dessinée ? Comment l’enseigner ? Quels sont les points d’attaches entre la bande dessinée et les nouvelles technologies ?
Par ailleurs en première mondiale, Jean-Philippe Martin présente l’exposition virtuelle 100 ans de BD, ainsi que les nouveaux outils multimédia proposés aux centres culturels français à
l’étranger développés par la CIBDI en partenariat avec le Ministères français des Affaires étrangères.
Les Films 35 ans de Grands Prix d’Angoulême de
Benoît Peeters, le Théâtre des Images de Benoît Peeters
et François Schuiten, ainsi qu’une sélection de dessins
animés produits à Angoulême sont projetés et
commentés.

De nombreux soutiens et partenaires
Pour mener à bien cette organisation, l’APBDA a reçu
de nombreux soutiens, citons :
- L’Agence de voyage Saberatours
- La société Caviar Pétrossian
- La société Pernod Ricard, Arménie
(Ararat-Yerevan Brandy Company)
- Les restaurants; Square One, The Beatles
- Librairie ArtBridge
- …
L’Association APBDA, contacts :
Association pour la promotion de la bande dessinée en Arménie
492, avenue de Navarre – 16000 Angoulême – France
www.apbda.org
L’association a été crée en novembre 2007. Son bureau est composé de :
- Jean Mardikian, cofondateur du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême,
Président 1989-2008 du CNBDI.
jean@verrazano.net

- Tigran Mangassarian, artiste peintre, photographe, l’auteur et l’éditeur de Silence, premier album de bande dessinée produit et publié dans la République d’Arménie.
tigran@patkerphoto.com – tél : + 374 93 820 529

- Laurent Mélikian, journaliste spécialisé en bandes dessinées
lmelikian@wanadoo.fr – tél : 06 11 75 12 48

- Jean Sirapian,
président de l’Institut Tchobanian et directeur des Éditions Sigest
(Tintin et Lucky Luke en arménien)
jsirapian@gmail.com – tél : 06 62 76 90 85 (+ 374 91 111 834)

À l’occasion du festival, l’agence de voyage Saberatours propose une offre forfaitaire vol Paris-Erevan, hébergement et excursions hors Erevan.
Renseignements, 01 42 61 51 13 – Fax : 01 42 96 67 19
info@saberatours.fr – www.saberatours.fr

Galerie

Les commentaires sont fermés.