« MISTER NO » : LA FIN DE SES AVENTURES

Sergio Bonelli a annoncé sur la videorubrique en ligne de RepublicaRadio TVFumoon qu’il arrêtait l’écriture de « Mister No ». « Mister No » était l’un des personnages parmi les plus importants publiés par Bonelli editore en Italie.
Info aFnews

Mister No

 

L’ex-pilote militaire Jerry Drake, fatigué des horreurs de la guerre contre les Japonais et incapable de s’adapter à une vie normale, quitte les États-Unis pour se retirer au Brésil. Dans une région encore pratiquement inconnue et mystérieuse, qui comprend tout le bassin du fleuve Amazone, Mister No – ainsi baptisé par ses compagnons d’armes à cause de son refus de la discipline et des autorités – gagne sa vie en accompagnant les touristes dans la jungle sur un petit Piper qui a certainement connu des temps meilleurs. Même s’il prétend aimer la vie tranquille et sans problème, il ne recule jamais quand il s’agit de donner quelques coups de poing et il a souvent à se battre contre des archéologues malhonnêtes et des criminels en tout genre.

 

Créé en 1974 par Giulio Nolitta, pseudonyme de Sergio Bonelli, auteur de Zagor et éditeur de Tex, de Martin Mystère, de Dylan Dog, de Nathan Never et de tant d’autres héros. Cet aventurier romantique indiscipliné est dessiné par Gallieno Ferri et poursuivi par Roberto Diso et d’autres dessinateurs, parmi lesquels il faut rappeler Franco Bignotti et Fabio Civitelli

 

Claude Moliterni.

 

 

 

 

Galerie

3 réponses à « MISTER NO » : LA FIN DE SES AVENTURES

  1. hectorvadair dit :

    Bonjour.

    En voyant Mister No dans cet artcile, et en connaissant lé réputation des illustres rédacteurs de ce site (que je viens de découvrir), je me dis que je vais peut-être enfin pouvoir trouver réponse à ma question :

    Au début des années quatre-vingt, en camping avec mes parents, j’avais acheté sur une plage (vous savez, les camions qui passaient autrefois, pour vendre des paquets d’invendus ?) une revue de BD où un héros pour enfants s’appelait « Docteur… ? »
    Il avait je crois me rappeler un chapeau haut de forme (et une redingote ?) et était entouré d’animaux si je ne m’abuse.
    Je ne sais pas pourquoi j’associe Mister no à ce personnage (était-il aussi dans cette revue ?)… sans doute que cette petite série devait être italienne et daté de la fin des années 70; toujours est il que je n’ai jamais pu retrouver sa trace.

    Est-ce que cela vous parle ?

    Merci de votre contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>