De Christophe à Sfar : le CBD, un centième numéro et un scoop !

Pour son centième numéro, le Collectionneur de Bandes Dessinées offre une information exclusive à ses lecteurs : Sfar devrait scénariser un futur épisode de Blake et Mortimer dessiné par Emile Bravo !

 


Si la revue n’était aussi sérieuse et la période si loin du printemps, on pourrait croire à un poisson d’Avril. Mais non ! :  « Le projet est déjà relativement avancé, puisque j’ai déjà livré à Dargaud un synopsis … Je voudrais présenter les personnages de Blake et Mortimer de façon beaucoup plus réaliste, et leur donner des psychologies plus complexes … Emile Bravo, lui, respecterait le graphisme de Jacobs, il sait parfaitement faire cela, il pousse même le vice jusqu’à dessiner sur le même papier que Jacobs … » déclare Joann Sfar, au cours d’une interview menée par Dominique Petitfaux..


L’information, transmise à une autre revue aurait pu faire la Une. Mais c’est mal connaître Le Collectionneur de Bandes Dessinées qui s’intéresse depuis maintenant 1977 à l’Histoire (avec un grand H) du neuvième art, sans faire grand cas des petites histoires. Pourtant ce centième numéro est une excellente occasion, pour ceux qui ne la connaîtrait pas encore, de découvrir cette revue d’étude, tout de même nommée – excusez du peu –  « fanzine du siècle », au cours d’une des dernières cérémonies de remises de prix d’Angoulême.


Si quelques articles, traités au cours des anciens numéros et au fil du temps, peuvent faire penser au néophyte qu’il s’agit d’un ouvrage réservé à un groupuscule d’historiens pinailleurs, ce n°100 rassurera ces mêmes personnes qui pourront se plonger avec plaisir dans la lecture des passionnants dossiers au sommaire, à commencer par celui consacré Christophe, d’abord, abondamment illustré, avec masse de documents inédits dont un extraordinaire passage manuscrit où l’auteur précise que son œuvre, La Famille fenouillard, s’adresse aux « enfants de 5 à 95 ans » (ça ne vous rappelle rien ?) ! Deux experts, Thierry Martens (alias LE M. Archive) et Alain Lerman, nous livrent ensuite respectivement la passionnante histoire de Spirou et Tintin, des revues qu’ils connaissent chacun parfaitement de l’intérieur. Comme tous les amis du CBD participent à la fête, chacun y va de sa petite pièce de musée, avec explication de texte, qui rend le tout bien vivant. Enfin, l’interview de Sfar, sur sa vision du neuvième art complète ce numéro anniversaire, que nous vous conseillons plus que vivement. LT

Galerie

Les commentaires sont fermés.