L’ÉCHO DU BDM N°11- 18 mai 2004

En attendant la parution de la prochaine édition du BDM, nous vous en dévoilons le contenu. Du coté des côtes, dans un marché toujours soutenu, on note l’ envolée des Aventures de Scott & Hasting

 


Nous remercions pour ce chapitre Philippe Madar, Thierri Grondal, Loïc Bongay, Frédéric Lemaître, Mylène Gaumont et Anthony Letellier


 


RECTIFICATIONS ET MISE AU POINT


 


La 15ème édition du BDM, qui paraîtra à la fin de l’année, comprendra la totalité des journaux recensés jusqu’ici en rapatriant notamment tous les titres de l’édition 1995-1996 et en supprimant, évidemment, toutes les coupures effectués depuis. Avec les découvertes faites depuis cette date, 447 périodiques seront ainsi collationnés (et cotés en euros) faisant du B.D.M. la plus importante encyclopédie en la matière.


Nous publierons aussi la totalité des récits complets des Editions de Lyon en remettant à jour tous les titres et les cotant en euros.


Nous rajouterons par ailleurs une quinzaine de Petits Formats et inclurons l’énorme production d’Albums parus en deux ans, soit environ 3500 nouveaux titres.


 


CHAPITRE ALBUMS


 


p. 61 : Amazones Century. Le 1 se nomme Terre de salut (+ Terre de ruines) (92 p. de format 20 x 29,5). Le 2, Terre de ruines est une Re. partielle du 1 sous le titre Terre de ruines (DL oct. 1998). En fait, on a :


1          1997            C            T. 1. Terre de salut (+ Terre de ruines) (92 p. de format 20 x 29,5)


1a’        1998            C            Re. partielle du 1 sous le titre Terre de ruines (DL oct. 1998).


1a »       1998            C            Re. partielle du 1 sous le titre Terre de salut (DL oct. 1998).


2          1998            C            Terre de dangers (DL oct. 1998).


3          1999            C            Ciel de tourmente (DL juin 1999).


p. 203 : Eaux de Mortelune (Les) – Le 1 : L’Échiquier du Rat. C’est par une erreur de l’éditeur que l’album est marqué imp. 06.86 alors que le DL est de mai 1986. (On ne peut pas faire le dépôt légal d’un titre alors qu’il n’est pas encore imprimé).


p. 290 : Jean-Claude Tergal. Hors série 2. Le titre exact est : La Force est en lui.


p. 293 : Jeremiah. Le 21t est en fait un P. Fol. 500 ex – 11 pl. crayonnés N & B + 3 tirés à part coul. dont un n et s / Ed. SAF & Ligne d’Ombre (et non un TT 500 ex.).


p. 297 : Jhen. Le Secret des Templiers. Le n° d’autorisation (vérifié à la Bibliothèque Nationale) est 3581 (et non 3488).


p. 307 : Jungle en folie (La). Oubli de Ed. Rombaldi : 1982-C-Re. 8 + 9 + 10 + 11 + 1.


p. 351 : Mémoire de Cendres. Le 1 : Héléna. L’EO a pour DL juillet 1995 (et non nov. 1995, comme indiqué par erreur dans un précédent Écho du BDM). Le 2 : DL août 1996 (et non avril). Le 3 : DL juin 1997. Le 4 : DL mai 1998).


p. 375 : Nabuchodinosaure. Le titre exact du 9 est Apeupréhistoric games, celui du 11 : Bienvenue dans l’ère aglaglacière. Nain Rouge (Le). Le 3 : 1999-C-La Nuit du confessionnal est Ann. jamais paru;


p. 377 : Nation Etoile / des. Juillard / Ed; A. Beaulet. Petite boîte, etc. Il y a eu une Re. sous forme d’album chez Dargaud en 2000.


p. 428 : Premières Chaleurs. Le n° d’autorisation du 2 est 37568 (et non 35568).


p. 430 : Private Ghost est paru chez Soleil Productions (et non chez Delcourt).


p. 507 : Templier de Notre-Dame (Le). Le titre du 3 est le Grand Secret (et non Secret).


 


DU CÔTÉ DES COTES


 


Marché toujours en extension, toutes générations confondues. Les tomes 1 et 2 des Aventures de Scott & Hasting s’envolent, car ils ne seront jamais réédités pour cause de procès. Bonne tenue des EO de la Collection Patte de Mouche de L’Association. Forte poussée sur les Chlorophylle dessinés par Macherot, sur Isabelle de Will, sur les premières Tuniques bleues. On commence à rechercher des secondes ou troisièmes éditions de Corto Maltèse dans l’ancienne présentation. Les Rombaldi sont de plus en plus demandés. A ce propos, il semble selon certains qu’il y ait eu 218 volumes, selon d’autres 220. Mais des découvertes sont encore possibles.


 


Michel Denni

Galerie

3 réponses à L’ÉCHO DU BDM N°11- 18 mai 2004

  1. Xavier GARRIGUE dit :

    Bonjour,

    Je n’avais pas acheté de BDM depuis quelques années et je vois cette rectification de n° d’édition pour Jhen Le secret des Templiers ==> en quoi le fait d’avoir vérifié à la bibliothèque nationale est un gage de fiabilité ?

    Sachant déjà qu’avant l’annonce de n° d’édition 3488 j’avais un exemplaire avec n°1417 que j’avais acheté dès la parution… Tout ces revirement de n° d’édition me laisse perplexe.

    Avez-vous une explication ? Car j’ai déjà deux exemplaires de cette BD n°1417 et 3488 et je ne me vois pas avec un troisième exemplaire…

    Merci,
    Xavier

    • Michel Denni dit :

      Bonjour,
      Quoi de plus fiable que l’exemplaire de la Bibliothèque nationale qui correspond évidemment à celui du dépôt légal !
      Il arrive parfois que des albums s’épuisent à parution à cause d’un tirage trop faible et soient aussitôt réédités. Le cas du premier « Lanfeust de Troy » par exemple.
      Cordialement,
      Michel Denni

    • F. Dupeux dit :

      Bonsoir,

      le n°3488 a déjà été attribué à l’EO de Titanic de Micheluzzi (mars 1990).

      C’est le n°3581 qui est à prendre en compte, comme indiqué ci-dessus, qui figure sur mon exemplaire que j’ai acheté à parution.

      J’ai une grande base de données avec les n° d’imprimeur Casterman, qui fait apparaitre l’évolution chronologique des différents cycles d’attribution des n°, mais quand même assez incomplète au niveau des réimpressions puisque je ne connaissait pas ce n°1417.
      Apparemment de tout début de 1991, puisque l’on a
      - 1344 – celui qui achève – janvier 1991
      - 1429 – case, planche, récit (B. Peeters) – avril 1991

      L’idéal serait d’obtenir les registres Casterman où ont été listés tous ces numéros ; jamais l’imprimeur n’aurait attribué de référence sans avoir une ou plusieurs listes les répertoriant.

      Si vous avez un 3488, il date de l’été 1992 ; « Le lys et l’ogre » a été réimprimé à ce moment avec la référence 3451.

      C’est vrai que ces numéros sont une vraie vacherie car à cette période, le catalogue du 4ème plat n’a guère évolué.

      Cordialement,

      Fabrice